Accueil  >  David Kadouch entre solitude et musique
Flux RSS

David Kadouch entre solitude et musique

Le 15 septembre 2011 à 08:56 par Olivier Bellamy

david-kadouch-14-09-11.JPG

On parle souvent de la solitude des pianistes comme d’une fatalité en oubliant que pour certains c’est leur nature solitaire qui les a jetés dans les bras du piano. L’aveu que nous a fait David Kadouch est très significatif : enfant, il n’avait pas d’amis. Non qu’il soit particulièrement sauvage, au contraire, mais il y a du moine chez ce garçon totalement dévoué à son art depuis son plus jeune âge, comme chez les futurs écrivains qui ne trouvent nul plaisir à se mêler aux meutes bruyantes et à la brutalité des groupes de garçons dans les cours de récréation.
Le pianiste François-René Duchable nous avait également confié qu’il n’aimait pas les conversations à plusieurs, forcément superficielles, et qu’il préférait les face-à-face intenses avec une seule personne à la fois.
Cette solitude n’est pas forcément un vide, elle peut être une compagne, comme dans la chanson de Barbara, l’ami nécessaire du créateur ou de l’artiste pour lui permettre d’aller au plus profond de lui-même et de préserver son authenticité.
Sans en être conscient, David Kadouch a spontanément construit un programme autour de musiciens d’exception qui, chacun avec sa nature propre, sont totalement investis dans leur art, au point de ne pas pouvoir supporter la pression qu’ils s’imposent à eux-mêmes et de refuser, parfois, les conditions dans lesquelles doit s’accomplir leur destin.
Le voici :

4 oeuvres classiques
Quintette de Schumann (Kadouch / Ardeo) 4e mvt
Cecilia Bartoli, Sacrificum: Parto, ti lascio, o cara* [Arminio] from Act
II of Germanico in Germania
Argerich-Chailly, Gewandhausorchester Leipzig: Concerto de Schumann (1er
mouvement)
Maria Joao Pires: Schumann. Bunte Blatter op.99 n.1

3 madeleines
Bashkirov: Schubert Impromptu op.90 D.899, No.3
Barbara: La solitude (Album: Barbara)
Nina Simone: Just in Time (album: the tomato Collection)

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 24 commentaires pour cet article :

1 c.holdrinet, le 15 septembre 2011 à 13:19 :

Une belle émission .Le jeune David Kadouch,nous a fait partager très spontanément,son enthousiasme, sa passion, sa solitude, nécessaire à son art.
C’était très beau.

Sans vouloir relancer une avalanche de regrets, les choses étant établies, dans une émission comme celle- ci, le constat de durée insignifiante accordée aux choix musicaux est désolante. Je précise que le temps de parole de l’invité n’est pour moi, PAS TROP LONG.

Rien à voir, avez-vous une publicité imposée, sur le blog qui, au moment de rédiger son message affiche:”votre contenu après publicité”, et s’en suit une agitée qui se coupe les cheveux. Cela dure, chez moi depuis déjà plusieurs jours.
Merci de me répondre!!!

Belle journée à tous.

2 Elise F.(36), le 15 septembre 2011 à 14:32 :

Claudette, j’adhère tout à fait à vos propos de la 1ère partie. Pour la pub,idem pour moi et même pour lire les pages du blog. Peu patiente quelquefois,résultat : 1 clic de fermeture :-(

3 Renny, le 15 septembre 2011 à 15:21 :

Il y a en effet des cheveux partout sur l’ordi, dur dur à épousseter.
Ce jeune pianiste, ça tombe bien pour moi, puisque je vais le voir jeudi prochain à Toulouse. Quelqu’un l’a-il vu à La Roque?
J’ai bien aimé son discours. Retenu particulièrement, en vrac: ne jamais refaire, redire la même chose, en musique comme en paroles; l’art de la respiration, chez MJ Pires; l’admiration des grands contemporains, comme celle des anciens; le jugement sur Kleiber, celui sur Il Giardino Armonico et Cecilia B.
Je fais court, chance pour tous, je suis pressé!

4 Livadiotti Roberto, le 15 septembre 2011 à 17:17 :

Ce jeune pianiste que je ne connais pas bien, semble être talentueux et amoureux de Schumann.Je ne le critique d’ailleurs pas pour cela,Schumann faisant partie de mes compositeurs préférés,mais 3 ou 4 morceaux du même compositeur,sur 5 ou 6,c’est pt être un peu trop,mais cela nous change des inconditionnels de Mozart qui feraient toute une émission de PC sur ce musicien.
Olivier a tout de même omis de citer dans sa liste,le début de la 4e Symphonie de Brahms qui faisait partie des choix de l’invité,le jeune Brahms ayant été encouragé dans sa carrière par R.Schumann qu’il admirait et par sa femme Clara,grande pianiste et compositrice.

5 Eliane, le 15 septembre 2011 à 18:16 :

Il possède l’autorité, la puissance, la hauteur de vue des GRANDS du piano, son avenir? nous verrons. A sa maturité musicale correspond une lucidité déconcertante sur sa solitude qui dure depuis si longtemps…Il doit se démarquer en se noyant dans la musique. Il croit à la rigueur et au travail, sage résolution car le niveau technique des instrumentistes s’élève à une vitesse exponentielle. Renny, Je ne l’ai pas entendu à La Roque, mais je l’ai vu, l’an passé, dans la retransmission du concerto pour 2 pianos de Poulenc…belle prestation . Il faut vraiment posséder, au départ, un sacré mental et du courage pour s’imposer, tout jeune, une discipline draconienne, un travail journalier difficile, un mode de vie quasi monacal rythmé par l’instrument.
Beaucoup de musique ce soir, un très beau programme
@la belle et prodigieuse Martha : chaque oeuvre qu’elle touche, elle en fait, à chaque fois un miracle d’éclat et de liberté…et puis, elle avait le sens de la fête, du partage……
@l’attachante Maria Joao Pires : qui transporte son auditoire dans un ailleurs qui n’appartient qu’à elle, tendre et lumineux
@C Bartoli dans Sacrificium : une voix qui vous emporte vers l’extase..admirons son talent époustouflant dans ce registre. Fin d’émission en beauté avec la 4è de @Bhrams dirigée par …Carlos Kleiber. Cette version est totalement hallucinante, Kleiber arrive à extirper toute l’énergie que peut contenir une telle symphonie, à provoquer une tension impressionnante, c’est prodigieux. Nous en avons parlé par le passé, n’est-ce-pas Samuel?
Une heure de bonheur……
Aucun problème de ce genre chez moi,….aucune pub, jamais, serait-ce le privilège du Mac?? Je ne sais pas ….. quoi est-ce , Claudette cette histoire de coupe de cheveux??

6 Guillemette, le 15 septembre 2011 à 18:22 :

Claudette, vous m’avez bien fait rire avec votre agitée et ses cheveux ! J’ai la même à la maison…
Je ne connaissais pas du tout ce David Kadouch… et j’ai adoré ! J’ai particulièrement apprécié son honnêteté intellectuelle et son humilité. Sa phrase ” à 25 ans, je ne sais encore rien. J’ai encore tout à apprendre” m’a ravie. Ca existe encore des petits jeunes comme ça !…

7 marie-alsace, le 15 septembre 2011 à 18:52 :

Nous ne pouvons que lui souhaiter une longue vie musicale pleine de sérénité, de curiosités et de découvertes permettant à son public d’apprécier son art et sa passion. Il nous a gratifié de choix musicaux sublimes et oui Claudette, l’envie nous prend que cela ne s’arrête jamais.

8 Florian Defontaine, le 15 septembre 2011 à 19:41 :

très belle rencontre !

Monsieur Kadouch est un pianiste de grand talent , doté d’une admiration non feinte pour ses aînés ! Extraordinaire sincérité de sa part … tition .
cordialement .

9 c.holdrinet, le 15 septembre 2011 à 19:52 :

Mais Eliane, comment n’avez-vous pas de cheveux sur votre écran??
Elise, Guillemette,Renny en a partout “dur à épousseter” dit-il!
C’est une pub. Nous demandons à Radio Classique de bien vouloir réparer cette gêne.
Nous vous en remercions par avance.

10 Eliane, le 16 septembre 2011 à 00:36 :

je vous assure, chère Claudette, pas d’agitée du bocal qui se coupe les cheveux sur l’écran donc pas de dits cheveux à voler partout, nickel super top moumoute….pas de nettoyage, le bonheur!! Je viens à l’instant d’entendre l’envolée lyrique de Christian Morin, ça déménage…Je dois me concentrer, même si ce soir l’ambiance est plutôt détendue et le propos plus léger .
Je poursuis donc l’écoute de l’émission en direct avec ses divers invités. Bonne nuit à tous.
Je devais aller écouter D.K à Toulouse le jeudi 22 dans le cadre de piano aux Jacobins …J’ai ma cousine et quelques amis dans l’orchestre ce qui me facilite bien la tâche, je n’ai pas encore dit oui il me faudrait rentrer par le train de nuit car je dois impérativement être à Rennes le vendredi. A suivre…
Un avant-goût du toucher du jeune homme et de son plaisir à jouer…
http://www.youtube.com/watch?v=ZbWTd-e41U0

11 c.holdrinet, le 16 septembre 2011 à 16:22 :

Peu intéressant à côté de vos messages, je suis désolée. La pub “CITROEN” est toujours là, que les bloggers concernés se manifestent à nouveau afin que radio classique prenne en compte le problème, et puisse y remédier rapidement.
Cela ne concerne pas Olivier, mais à qui s’adresser par mail?

12 Elise F.(36), le 16 septembre 2011 à 17:00 :

Moi également Claudette ! 2 visites sur le blog aujourd’hui et encore cette excitée qui se coupe les cheveux, il nous faut attendre 10secondes avant d’accéder au blog. N’y aurait-il que certains départements à avoir le “privilège” de voir cette pub ?…

13 Romain, le 16 septembre 2011 à 17:20 :

Nous sommes nés tous les deux la même année. Et quelle surprise en entendant David lors de cette entrevue très touchante d’apercevoir des similarités dans nos sensibilités. Merci Olivier de toujours aller avec cette approche si particulière ce qu’il y a de plus beau dans vos invités. C’était une très belle émission !

14 Erica Roche, le 16 septembre 2011 à 17:46 :

Heureuse habitante des Yvelines (mais visiblement pas pour tous les départements français), je suis sans cheveux et sans Citroën depuis aujourd’hui!

15 Livadiotti Roberto, le 16 septembre 2011 à 23:40 :

J’ai aussi subi cette pub envahissante de celle qui exhibe sa chevelure,mais je ne la vois plus maintenant,heureusement!

16 c.holdrinet, le 17 septembre 2011 à 10:49 :

Ce matin , chez moi, elle est toujours là…. Et pas moyen de l’arrêter.
Cela commence à bien faire et pas de réaction de RC.

17 Erica Roche, le 17 septembre 2011 à 13:37 :

Moi, j’ai crié victoire bien trop vite - les cheveux sont partout de nouveau chez moi!

18 Eliane, le 17 septembre 2011 à 15:07 :

Youpi…….je n’ai pas d’envahisseurs d’aucune sorte sur mon écran!!

19 Itié, le 17 septembre 2011 à 17:07 :

Je les ai eu . Aujourd’hui et aussi je crois hier , ils ont disparu .
N’oublions pas que RC est une radio commerciale , et ce statut l’autorise à toute la pub qu’elle veut ! Si seulement ce désagrément pouvait nous permettre de retrouver les 30mn perdues …

20 Françoise (40), le 17 septembre 2011 à 20:38 :

Toujours épargnée par cette pub, je n’ai pas résisté à ma curiosité et je l’ai trouvée sur google : Eh bien, mes chers amis, je suis de tout coeur avec vous ; je me joins à la “pétition”.
Bonne soirée et excellent dimanche.

21 c.holdrinet, le 17 septembre 2011 à 20:44 :

J’espère, Itié que la raison n’est pas que RC est une radio commerciale et que nous allons devoir accepter encore en plus,
cette pub. Parceque là vraiment, je deserte définitivement. Je ne veux pas le croire.

Eliane, vous me copierai 30 fois:” on ne se réjouit pas des problèmes de ses petits camarades”.

Merci pour le lien D.Kadouch. En l’écoutant dans PC, je l’imaginais très expressif, vivant devant son clavier. Les expressions de son visage sont touchantes et traduisent sa passion; il n’est vraiment plus là!

J’espère de tout mon coeur que vous puissiez aller à Toulouse,l’écouter et le voir, car en plus il est très beau.
Moi, j’irai sûrement l’écouter à Paris le 11 décembre.

22 c.holdrinet, le 17 septembre 2011 à 20:51 :

Merci,Françoise de compatir, et de vous joindre à la pétition car il s’agit de cela finalement.
Je pense qu’Olivier transmettra à qui de droit et que nous allons vite être débarrassés.

Bon week-end à vous aussi.

23 Eliane, le 18 septembre 2011 à 00:12 :

Très chère Claudette, vous constatez combien que je suis une égoïste….!!! C’est vrai que c’est un régal d’être épargnée par ce genre d’incident “agaçant” mais je vous assure que je compatis…. Aujourd’hui, j’ai eu une pensée pour vous et les habitués de ce blog car j’ai fait une rencontre INOUBLIABLE.En ce samedi pluvieux, je suis allée à un vernissage et j’ignore encore pourquoi j’ai engagé la conversation avec un vieux monsieur adorable, artiste peintre lui même. Quand il m’a dit avoir été un ami proche de Samson François, son confident, son partenaire de “fêtes” et son Admirateur u j’ai eu un choc et j’ai illico embrayé sur mon amour pour piano, la musique etc….. Je suis restée deux heures à bavarder avec lui, l’écouter me confier toutes sortes d’anecdotes très enrichissantes, très drôles, des récits de concerts où le public frôle la syncope, et, cerise sur le gâteau ….je suis invitée chez lui pour découvrir quels trésors renferme sa discothèque, il m’a dit posséder des merveilles………C’est pas beau cela?? je suis encore sous le coup de l’émotion de cette rencontre et de l’échange qui a suivi. C’est pourquoi, en toute simplicité j’ai eu envie de vous en parler. Bon Dimanche.

24 c.holdrinet, le 18 septembre 2011 à 13:47 :

Chère Eliane, je vous sens portée par cette rencontre incroyable. Ces moments rares de la vie, qui arrivent de manière totalement inattendue sont magiques et effectivement “inoubliables”.

Une bonne et belle émotion pour vous Eliane, et qui promet de riches échanges musicaux, vous déjà si immergée dans ce beau milieu.
J’en suis très heureuse pour vous chère Eliane.


Donnez votre avis !






ombre