Accueil  >  Gilles Étrillard, financier et savetier
Flux RSS

Gilles Étrillard, financier et savetier

Le 26 mars 2014 à 09:35 par Olivier Bellamy

240314-gilles-etrillard2.JPG

Dans la Fable de La Fontaine, le financier compte et le savetier chante. Gilles Étrillard n’a pas permis que l’un étouffe la voix de l’autre. Il les a accueillis harmonieusement sans les mettre en concurrence déloyale. Capable de parler musique jusqu’à point d’heure, il sait avant tout partager sa passion et mettre en valeur les talents qui oeuvrent pour la beauté.

Voici son programme :

Madeleines :

- Gounod : Faust, “Ah , je ris de me voir” (par Dame Joan Sutherland)
- Verdi : Il Trovatore, “Vivrà !” (par Leontyne Price et Sheryll Milnes)
- Schumann : Papillons op.2 n°8 (par Sviatoslav Richter)


- Antonio Lotti : Requiem, Miserere (dirigé par Thomas Hengelbrock)
- Monteverdi : L’incoronazione di Poppea, “Pur ti miro” (par Philippe Jaroussky et Christina Pluhar, album Teatro d’amore chez Virgin)
- Debussy : Prélude à l’après-midi d’un faune (Charles Münch dirige le Boston Symphony Orchestra)
- Vivaldi : Kyrie RV 587

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre