Accueil  >  Max Emanuel Cencic, chanteur d’un nouveau genre
Flux RSS

Max Emanuel Cencic, chanteur d’un nouveau genre

Le 05 février 2013 à 10:08 par Olivier Bellamy

Olivier Bellamy reçoit Max Emanuel Cencic dans Passion Classique

Ancien Petit Chanteur de Vienne solo né à Zagreb (Croatie), Max Emanuel Cencic n’a pas mué à l’adolescence. L’étrange petit canard est devenu un cygne adulé qui peint volontiers ses plumes de toutes les couleurs. A l’heure du mélange des genres, il nous dirait bien : je suis mezzo-soprano et pas contre-ténor. D’un naturel charmant, le chanteur ne manque pas de caractère face à un chef d’orchestre lorsqu’il s’agit de défendre ses idées. Dans son dernier disque, il nous emmène à Venise. Certains aficionados le suivraient bien jusqu’au bout du monde.
Voici son programme :

3 « petites madeleines » de ma jeunesse:

- Pueri concinite de J. von Herbeck
- Frühlingsstimmenwalzer de J. Strauß
- Exultate Jubilate de W.A.Mozart
J.D. Heinichen Concerti Grossi R.Goebel et Musica Antiqua Köln
-
C.Pluhar Via Crucis Nina nana avec P.Jaroussky
-
Ariodante de Handel M. Minkowski Anne Sophie von Otter Con l’ali di costanza
-
Phaeton de Lully M.Minkowski Oeverture (Erato)
-
Anacreon de Rameau M.Minkowski “Sans Venus et sans ses flammes..” avec Thierry Félix

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre