Accueil  >  Charles Berling, Toulon tout bon
Flux RSS

Charles Berling, Toulon tout bon

Le 14 septembre 2013 à 09:12 par Olivier Bellamy

110913-charles-berling2.JPG

C’est la deuxième fois que Charles Berling monte la pièce de l’Autrichien Robert Schneider qu’on pourrait traduire par “Détritus”. C’est le monologue d’un Irakien fou de culture allemande et arrivant à Berlin sous le regard hostile des habitants qui vide son sac.
Avec cette pièce, l’acteur nous invite à réfléchir sur le regard que nous portons sur les étrangers. Bientôt, dans Passion Classique, Nana Mouskouri nous rappellera que dans l’Antiquité, lorsqu’un étranger arrivait dans la ville, on lui lavait les pieds et on lui donnait à manger. Voila matière à réfléchir.

Voici son programme :

- Norma, par Cecilia Bartoli : “Mira o Norma” (duo)
- Glenn Gould : Suite anglaise n° 2
- Sébastio Rivas
- Philippe Jaroussky

Madeleines :
- Ferré : “Avec le temps”
- Petula Clark : “Down Town”
- Reggiani : “Le temps qui reste”

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 2 commentaires pour cet article :

1 Lucie Gardot, le 17 septembre 2013 à 15:46 :

En parlant chanteurs d’opéra, que dire des usurpateurs d’identité et nous sommes plus de 1300 à être tombés dans le piège…
Heureusement pour l’auteur que le ridicule ne tue pas !
http://youtu.be/DZIUwSQKlOU

2 Lucie Gardot, le 17 septembre 2013 à 15:56 :

N° 1 : ce message aurait dû être sur le PC de Joseph Calleja. Sorry.


Donnez votre avis !






ombre