Accueil  >  Folle journée à l’Opéra Comique
Flux RSS

Folle journée à l’Opéra Comique

Le 16 septembre 2011 à 09:11 par Olivier Bellamy

confpresse-edonny-15-09-11.jpg

cc: Radio Classique/Emmanuel Donny

Merci à toutes celles et à tous ceux qui sont venus me témoigner leur sympathie, avec chaleur, gentillesse, et quelquefois des larmes dans les yeux.
La même question était sur toutes les lèvres : “Pourquoi notre Passion Classique a été amputée d’une demi-heure ?” A cette question, je n’ai pas de réponse. Seule solution : écrire, non pas à moi qui n’y peux rien, mais à la direction de Radio Classique 12 bis place Henri-Bergson 75008 Paris.
Si cette journée portes ouvertes à l’Opéra Comique a été un succès, c’est grâce au tour de force des équipes techniques de Radio Classique qui n’ont pas économisé leur temps, leur talent et leur énergie.
Le concert de 18 h a été l’un des temps forts : Vanessa Wagner, Claire Marie Le Guay, Ophélie Gaillard, Karen Vourc’h et le Quatuor Modigliani nous ont offert un extraordinaire concert.
Vos animateurs, Eve Ruggieri, Christian Morin, Sylvain Augier, Francis Dresel, Guillaume Durand et Laure Mézan, étaient les invités de ce Passion Classique exceptionnel.
Plus que jamais, la musique est notre amitié.

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 31 commentaires pour cet article :

1 Erica Roche, le 16 septembre 2011 à 11:14 :

Assister à des émissions en direct - j’adore ça, (j’en suis à mon troisième opus) et donc j’y suis allée hier. J’aime voir les coulisses de l’exploit, les techniciens, les photographes, les journalistes, les auditeurs, et hier il y avait la cerise sur le gâteau qui est la Salle Favart que j’ai pu contempler pour la première fois depuis sa rénovation - une très belle salle décorée dans des nuances de grège et de bleu pale, mettant en valeur les subtils effets de drapé sur la pierre et quelques jolis lustres délicatement posés dans les loges donnant sur la scène. Il était là, Olivier, vêtu d’un costume de fête très élégant, en haut des marches à l’extérieur, en train d’accueillir gentiment ses nombreux visiteurs, et en attendant mon tour telle une souris dans un coin, j’ai pu assister à quelques uns de ces témoignages d’ admiration dont il nous parle, et j’ai également vu les larmes dans les yeux de certains, à qui PC apporte tant de choses. Après l’émission il a été complètement assailli sur la scène par des personnes qui ont volontairement choisi de s’asseoir sur des strapontins près de la scène pour y arriver plus vite après, et je suis alors repartie sur la pointe des pieds. Ce que je trouve extraordinaire, c’est que ces nombreux témoignages, qui font certainement partie du quotidien d’Olivier, ne lui montent pas à la tète comme ils le pourraient, et c’est tant mieux pour nous, les houspilleurs du blog. Si non, rien à dire de particulier sur l’émission - c’est sûr qu’il n’y avait pas beaucoup de musique, mais ce n’était pas vraiment pour ça que j’y suis allée. Les interprètes étaient tous de très bon niveau, mais c’est le très dynamique Quatuor Modigliani qui a remporté tous les suffrages. Les baskets bleu et rose fluo de Guillaume Durand, assortis à sa veste et sa pochette, sans oublier les talons vertigineux d’Eve Ruggieri -ça valait aussi le coup d’œil!

2 Françoise (40), le 16 septembre 2011 à 12:15 :

Quand j’ai vu qu’il y avait déjà “un avis” , j’ai tout de suite pensé qu’il pouvait être de vous chère Erica ! Merci pour ce joli compte-rendu.
Bonne journée à tous.
PS. Pas de … cheveux chez nous !

3 Florian Defontaine, le 16 septembre 2011 à 12:31 :

émission exceptionnelle, pleine d’émotion .

Hier, L’olympe radiophonique a établit ses héros dans l’enceinte du théâtre comique . Il y ressortait un parfum exquis, celui de la musique .
L’olympe disais-je, auréolé non pas de grèce mais de grâce .
cordialement !

4 Eliane, le 16 septembre 2011 à 12:48 :

Pause déjeuner, pause clic…..
Superbe commentaire d’Erica…..J’ai croisé cet été Guillaume Durand sur le marché du Coustellet avec ses baskets “très kitch” super….

5 Jean-François de Martigues, le 16 septembre 2011 à 15:14 :

Quel dommage de ne pas avoir pu me libérer et pouvoir ajouter l’image au son ! Mais on ne fait pas toujours comme on veut, même si la Gare d’Aix /TGV n’est pas bien loin.
J’ai suivi sur les ondes presque toute la journée, et dois reconnaître que c’était un vrai Supplice de Tantale….
Amitiés, d’abord , à Olivier en tant que Responsable de ce Blog, et j’espère qu’il voudra bien transmettre de ma part les mêmes “cordialités” à toute l’équipe , non seulement pour le travail énorme d’hier, mais aussi pour le quotidien !

6 gerard, le 16 septembre 2011 à 21:18 :

Olivier Bellamy! Déjà ce nom résume tout!
Mais quelle classe!
Je partage l’avis d’Erica, journée fabuleuse, surtout lorsqu’on aime être petite souris et voir l’envers du décor et que les personnes rencontrées sont agréables disponibles, bref le rêve! NOËL en quelque sorte, et NOËL en septembre c’est encore mieux, car on ne l’attend pas.Par contre je suis partie juste à la fin du concert et j’ai été frustrée et me suis sentie très impolie de partir un peu comme une voleuse sans dire au revoir, mais le train ne m’aurait pas attendue.Et pourtant ce que j’aurai aimé rester encore et encore, car c’est difficile de se quitter lorsqu’on a passé un si bon moment ensemble.

7 Evelyne, le 16 septembre 2011 à 21:41 :

Bon, j’avoue que j’étais de ces “afficionados” qui se sont précipitées dans les premiers rangs autant pour le concert -
merveilleux morceaux choisis - que pour l’animateur : Et je n’ai pas été déçue , cher Olivier : chaleur, réserve, pudeur, deux dernières qualités pouvant s’appliquer également à Francis Dresel, identique à l’image qu’on
se faisait de lui.
C’ était une merveille de communier “physiquement” entre
auditeurs, et avec vous, Olivier.
Un souhait : Que ce Direct soit renouvellé
une foi par an, par exemple… ?
Merci à vous et aux organisateurs pour ce pur moment de grâce.
Restez vous-même, surtout.

8 marie-alsace, le 16 septembre 2011 à 23:43 :

Serait il possible, Olivier Bellamy, non pas d’avoir la 1/2 heure de plus qui manque tant aux auditeurs(rices)….quoique cela me serait agréable…mais la liste des oeuvres musicales jouées par vos invité(es). Grieg, Shostakovitch, mes préférés, que j’ai retenu, mais après….merci

9 watrin, le 17 septembre 2011 à 02:42 :

L’ OPÉRA DU CŒUR

Tous les airs de Mozart
de Liszt parlent de nous,
toutes les mélodies
racontent qui nous sommes
tous les rêves sont en nous
cachés comme des perles
dans nos cœurs jumeaux !
la musique console tous les maux
pour nous garder vivants!

M*

10 CHRISTINE BORDRON-TIPHINE, le 17 septembre 2011 à 07:56 :

Pour essayer d’obtenir que l’émission revienne à son format initial (soit 1H30), je suggère d’établir une pétition pour exprimer notre désappointement et que nous enverrions à l’adresse indiquée par Olivier B.
Qu’en pensez-vous ?

11 Evelyne, le 17 septembre 2011 à 18:15 :

P.S : Bien sur que cette demi-heure nous manque. Nous l’avons dit sur tous les tons à m.Lancrenon, tout en écoutant ses raisons ( mais raison n’est pas Passion …) On va écrire, faire tout ce qu’on peut. Une heure et demi , c’est peut-être beaucoup pour une émission de radio, mais est-ce trop pour accèder à l’essence
d’un être ?

12 Sandrine bis, le 18 septembre 2011 à 10:14 :

Merci à toute l’équipe pour cette émission magnifique, parmi tant d’autres !
Quant à la réduction du temps de PC, non seulement elle nous prive d’une demi-heure de joie et de beauté, mais elle nuit aussi à l’essence même de l’émission en rompant l’équilibre entre les temps de parole et les temps musicaux (non, les invités ne parlent pas trop !une heure et demi était la juste et nécessaire durée).
Je vais suivre les conseils d’Olivier et adresser un courrier postal car je n’ai eu aucune réponse au courrier électronique envoyé à l’adresse « auditeurs@radioclassique.fr ». Cordialement à tous.

13 c.holdrinet, le 18 septembre 2011 à 13:15 :

Merci Sandrine, j’adhère comme vous l’avez sans doute lu absolument à vos propos.
Le rythme de l’émission est complètement cassé. Et je le redis, LE TEMPS DE PAROLE
N’EST PAS TROP LONG.

Merci pour l’adresse email de RC.
Quant à la PUB,ELLE EST TOUJOURS LA….

14 Martine, le 18 septembre 2011 à 17:15 :

Bonjour à tous,
J’ai eu la chance de pouvoir me rendre à l’Opéra Comique dans la journée, j’ai pu observer, derrière les “ténors” de RC, une équipe de Radio Classique vraiment sympathique et enthousiaste.
Coup de chance, j’ai même pu trouver une place pour assister à l’émission d’Olivier Bellamy, le temps a passé très vite, une heure quoi ! ;-
Justement, après le concert je me suis entretenue auprès de quelques autres personnes avec Mr Lancrenon, directeur de l’antenne et des programmes je crois, et bien sûr tout le monde lui a parlé de cette fameuse demi-heure (il a d’ailleurs reconnu qu’il ne s’attendait pas à autant de réactions !): ses propos n’étant pas prononcés dans un cadre privé je pense intéressant de pouvoir vous les rapporter : c’est lui qui a décidé de supprimer une demi-heure, il trouvait l’émission trop longue, et puis surtout cela lui permet de programmer de la musique classique à une heure où il n’y en a pas ailleurs (??). Il est sûr de ses choix, mais a quand même admis, un brin bravache, que s’il s’était trompé il pourrait changer d’avis (enfin on sent bien qu’il en faudrait beaucoup pour ça !)
L’avenir le dira !
Cordialement à tous

15 c.holdrinet, le 18 septembre 2011 à 18:06 :

Martine, je suis contente de vous lire…Il y a si longtemps.

Ce que vous nous rapportez est bien interessant. C’est formidable que vous ayiez pu vous entretenir avec ce monsieur. Souhaitons qu’il réfléchisse à ce qui nous préoccupe, d’autant qu’il a eu l’honnêteté de vous dire qu’il ne s’attendait pas à autant de réactions.
Quant au fait que cette décision de raccourcir PC permette de programmer de la musique classique, là où il n’y en a pas ailleurs; je ne comprends pas du tout ce qu’il a voulu dire?

Espèrons, Martine. Quoi qu’il se passe maintenant,vous nous avez bien éclairés.

Merci encore et restez avec nous.

16 Elise F., le 18 septembre 2011 à 18:09 :

Merci Sandrine pour l’adresse et Martine pour le complément d’information et ravie de vous lire à nouveau. Je vais envoyer un mail à l’attention de
Cette émission a désormais un goût d’inachevé, je reste sur ma faim. PAS ASSEZ DE MUSIQUE mais LE TEMPS DE PAROLES N’EST PAS TROP LONG dixit Claudette.
Eliane, vous avez le « flaire » pour faire de belles rencontres ; partagerez-vous quelques anecdotes avec nous ?
Bonne fin de dimanche à tous.

PS : La Pub est encore et toujours présente à l’ouverture du blog.

17 Sandrine bis, le 18 septembre 2011 à 20:58 :

je vous conseille plutôt d’envoyer aussi un courrier postal à ce monsieur Lancrenon (merci à Martine), car comme je disais plus haut, aucune réponse de RC au mail adressé à l’adresse internet ci dessus : sont ils sont débordés par les réactions des auditeurs? ou bien les mails tombent-ils dans une poubelle virtuelle ? bien à vous.

18 Dominique, le 18 septembre 2011 à 22:47 :

Bonsoir à toutes et tous,
enfin et à nouveau « active », je suis heureuse de retrouver mon blog adoré, sans parler de son journaliste, “raccourci” dans son émission mais pas sur son blog ! J’aurais bien aimé assister comme Erica à la journée portes ouvertes à l’Opéra Comique, sans comparaison possible avec le Ninkasy, n’est-ce pas ?!!! ce sera pour une autre fois !
Cet après-midi, j’ai eu l’immense bonheur de pouvoir assister au concert d’ouverture de la saison à l’Auditorium de Lyon, avec Léonard Slatkin à la nouvelle direction d’orchestre, dans une interprétation grandiose de la “Résurrection” de G.Mahler
accompagné des chœurs de B.Têtu et des grandes orgues, découvertes pour l’occasion… un 5ème mouvement surtout, sublime et inoubliable, auquel j’aurais préféré vous emmener pour l’émotion ressentie plutôt que de vous l’exprimer avec mes simples mots…
Après cette résurrection, dans tous les sens du terme !… j’ai pris le temps d’aller vous relire ces mois d’été. Merci du fond du cœur à celles et ceux qui ne m’ont pas oubliée.
J’aurai à nouveau le loisir et le plaisir de savourer tous les articles d’Olivier et de parcourir les commentaires de ses
« fans », ancien(ne)s ou nouveaux intervenants, emplis de talent…
Il y a des moments où l’on réalise davantage combien « C’est Beau la Vie ! » … et je rejoins complètement M. Czikszentmihaly quand il écrit : « Le Bonheur, ce n’est au fond rien d’autre qu’exploiter ses capacités à 100% ».
Beaucoup de bien à vous toutes et tous.

19 Elise F.(36), le 18 septembre 2011 à 23:07 :

N°12 : “le flair” of course.
Le blog revit avec le retour des fidèles d’avant l’été.

20 Eliane, le 18 septembre 2011 à 23:28 :

“Vive l’art et ses rencontres”…..C’est vrai … Vous savez chère Elise, ce n’est pas vraiment “le flaire” comme vous dites si gentiment, c’est mon style de vie et c’est grâce aux personnes que je connais. Je n’étais pas là par hasard, et je mesure ma chance d’approcher des artistes et pas seulement chez les musiciens. Ils sont si riches intérieurement je précise. Cela facilite beaucoup les rencontres, la passion commune fait le reste il y a un effet boule de neige etc etc…bref, c’est super même sans lendemain, qu’importe, c’est l’instant qui compte, l’échange en direct ………. et le souvenir du moment

21 Monique, le 18 septembre 2011 à 23:50 :

Bonsoir,
Malheureusement je n’ai pas pu aller à l’Opéra Comique, même si j’ai pris le matin avec moi le livre d’Olivier Bellamy sur Martha Argerich. Je me suis quand même contentée d’écouter le direct dans la voiture à 18 heures. J’aurais bien voulu mettre des visages sur les voies que j’écoute avec plaisir chaque jour. Félicitations, Olivier, pour vos émissions !

22 Erica Roche, le 19 septembre 2011 à 10:40 :

Dominque - c’est vrai que nous avons passé un bon moment éphémère jeudi soir, mais sans vouloir vexer qui que ce soit (et surtout pas Olivier) je ne pense pas que ce genre d’évènement justifie en soi un déplacement depuis Lyon!

23 Tores Albert, le 19 septembre 2011 à 17:01 :

Merci aux anciens de Radio Classique, le plus difficile pour perdurer c’est de savoir s’entourer .
Vous avez obtenu le sommet , comment le conserver ?
Bonne chance
Albert de lauris

24 Tores, le 19 septembre 2011 à 17:03 :

Merci aussi aux anciens, bonne chance
Albert

25 Tores, le 19 septembre 2011 à 17:09 :

Radio Classique est un travail d’équipe.
Le merci est aussi pour ceux qui n’apparaissent pas ou que nous entendons pas,mais que personnellement j’apprécie même dans l’ombre.(service technique)
Albert

26 Marie Thérèse Couraye du Parc Bellamy, le 20 septembre 2011 à 10:21 :

Merci à toute l’équipe, animateurs, collaborateurs et invités, pour votre gentillesse et disponibilité au cours de cette journée porte ouverte au théatre Comique. J’ai pu assisté à une grande partie de l’après midi et à l’émission concert( debout ou assise).
L’accueil, les sourires et l’implication de chacun, malgré la difficulté de l’exersice, transpirés d’humanisme. Je me suis sentie comme au milieu d’une réunion de famille, avec vous et avec mes voisins, la famille des “amoureux de la musique”. Merci infiniment notamment à Laure, Eve et vous Olivier

27 croizet jacqueline, le 21 septembre 2011 à 18:36 :

je n’ai malheureusement pas pu venir à l’Opéra Comique mais ai pu suivre en partie la retransmission;merci à vous tous ,les animateurs et collaborateurs;
je regrette également la suppression d’une demi heure de” passion classique” vous nous charmez, Olivier , avec votre humour , votre gaité et la qualité de vos invités
encore merci pour tout celà;très cordialement;jacqueline

28 V.D.G, le 22 septembre 2011 à 22:53 :

j’étais présente des 10H30 à l’opera comique pour passer une journée pas comme les autres! quel bonheur, on avait l’impression de faire partie de la meme famille, pour partager la meme passion!malheureusement, je n’ai pas pu rester pourle concert,mais je pouvais imagniner depuis mon poste de radio la scène puisque j’avais eu le temps de visiter ce si beau théatre qu’est l’Opera Comique, mon seul regret de la journée fut de ne pas rencontrer Olivier Bellamy, quant aux baskets de Guillaume Durand,on arrive toujours à vouloir attirer le regard sur soi, surtout lorsqu on parle de “star de la politique ou du journalisme”,!! dix it G.Durand. en période actuelle à l’avenir incertain pour beaucoup, ca n’est pas de star qu’on a besoin mais d’hommes et de femmes compétents pour relever le défi à venir: que notre France reste debout.
V.D.G

29 casteret, le 29 septembre 2011 à 17:47 :

ah! je suis contente de constater que je ne suis pas la seule à déplorer cette trés mauvaise surprise du temps raccourci de l’émission; je vais de ce clic écrire mes doléances et mes espoirs!
GC

30 Evelyne, le 30 septembre 2011 à 19:23 :

Je confirme avec les auditeurs que cette soirée à l’Opéra Comique était un grand moment d’émotion et de communion. On se sentait comme une famille, réunie autour
de la musique et d’Olivier, enfin incarné! Pour la demi-heure rabotée, j’étais dans ceux et celles qui parlèrent longuement à M. Lancrenon, et je doute qu’il se ravise,très heureux d’être le seul sur les ondes à proposer une heure entière de musique classique entre 7 et 8. Mais on peut toujours essayer en le criblant de mails, ce qui vaut un petit sondage, non ?
En tout cas, je lui ai demandé vivement de renouveller cette expérience, où il veut, quand il veut, nous serons là !

31 Sandrine bis, le 02 octobre 2011 à 19:58 :

Oui, Evelyne, je pensais naïvement que la Direction de Radio Classique aurait rédigé une réponse commune à nos mails et courriers (sans doute déjà nombreux), via ce blog ou une quelconque page du site de Radio Classique…mais j’ai beau chercher, je ne trouve rien de tel.
Puisse Monsieur Lancrenon écouter régulièrement Passion Classique et l’apprécier un jour à sa juste valeur, au point d’en regretter la durée trop courte… C’est ce que je lui souhaite vivement et de tout cœur, car il est bien dommage de passer à côté de belles choses sans les reconnaitre!
Je remercie Olivier de continuer malgré tout, et sans faillir, à véhiculer son humanité et sa bonne humeur dans une émission qui nous régale toujours autant !
Cordialement à tous.


Donnez votre avis !






ombre