Accueil  >  Caroline Pigozzi, non habemus papam
Flux RSS

Caroline Pigozzi, non habemus papam

Le 04 mars 2013 à 16:42 par Olivier Bellamy

Olivier Bellamy reçoit Caroline Pigozzi dans Passion Classique

Grand reporter à Paris Match, écrivain connue pour ses enquêtes rigoureuses sur le Vatican, Caroline Pigozzi a animé “Femmes d’exception” sur Radio Classique. Je me souviens de la réponse de Madame Pompidou à la question “quel livre emporteriez-vous sur une île déserte ?” : un dictionnaire. Pas mal vu. Avec esprit de synthèse et le sens du petit détail vrai qui dit beaucoup, Caroline Pigozzi nous révèle la face cachée du Vatican, sans esprit partisan, souci de polémique ou auto-censure. Résultat : un parfum de vérité et une enquête passionnante à l’américaine, avec un zeste de fantaisie italienne en prime.
Voici son programme :

3 Madeleines
- L’Italien de Serge Reggiani
- O sol e mio, Mario Lanza
- Sapore di sale, Gino Poali

4 Classiques
- Pavarotti, Nessun dorma Turandot, Puccini
- La Callas, La Norma, Bellini
- La donna e mobile - Rigoletto, Verdi
- Ave Maria, Schubert

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 3 commentaires pour cet article :

1 HOLDRINET, le 05 mars 2013 à 12:12 :

Même si pas très original, comme Roberto doit le penser, j’étais sous le charme de son programme musical…L’Italie!

2 Patrick Delaunay, le 06 mars 2013 à 12:13 :

Quelle innovation ! Caroline Pigozzi se trouve chez Géraldine Maillet. GM elle-même fut évincée au profit d’échanges semi-privés. Et “la musique classique n’existe pas”, nous apprend Ivry Gitlis ronchon à Musicorama (voir vidéo).

3 Roberto Livadiotti, le 24 mars 2013 à 12:23 :

Réponse un peu tardive à Claudette,vous avez raison de dire que j’ai trouvé ses choix musicaux pas originaux du tout,même si les arias sont belles à écouter,mais c’est vrai pour le charme de l’Italie.


Donnez votre avis !






ombre