Accueil  >  Joseph Calleja, la générosité
Flux RSS

Joseph Calleja, la générosité

Le 17 octobre 2012 à 08:17 par Olivier Bellamy

Olivier Bellamy reçoit Joseph Calleja dans Passion Classique

Caruso (l’idole de Mario Lanza) prétendait qu’un chanteur doit se préserver en puisant ses forces dans… ses intérêts sans entamer son capital. L’image est parlante, mais sonne (et trébuche) à la manière d’un rentier des sentiments. Pas très joli… Et elle n’est pas tout à fait juste économiquement, car à quoi sert un capital auquel on ne touche jamais ? Surtout dans un art où la part de risque fait partie du métier. Il vaudrait mieux dire : on puise dans ce qu’on a, pas au-delà, sinon on est généreux… avec l’argent de la banque ! Pas le sien !
Joseph Calleja possède ce juste mélange d’intelligence et de générosité vraie qui fait les grandes carrières. Il se donne totalement sans jamais perdre de vue la nécessité de durer. L’hémisphère droit du cerveau est prodigue, mais l’hémisphère gauche veille au grain. Le grain, ce n’est pas seulement thésauriser, c’est le souci de la ligne, le respect de la partition, la gestion des forces pour que la voix reste belle… Avec sa gentillesse coutumière, Joseph Calleja nous a parlé d’un art ô combien difficile avec clarté et franchise.
Voici son programme :

Nesun dorma (Puccini)
Pavarotti’s recording of ‘Ah Mes Amis’ –Donizetti’s La Fille du Regiment. It’s the famous Decca recording with Sutherland that has all the Top Cs.
Mario Lanza’s recording of the song: Tarantella Napolitana

Madeleines
Elvis Presley- Hound Dog
Chris Isaak- Wicked Game
Christina Perri- Jar of Hearts

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 3 commentaires pour cet article :

1 Itié, le 17 octobre 2012 à 16:34 :

Quelle belle émission !
Un artiste tellement sympatique et généreux !

2 HOLDRINET, le 18 octobre 2012 à 13:25 :

Comme vous Itié, j’ai beaucoup aimé cette belle émission, intéressante et chaleureuse.
Et quelle voix!

3 Nelly, le 18 octobre 2012 à 18:40 :

Une très belle rencontre que celle de Joseph Calleja dont l’extrème sensibilité ne laisse pas indifférent et qui nous réserve certainement beaucoup de grands moments! Je suis allée écouter tout ce que je pouvais avec le temps que j’avais: la générosité de Joseph Calleja est extraordinaire.


Donnez votre avis !






ombre