Accueil

isabelle-carre_small.jpg

Avec ses lunettes sur le nez et ses tennis aux pieds, vous ne la reconnaîtriez pas dans la rue. Isabelle Carré ne cherche pas à jouer l’actrice. Elle est simple, naturelle, gentille. C’est à l’écran qu’elle dévoile toute la complexité humaine. Pas la sienne, car elle ne s’intéresse pas vraiment à elle et revendique le droit de se sentir banale, mais celle des personnages qu’elle interprète. En même temps, elle est fascinée par Lire l’article en entier

19 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Michel Legrand en majesté

Le 14 mai 2011 à 10:04 par Olivier Bellamy

michel-legrand_small.jpg

Michel Legrand n’aime pas regarder en arrière. “Dieu ne nous a pas collé un oeil derrière la tête. L’homme est fait pour regarder droit devant lui”, dit-il. La nostalgie n’est plus ce qu’elle était… Mais elle s’insinue dans la plume du créateur, à ses dépens, puis qu’on “ne sait pas très bien ce qu’on fait”, comme l’a appris Stravinsky au jeune adolescent qui n’avait pas encore remporté trois oscars à Hollywood.
Puisque Michel Legrand, cette “fontaine à musique” comme l’appelait Jacques Demy, répugne à Lire l’article en entier

7 commentaires Lien permanent | Rétrolien

emir-kusturica_small.jpg

Quand Emir Kusturica a remporté sa deuxième palme d’or à Cannes avec son chef-d’oeuvre Undergroud, Alain Finklekraut avait écrit un violent réquisitoire dans Le Monde, intitulé “L’imposture Kusturica”, avant d’avouer peu après qu’il n’avait pas vu le film.
Alors que les bombes pleuvaient sur Belgrade, le cinéaste serbe terminait à Paris le montage d’un film racontant l’histoire absurde, Lire l’article en entier

16 commentaires Lien permanent | Rétrolien

nicolas-angelich_small.jpg

Nicholas Angelich est un pianiste si proche de mon coeur qu’il m’est très difficile d’en parler. Toutes les formules, répétées jusqu’à l’envi, interchangeables, paraissent soudain vides de sens. Ce que je pourrais rappeler, c’est la phras Lire l’article en entier

38 commentaires Lien permanent | Rétrolien

jean-yves-clement_small.jpg

Le pianiste Alfred Brendel a écrit quelque part que Liszt et Haydn étaient deux compositeurs mal aimés, mal compris du public parce que leur biographie laissait peu de place à la compassion.
Pourtant, en ce qui concerne Liszt, on n’a que l’embarras du choix : la mort de ses deux enfants, sa fille Cosima (l’épouse de Wagner) qui l’a laissé crever comme un chien, absorbée qu’elle était par la préparation du Festival de Bayreuth, et peut-être surtout les moqueries, voire le mépris, que sa musique a suscitées auprès des compositeurs qu’il avait défendu avec un désintéressement absolu : Chopin, Schumann, Berlioz, Wagner… Saint-Saëns fait figure d’exception.
L’autre raison tient à Lire l’article en entier

2 commentaires Lien permanent | Rétrolien

gilbert-bordes_small.jpg

Gilbert Bordes a été instituteur, journaliste, avant de devenir écrivain. Depuis trente ans, il s’adonne aussi à la lutherie, d’abord en amateur, puis en professionnel. Aujourd’hui, à Etampes, il écrit le matin et fabrique des violons, des altos et des violoncelles l’après-midi. Son but : offrir à Lire l’article en entier

10 commentaires Lien permanent | Rétrolien

claude-allegre_small.jpg

Claude Allègre a payé le prix fort de sa liberté de parole en étant contraint de démissionner du gouvernement Jospin après avoir tenté de “dégraisser le mammouth”. Cet homme politique, bien peu politique, a toujours préféré dire Lire l’article en entier

15 commentaires Lien permanent | Rétrolien

anne-parillaud_small.jpg

C’est une nature comme on en voit peu. Brûlante, honnête, indépendante. Elle est devenue actrice par hasard et c’est son tempérament indomptable qui a séduit Luc Besson, puis Alain Delon, Catherine Breillat, Amos Gitaï.
Pour le grand public, elle reste Nikita, concentré de violence et d’absolu, capable du pire comme du meilleur, emprisonnée par un lourd passé.
Dans un monde régi par le compromis et le mensonge, elle a bien du mal Lire l’article en entier

23 commentaires Lien permanent | Rétrolien

francoise-chandernagor_small.jpg

Françoise Chandernagor ou la passion du travail ! Elle fait partie de ces personnes qui ont besoin, par scrupule intellectuel, de tout connaître d’une période, dans ses moindres détails, pour oser raconter, avec vivacité et naturel, une histoire humaine de la grande Histoire. Avant de narrer les aventures de Séléné, fille des amours tumultueuses entre Cléopâtre et Marc-Antoine(Les Enfants d’Alexandrie - Albin Michel), elle a lu Shakespeare, Plutarque, et Lire l’article en entier

26 commentaires Lien permanent | Rétrolien

nathalie-manfrino_small.jpg

1. C’est l’autre Nathalie de l’Opéra, Nathalie avec un h. Voix superbe, du tempérament, du cran, de la volonté. Son premier disque, French Heroïnes, chez Decca, a couronné une belle ascension au firmament des talents, après une progression sans faille acquise dans les maisons d’opéra de l’hexagone (Marseille, Toulouse, Saint-Etienne, etc.) en interprétant les grands rôles du répertoire français : Mélisande, Manon, Marguerite, Micaëla… Sa diction parfaite, elle l’a obtenue en écoutant les disques de Camille Mauranne, la référence en matière d’intelligibilité du texte, de musicalité et de style. Intégrée dans le clan Lire l’article en entier

28 commentaires Lien permanent | Rétrolien

ombre