Accueil

 05-16-2012-gerard-jouannest.JPG

Gérard Jouannest est un homme de peu de mots. La musique est son langage le plus naturel. Devant un micro, il est comme un animal craintif. Mais il a fait un effort pour rendre hommage à ses maîtres et se conformer au principe de l’émission… Il avait très certainement plus envie d’écouter la musique que de parler. Lire l’article en entier

3 commentaires Lien permanent | Rétrolien

 05-15-2012-francoise-heritier.JPG

Si la joie est dans l’instant, le bonheur est peut-être dans l’après. Dans la souvenance de tous ces petits moments qui ont illuminé nos vies. “La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut une vie”, disait Prévert. C’est précisément un inventaire à la Prévert que nous propose Françoise Héritier, anthropologue et ethnologue au Collège de France. Et si Rilke conseillait à son jeune poète de fouiller dans le trésor de ses sensations d’enfance pour trouver l’inspiration, Françoise Héritier recense de manière quasi scientifique tous ces bouts d’enfance Lire l’article en entier

3 commentaires Lien permanent | Rétrolien

 05-14-2012-yves-bigot.JPG

Il a raison Yves Bigot. On a tous en nous quelque chose de Michel Berger. Un refrain qui nous trotte dans l’hémisphère droit (celui des émotions, dit-on), aussi entêtant que le parfum des roses ou que le sac et le ressac dans la crique de nos souvenirs. Pour ma part, il s’agit de Quelques mots d’amour par Véronique Sanson, de Message personnel par Françoise Hardy ou d’Evidemment par France Gall Lire l’article en entier

2 commentaires Lien permanent | Rétrolien

 05-11-2012-guillaume-musso.JPG

Le dernier livre de Guillaume Musso se lit d’une traite. C’est remarquablement construit… pour le cinéma. On le lit et on le voit. Pourtant, il manque encore à mon goût quelque chose de réellement personnel. L’auteur imagine un couple séparé qui se retrouve. On pense immédiatement à Indiscrétions de Georges Cukor (produit par Mankiewitz) avec Cary Grant, James Steeewart et Katerine Hepburn. Lire l’article en entier

3 commentaires Lien permanent | Rétrolien

 05-10-2012-jean-claude-casadesus.JPG

S’il est vrai que “tout homme est le comédien de son propre idéal” (Nietzsche), Jean-Claude Casadesus est une sorte de surhomme. D’autant qu’il dispose de fabuleux gènes dans ce domaine. Lorsqu’il évoque sa mission dans les terres du Nord-Pas-de-Calais, il a toujours des accents de jeune premier fougueux et plein de flamme. Lire l’article en entier

4 commentaires Lien permanent | Rétrolien

 05-09-2012-olivier-barrot.JPG

 Sur France 3, depuis plus de vingt ans, il présente le programme court Un livre, un jour. Olivier Barrot est donc un dévoreur de livres, mais aussi un ogre de cinéma et de voyages. Discret sur lui-même, il est intarissable dès lors qu’il est question de littérature, de poésie, de paysages lointains ou de classiques du septième art. Lire l’article en entier

5 commentaires Lien permanent | Rétrolien

 05-08-2012-jean-claude-lattes.JPG

A travers la biographie d’Agrippa, “le dernier roi des Juifs”, Jean-Claude Lattès nous plonge dans une période passionnante de l’histoire humaine. C’est le moment où la pensée grecque, la sagesse égyptienne, la culture romaine, le monothéisme juif vont peu à peu donner naissance à l’occident chrétien. Lire l’article en entier

3 commentaires Lien permanent | Rétrolien

 05-07-2012-pierre-lescure.JPG

Il y a quelque chose de balzacien dans le destin de Pierre Lescure. Journaliste parvenu au sommet du pouvoir d’une entreprise internationale de communication qu’il avait contribué à bâtir, et puis la chute, brutale, sèche, l’émotion sincère des salariés et la vie qui continue. Lire l’article en entier

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

 05-04-2012-dominique-a.JPG

Le chanteur Dominique A est redevenu Dominique Ané pour se replonger dans son passé. En revenant à Provins, la ville de son enfance, il tente de réconcilier l’homme-artiste qu’il est devenu avec l’enfant écorché-vif qu’il était. Il ne dit pas “Familles je vous hais”, mais “paysages je vous abhorre”. Lire l’article en entier

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

 05-03-2012-michel-canesi.JPG

Si la peau est bien ce que nous avons de plus profond en nous (merveilleux paradoxe de Paul Valéry), le dermatologue Michel Canesi est bien un médecin de l’âme et pas seulement de nos petites rougeurs du quotidien. Dans le livre, Alger sans Mozart, co-écrit avec Jamil Rahmani, il est bien question aussi de douleurs enfouies qui affleurent dans des dialogues brillants d’un “trio des esprits”. Lire l’article en entier

1 commentaire Lien permanent | Rétrolien

ombre