Accueil  >  Sorj Chalandon, l’inquiétude vigilante
Flux RSS

Sorj Chalandon, l’inquiétude vigilante

Le 01 septembre 2013 à 15:42 par Olivier Bellamy

300813-sorj-chalandon2.JPG

Il sait manier l’émotion sans l’éloigner du réel. Il est attentif à tous les petits détails sans perdre de vue l’arche du récit. Il est sans illusions sur le monde, mais chérit l’utopie. Il pense sans oublier d’agir et de sentir. Son inquiétude nourrit sa vigilance. Grand journaliste, Sorj Chalandon est aussi un écrivain précieux.

Voici son programme :

- Pie Jesu (Requiem, Op 9 de Maurice Duruflé)

- Si possible, la version Concert Lamoureux - Requiem - Quatre motets/ Chez Apex.

- Lascia la spina, cogli la rosa. (Triomphe du temps et de la désillusion. Handel)

- Si possible, la version Cecilia Bartoli dans l’Album “Opera Proibita” (chez Decca)

- Verset. (Trois leçons de Ténèbres - François Couperin)

- Si possible, la version Ensemble Il seminario musicale. Gérard Lesne. (Harmonic records)

- Libera me. (Requiem de Mozart/ K626). Si possible, le Malgoire. (K617)

Madeleines :

- Né en 17 à Leidenstadt (JJ Goldman). L’original, pas le disque “Génération Goldman”

- L’affiche Rouge (Aragon). Version Marc Ogeret (Vogue)

- Fernand ( Jacques Brel)

Lien permanent | Rétrolien

Il y a un commentaire pour cet article :

1 Itié, le 01 septembre 2013 à 16:50 :

Olivier est de retour !
Espérons que les dialogues vont reprendre , parce que ce mois d’août fut un brin tristounet …


Donnez votre avis !






ombre