Accueil

faycal-karoui_small.JPG

Un chef d’orchestre qui rêve de diriger du ballet, ça n’existe pas. C’est aussi improbable qu’un enfant qui « plus tard voudrait devenir critique » (François Truffaut). Fayçal Karoui ne doit pas être comme tout le monde car l’idée l’a immédiatement enthousiasmé. Lorsqu’il a été assistant de Michel Plasson à Toulouse, on a cherché à l’occuper en lui confiant Lire l’article en entier

2 commentaires Lien permanent | Rétrolien

nora-gubisch_small.JPG

Au Festival Radio Classique à l’Olympia, dimanche prochain à 15 h, Nora Gubisch chantera l’air des larmes de Charlotte (Werther / Massenet) et la Habanera de Carmen (Bizet). Elle sera en belle compagnie : Karen Vourc’h, Franck Ferrari, Ildebrando d’Arcangelo, Cécile Perrin, Karine Deshayes, Julie Fuchs. Un vrai feu d’artifice Lire l’article en entier

4 commentaires Lien permanent | Rétrolien

nicole-wisniak_small.JPG

Les petits chéfaillons s’entourent de ceux qui ne leur font pas d’ombre. Les vrais leaders vont chercher les meilleurs pour servir leur projet. Regardez Louis XIV. Il n’a pas Lire l’article en entier

7 commentaires Lien permanent | Rétrolien

simonetta-greggio_small.JPG

J’ai rencontré Simonetta Greggio pour la première fois à l’hôtel de la Messardière (Saint-Tropez/Ramatuelle) il y a une quinzaine de jours. J’y étais à la fois pour présenter la deuxième édition du Festival de musique classique de Ramatuelle - Alexandre Tharaud, Nathalie Manfrino, le Quatuor Modigliani et Nelson Freire pour deux concertos avec l’Orchestre de Cannes (20e de Mozart et 4e de Beethoven) seront de la partie - et en tant que membre du jury du Prix Messardière du roman de l’été. Le livre de Simonetta Greggio, L’odeur du figuier, était parmi mes deux favoris Lire l’article en entier

18 commentaires Lien permanent | Rétrolien

laurent-korcia_small.JPG

Il est hors cadre et c’est pour cela qu’on l’aime, Laurent Korcia. Son discours n’est pas formaté et il agace ceux que les formats rassurent. Doué comme il n’est pas permis de l’être, il donne l’impression Lire l’article en entier

7 commentaires Lien permanent | Rétrolien

joelle-miquel_small.JPG

A quinze ans, elle a proposé ses Quatre aventures de Reinette et Mirabelleà Eric Rohmer, qui en a fait un film, lui confiant l’un des rôles principaux et y intégrant ses tableaux. Car Joëlle Miquel est actrice, écrivain, peintre, bref artiste jusqu’au bout des ongles dans un monde qui l’est si Lire l’article en entier

5 commentaires Lien permanent | Rétrolien

martin-engstroem_small.jpg

Ce qu’a réussi à créer Martin Engstroem dans le nid d’aigle de Verbier est unique. Au coeur d’un paysage grandiose se succèdent des concerts, des master classes, des rencontres avec les plus grands solistes du monde transformés Lire l’article en entier

18 commentaires Lien permanent | Rétrolien

erwin-schrott_small.jpg

La première fois que j’ai rencontré Erwin Schrott, c’était il y a cinq ou six ans. Il chantait Don Giovanni à l’Opéra de Séville et, le lendemain, lors d’un entretien sur une terrasse de la ville andalouse, j’ai été séduit par sa chaleur et son intelligence.
Son programme est le reflet de sa vie, de ses Lire l’article en entier

7 commentaires Lien permanent | Rétrolien

marielle-nordmann_small.JPG

La grande harpiste Marielle Nordmann a mis le doigt sur la difficulté pour un musicien de bâtir un programme. La musique, pour elle, n’est pas seulement un “hobby” ou même une passion, c’est sa vie. Et comment réduire sa vie à quelques morceaux de musique.
Ce matin, dans un bateau sur la Neva, à Saint-Pétersbourg, le chef d’orchestre Tugan Sokhiev nous a confié, face à la caméra de Franck Chaudemanche, cette même difficulté à décrire quelque chose d’aussi intime, d’aussi naturel et d’aussi indicible.
Ce préalable étant posé, Marielle Nordmann a magnifiquement réussi à nous faire partager ce secret (tout comme Tugan Sokhiev, rendez-vous le 12 juillet sur France 2).
Je retiens sa description de l’effet provoqué par la musique de Wagner : “comme si je sortais de moi-même”, son impression d’être joué Lire l’article en entier

3 commentaires Lien permanent | Rétrolien

laurent-campellone_small.JPG

1. Laurent Campellone fait partie de ces jeunes chefs d’orchestre qui ne se contentent pas de diriger des orchestres, mais qui s’investissent totalement dans un projet artistique pour que la musique parvienne à gagner de nouveaux auditeurs. A l’Opéra-Théâtre de Saint-Etienne, il consacre une partie de son temps à la pédagogie, à la recherche de publics plus larges sans rien sacrifier à la qualité. Il met aussi un point d’honneur à défendre, en marge du grand répertoire, des oeuvres méconnues du répertoire français (Offenbach, Massenet).
2. Après avoir dirigé l’Opéra de Rennes et l’Opéra de Rouen, Daniel Bizeray Lire l’article en entier

27 commentaires Lien permanent | Rétrolien

ombre