Accueil  >  Brigitte Engerer, la fidèle des fidèles
Flux RSS

Brigitte Engerer, la fidèle des fidèles

Le 17 juin 2011 à 08:59 par Olivier Bellamy

brigitte-engerer_small.JPG

Fidèle à ses amours musicales, à ses amis, à son chemin, à sa mission, à son public, aux organisateurs qui lui ont fait confiance, à ses maîtres, aux idéaux de sa jeunesse en Russie, à ses parents, à ses enfants. Brigitte Engerer a un coeur grand comme le monde et des doigts qui vous emmènent à l’autre bout de ce monde. Immense musicienne, pianiste à bénir, femme de courage, femme à chérir, amie de l’âme, du rire et des larmes. Merveilleuse Brigitte.
Voici son programme :

- Brahms : Requiem avec Boris Berezovsky et Laurence Equilbey
- Tchaïkovsky : Casse Noisette dirigé par Karajan
- Tchaïkovsky : Concerto pour piano avec van Cliburn
- Scriabine par Stanislav Neuhaus
- Brahms : Sonate en mi mineur avec Jacqueline Dupré
- Chanson de Lara extrait du film Docteur Jivago
- Chopin par Stanislav Neuhaus
- Brahms : Danses hongroises avec Brigitte Engerer et Boris Berezovsky
- folklore russe tzigane
- Bizet : choeur d’enfants, extrait de Carmen
- musique symbolisant la vie, la mort, l’amour : Wagner : Tristan et
Isolde, dirigé par Furtwangler.

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 3 commentaires pour cet article :

1 Eliane, le 17 juin 2011 à 10:13 :

Brigitte Engerer encore et encore……..élixir de jeunesse, tombée dans le piano dès la petite enfance. Riche d’une solide formation auprès des plus grands, elle est animée par une curiosité insatiable pour l’expression artistique. Pilier de La Roque d’Anthéron, il fallait être présent le soir de son interprétation, dans la foulée, des 2 concertos de ST Saëns ….. EPOUSTOUFLANTE…..Quelle énergie, quelle maîtrise, quelle fougue!! Elle joue comme elle vit et s’empare des oeuvres avec un engagement total, on est tout de suite happé par la musicalité de son jeu, sa technique sans faille, chez elle, tout coule avec une évidence totale : une fabuleuse opulence sonore…..Dans l’andante du 5è, les sonorités sont éblouissantes, elle est très à l’aise dans ce répertoire comme dans tout ce qu’elle aborde, son spectre est très large……Dévoreuse de musique, elle ne se contente pas de “briller” seule sur scène, cette immense pianiste aime partager.
Grande émotion à l’écoute du requiem allemand…….in situ (avec BB), grande émotion à l’écoute du Via Crucis dans l’abbaye de Silvacane…….avec le choeur Accentus , grande émotion, cette nuit encore : ses paroles réchauffent l’âme et le coeur. Un programme attachant, à son image, Van Cliburn, pianiste de génie aux mains sublimes, Jacqueline Dupré qui arrache “les tripes” avec sa flamme toujours présente, Stanislav Neuhaus, sublissime dans le 15è Nocturne de Chopin, la romance russe……avec cette voix si profonde qui perce la nuit ,……pour finir en apothéose et anéantie avec…….Tristan et Isolde.
Petite anecdote, l’an passé, l’un de mes élèves de seconde inscrit au CNED et au CNSM était SON élève….. Connaissant ma passion, il m’a parlé à plusieurs reprises avec amour de son travail avec “Madame Engerer ” son idole… immense plaisir et satisfaction de transgresser les règles de ma fonction lors de ces longs échanges passionnés avec ce jeune garçon,…. J’ai la chance, à présent, de posséder quelques trésors : des CD d’enregistrements de concours de plusieurs d’entre eux…….( pianistes, altistes, violoncellistes) certains sont déjà connus du grand public.
A très vite ” Madame Engerer” comme disait Salim…..dans le parc de Florans bien sûr.

2 cinule, le 17 juin 2011 à 17:05 :

Une Dame pour laquelle on ferait des kilomètres en train, bateau…
Que l’on souhaiterait cotoyer,
Que l’on regrette de ne pas avoir pu rencontrer,
Que l’on projette d’écouter en prise directe,
Dont la générosité n’a d’égale que son talent,
Dont la proximité doit être tellement vibrante,
Qu’elle représente un objectif à atteindre avec persévérence et espoir,
Dont la parole est d’or, riche et humble, truffée d’anecdotes qui figureront dans l’histoire avec un grand H , à ses côtés.

Merci pour ces moments d’exception.

3 dominique, le 14 décembre 2011 à 10:18 :

je suis pianiste et prof de piano, et je cherche à prendre un cours avec cette merveilleuse pianiste pour travailler un prélude de rachmaninov qu’elle nous avait fait découvrir lors d’une émission de radio inoubliable pour moi… est-ce possible d’avoir ses coordonnées, je vous en serais reconnaissante….
merci à vous


Donnez votre avis !






ombre