Accueil  >  Edouard Molinaro, une crème d’homme
Flux RSS

Edouard Molinaro, une crème d’homme

Le 09 septembre 2011 à 16:32 par Olivier Bellamy

edouard-molinaro-08-09-11.JPG

1. Quel homme délicieux, cet Edouard Molinaro ! Sûr qu’il a dû déployer des montagnes de diplomatie, de finesse et de psychologie pour parvenir à tourner autant de films, sans avoir à rougir d’aucun, avec de tels monstres sacrés sous sa direction : Lino Ventura, Jeanne Moreau, Annie Girardot, Michel Serrault, Jacques Brel, etc. Mais mieux qu’un diplomate futé et retors à la Talleyrand, il a dû être honnête et vrai, car les grands acteurs ont des antennes supersoniques et savent très vite déceler la flagornerie en lieu et place de talent.
Au cinéma, il s’est illustré dans tous les genres, plus soucieux de bien raconter une histoire, quelle qu’elle soit, que de couler une oeuvre dans le marbre (qui ne vient pas toujours de Carrare). D’ailleurs, le “marbre” dans le jargon journalistique désigne le rebut pour les articles qui peuvent attendre et qui finissent parfois à la corbeille. Edouard Molinaro a préféré agir qu’attendre ou se lamenter. Comme c’est un artisan émérite, et un auteur, quoiqu’en aient dit ces grands messieurs de la Nouvelle Vague, nous lui sommes tous reconnaissants d’avoir passé de bons moments. On érige des statues et l’on donne des décorations pour beaucoup moins que ça.
2. Pas de mauvais esprit, chère Françoise. Je voulais simplement dire qu’on se doit de justifier ses avis et pas d’agir comme un roi dédaigneux qui jette sa mauvaise humeur en trois mots. Quant au message en anglais, nul besoin de le censurer, tout le monde peut ainsi voir l’intolérance à visage découvert. C’est même pédagogique à ce degré-là.
Voici le programme d’Edouard Molinaro :

La symphonie Fantastique – 5e mvt « Nuit de sabbat » Berlioz
Dans les steppes de l’Asie Centrale. Borodine
Jeux d’Eaux. Ravel
La Barcarolle des Contes d’Hoffmann. Offenbach

Vieilles chansons
”C’est la saison d’amour” Yvonne Printemps
Le Plat Pays Jacques Brel
Maurice Chevalier « Oh that Mitzi » http://www.youtube.com/watch?v=tRxW8iS6oPo

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 5 commentaires pour cet article :

1 Florian Defontaine, le 09 septembre 2011 à 17:54 :

Votre description de monsieur Molinaro est fine et pertinente, Olivier . A quoi bon diviser l’incomparable entre comique et esprit ?

L’auguste et le clown blanc se retrouvent tous deux sur la même piste, devant le même public . Chacun y trouve ses pépites scintillantes , y compris les esprits critiques les moins éclairés.

Légèreté ou pesanteur des sentiments ? Le duo m’éffleure ! ( salutations à Léo Delibes)
cordialement !

2 Eliane, le 09 septembre 2011 à 18:51 :

Délicieux billets de Florian…….sa plume est un régal, elle fait désormais partie, pour moi, de celle que l’on aime découvrir chaque jour. Merci à vous.

3 Florian Defontaine, le 10 septembre 2011 à 18:47 :

Merci Eliane, c’est très gentil de votre part .
Vous parlez de plume, cela se rattache admirablement à la musique . Dans le ciel de la culture, il n’existe pas de plus belle créature que l’oiseau de la musique . Le soleil qu’est l’humanité dépose la douce chaleur et la clarté de ses espoirs sur ses ailes afin de le pousser vers l’azur le plus haut et le plus absolu.
Cordialement !

4 marie-alsace, le 11 septembre 2011 à 10:42 :

E.Molinaro a commencé son programme par un extrait de la Symphonie Fantastique, c’est aussi bon qu’une bouchée de Kougelhopf au petit déjeuner….
Berlioz Symphonie Fantastique, je ne m’en lasse pas. Comme j’étais HS hier soir, je me suis fait plaisir en écoutant le concert donné à Pleyel par C.Dutoit et l’orchestre de Philadelphie. En faillite financière (c’est assez pathétique) mais pas en faillite musicale. Berlioz, Ravel (concerto en sol avec JY.Thibaudet et la Valse), c’était limpide et magnifique, un véritable plaisir. Espérons une longue vie à cet orchestre et à son chef actuel. Quant à E.Molinaro qui a une filmographie impressionnante, je suis fan de “l’emmerdeur” un de mes films culte avec un duo d’acteurs, L.Ventura et J.Brel, époustouflants. A voir et à revoir!!!!!

5 Bénédicte, le 12 septembre 2011 à 18:25 :

Un régal,mais un regret,l’émission est bien trop courte maintenant!!!!!!!!


Donnez votre avis !






ombre