Accueil  >  Alexandre Tharaud à nu
Flux RSS

Alexandre Tharaud à nu

Le 28 mai 2011 à 15:52 par Olivier Bellamy

alexandre-tharaud_small.JPG

C’est l’un des pianistes les plus cultivé, ouvert d’esprit, inspiré qu’on puisse entendre sur une scène. Cultivé, parce qu’il connaît l’arbre généalogique des musiciens qu’il joue : dans son Debussy, on entend le souffle de Rameau… Ouvert parce qu’il n’hésite pas à participer à des projets croisés de grande qualité (Bartabas, Juliette, hommage à Barbara, etc.) Inspiré parce qu’il suffit de le voir vivre la musique par toutes les fibres de son être pour être emporté dans son univers. Malgré son poids plume, c’est un vrai champion du ring pianistique.
Alexandre Tharaud sait mettre tous les atouts (sic) de son côté et surmonter ses cauchemars (être tout nu sur une scène !), sa peur des trous de mémoire (réglée depuis qu’il joue avec partition), ses TOC, son impossibilité à posséder un piano chez lui, etc. Avec une intelligence et une volonté hors du commun, il parvient à donner le meilleur et à transformer ses handicaps en force. L’une de nos plus belles histoires d’amour, c’est lui !
Voici son programme :

-3 madeleines:
3e moment musical de Schubert (Yves Nat)
5e symphonie de Mahler (adagio) (si possible par Sinopoli)
La voix de Madeleine Milhaud (dans “madame bovary”)

-La vie
Wiener et Doucet “gershwin cocktail” (EMI)
-L’amour
Duo fin 1er acte de la Bohême
-La mort
“Y’aura du monde” de Barbara

-5 autres choix
Un concerto de Mozart par Marcelle Meyer
4e concerto de Beethoven (ou 3e) par Rudolf Serkin/Ozawa
Un prélude de Debussy par Michel Dalberto (rca)
Un extrait de la musique du film “Yentl” de Michel Legrand
Vocalise de Rachmaninoff par Nathalie Dessay (EMI)

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 38 commentaires pour cet article :

1 Lily, le 28 mai 2011 à 16:08 :

C’est un fidèle de l’émission et on ne s’en plaindra pas. Quel plaisir de l’entendre se confier avec tant de simplicité, sincèrité , fragilité.
Ses madeleines exquises chez Madeleine Milhaud dans son appartement de Clichy me rappellent – sans jeu de mots – ceux de Michel Legrand chez Nadia Boulanger (qui a formé les plus grands), dans le même quartier de Clichy, pour les cours collectifs suivis du thé rituel de 17 heures.
Bon week-end pour tous.

2 Lily, le 28 mai 2011 à 16:10 :

“celles”

3 Marie-France de Montpellier, le 28 mai 2011 à 18:20 :

Quelle belle émission en compagnie d’Alexandre Tharaud, merveilleux pianiste et passionnant dans ses douces confidences et dans ses choix musicaux. Voilà un invité qui connaît et aime la musique, invité digne de votre émission Olivier, contrairement à certains qui n’ont rien à faire dans Passion classique. Un très agréable moment.

4 Dominique, le 28 mai 2011 à 18:34 :

« Contribution béate » :
Merveilleux, Sublime jeune homme qu’Alexandre Tharaud… comme on les Adore à Passion Classique !!
Une personnalité irrésistible et passionnante… Un grand bain d’amour, de douceur, de tendresse, de sensualité, qui remontent à l’enfance… tout ce qui me fait fondre et me met en transe [cf « trance » (anglais) : « exaltation, transport »…]
… Mais pas de jalousie, il y en a d’autres aussi !!…
« Sois Toi-même, Joue comme tu parles, comme tu aimes, comme tu vis ! »…
… J’entends déjà les ovations des Stéphanois mardi !
Bon week-end à toutes et tous !

5 gudule, le 28 mai 2011 à 19:19 :

bonjour et merci pour cette merveilleuse émission dont je suis un fidèle. Malheureusement je n’ai pas pu écouter celle avec Alexandre Tharaud et je ne parviens pas à la réécouter pour l’instant. Est-ce normal? Sinon pourriez-vous s’il-vous-plaît m’indiquer un moyen d’y remédier? Merci d’avance

6 Renny, le 28 mai 2011 à 20:18 :

Alexandre le Grand. Le nôtre.

7 Eliane, le 28 mai 2011 à 22:37 :

Il n’aime guère les effets de manche, mais sous sa discrétion, se cache une nature d’artiste profonde et émouvante………
Impossible d’écouter la rediffusion de l’émission: pas de son!!
Pianiste prodigieux qui souhaite (dixit) “exercer son métier comme un passeur d’envie, de désir” J’adore……

8 Renny, le 29 mai 2011 à 02:46 :

Alexandre a rendu un hommage à un enfant génial et secret du pays où je vis: Yves Nat.
Alors, bonne fête à vous, les mamans, les bonnes-mamans, les belles-mamans, au pays d’Yves Nat.
http://youtu.be/jV_d8kBmK34

9 Lily, le 29 mai 2011 à 10:04 :

merci Renny pour Yves Nat
sans fous rires

10 Itié, le 29 mai 2011 à 10:14 :

Beau programme ce matin sur Arte : L’inoubliable trio Stern -Istomin-Rose , qui va être suivi par Béresovsky-Papavrami !

11 Françoise (40), le 29 mai 2011 à 10:51 :

“l’un des pianistes les plus cultivés …” ; certainement, mais aussi l’un des plus agréables à écouter également parler.
Bon dimanche à tous. Avec une amicale pensée pour toutes les mamans.

12 Dominique, le 29 mai 2011 à 11:18 :

Merci Itié, j’aurais “raté” ces phénomènes !!
Bonne journée également à toutes les “non-mamans”, celles qui n’ont pas voulu, celles qui n’ont pas su, celles qui n’ont pas pu… accomplir leur “devoir national”, mais qui sont tout aussi géniales !

13 Eliane, le 29 mai 2011 à 11:23 :

Waouh Domino, belle vérité…….
Tout amateur de piano possède quelques enregistrements du prodigieux Yves Nat parmi ses disques de chevet, il reste, entre autre le Grand Schumannien français

14 Marie-France de Montpellier, le 29 mai 2011 à 12:21 :

Merci Dominique pour les non-mamans dont je fais partie. On ne décide pas toujours d’être ou ne pas être maman. Bonne fête à toutes les mamans. La mienne a rejoint les anges il y a 5 ans et j’ai une grande pensée pour elle car c’était une femme merveilleuse : belle, musicienne, douce, cultivée, poète.

15 Séverine, le 29 mai 2011 à 18:27 :

Poids plume? Un Ange passe ;)
Quand A.T. parle, je pense fraîcheur (un régal !), quand il joue, je pense Alchimie; ça tient de la transmutation collective par la Grâce Divine…! Je retiens les notions de plaisir et d’énergie qui circule, je pense aussi Beauté : plus on lui laisse de place, moins on en laisse à l’horreur; une offrande à la Vie et le reflet de notre quête de paix intérieure finalement. J’exerce dans les arts appliqués et je me reconnais dans ces questionnements (rassurée!); besoin de se sentir utile, sentiment d’insécurité, envie de se dédier à son activité tout en ayant besoin d’une vie “normale”; avec les choix qui s’imposent : “réinventer son métier en fonction de sa nature”, ça me parle ! Merci monsieur Tharaud, oui, vous êtes utile : comme les abeilles; la sensibilité de votre jeu pollinise les fleurs de paix et les fleurs d’inspiration des autres branches artistiques (les petites fourmis). Et me voilà réconciliée avec le piano dont la sonorité m’indisposait au possible depuis 25 ans; miracle. Alors merci, merci, merci !

Merci à vous aussi Olivier, pour vos émissions passionnantes; un vrai péché mignon et un beau grand sourire qui ponctue la journée !
Avez-vous déjà songé à inviter Michel Ocelot; l’Alexandre Tharaud de l’animation; ses “Contes de la nuit” sortent au cinéma en juillet, voilà encore quelqu’un de hors normes et de passionnant, un vrai poète et un grand sage… Qu’en dites-vous ?
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19208336&cfilm=183772.html

PS : merci Dominique de penser aux non mamans; on reste des femmes à part entière :)

16 Eliane, le 30 mai 2011 à 00:28 :

Avant d’enterrer le WE…..vite fait quelques mots sur……Bertrand Chamayou interprétant les intégrales des Années de Pélérinage de F Liszt, 3H, 3 soirs, chaque soir une année. Une nouveauté : ce brillant jeune pianiste étant aussi un lecteur passionné, il souhaitait une présence effective de la littérature , qui mieux que Dante (la Divine comédie) très lu des romantiques et apprécié de Liszt pour répondre à son attente……
LIszt ardent, fougueux, c’est cette image que B Chamayou a illustré de façon impressionnante par un jeu rapide, puissant, une musicalité sans faille, capable de ruptures de tons comme des plus subtiles et insensibles nuances, sous ses doigts, la 2é année fut un véritable feu d’artifice.
Nouvel évènement musical à Rennes cette semaine, “l’enlèvement au Sérail” de Mozart retransmis en direct multidiffusé sur écran géant., L’opéra gratuit pour rassembler et fédérer tous les publics vers la magie du lyrique, c’est génial comme démarche, deux ans après un Don Giovanni mémorable. Restent les caprices de la météo……

17 Dominique, le 30 mai 2011 à 10:05 :

Désolée Méliane, ma CDthèque présente un gouffre certain… je n’ai pas d’Yves Nat !! Puis-je encore le trouver à la Fnac ou bien qui me conseillez-vous pour les sonates de Schubert n° 459 et 460, au moins… Evgeny Kissin ? déjà sublime dans Beethoven… Merci de vos conseils toujours éclairés et je souhaite pour vous que les orages ne viennent pas gâcher votre belle soirée Mozart. Bonne journée !

18 COURTAUT.Monique, le 30 mai 2011 à 19:37 :

Pour le 50ème anniversaire de la disparition d’Yves NAT ,EMI classics a sorti un coffret de 15 CD intitulé:ses enregistrements 1930 - 1956 qui comprend les 32 sonates de Beethoven 3 Chopin les Schumann,ce qui avait été enregistré pour les Discophiles Français;certains se souviennent peut-être des pochettes jaunes !!J’ai trouvé ,hélas que le remastering n’était pas génial,ce qui parfois est le cas pour les compilations,que le son ne rendait pas bien le jeu du grand pianiste .Votre opinion m’intéresse.Mes profs avaient une grande admiration qu’ils m’ont communiquée.
Mes 33tours ,bien que beaucoup écoutés,me paraissent meilleurs.

19 COURTAUT.Monique, le 30 mai 2011 à 19:56 :

La Salomé de Strauss filmée à Covent Garden en 1997 ,dirigée par Dohnanyi avec Catherine Malfitano ,projetée au Louvre ,samedi,balayait beaucoup de versions précédentes J’ai eu une pensée pour Alain F qui ,avait vu Caballé, statique,au Liceo de Barcelone;la titulaire du rôle chante ET danse les 7Voiles.Petit fou rire dans la salle lorsqu’elle aperçoit Jochanaan(Bryn Terfel) et s’exclame: il est décharné!!

20 Eliane, le 31 mai 2011 à 00:14 :

Monique, c’est ce coffret que je possède….. je ne partage qu’à moitié votre avis sur la qualité du son remastérisécar toutefois, je ne me lasse pas d’écouter ses sonates de Beethoven sous ses doigts, quelle dynamique, une merveille qui semble ressuciter une présence au point d’en oublier les imperfections.
Pour parfaire la connaissance de cet immense
pianiste, je conseille, en plus des carnets du pianiste réédités chez Alban, “le Yves Nat, un musicien de légende” conversation avec Chantal Auber et Mona Reverchon.

21 Renny, le 31 mai 2011 à 11:27 :

Je vois que mon modeste cadeau de fête des mères et à tout le monde, à la suite de celui d’A. Tharaud, porte des fruits. Quel bonheur de voir que Domino, Méliane et Monique aient relevé le gant pour une meilleure connaissance de ce splendide pianiste, qui, bien que connu des grands amateurs, demeure très peu entendu sur les ondes (il n’avait lui-même pas qu’un peu contribué à cette relative confidentialité, avec son esprit particulier de pureté d’intentions musicales, dénué de tout penchant vers la virtuosité visible: pour lui, tout commençait là, avec sa propre liberté intérieure). Merci, jeunes femmes!

22 COURTAUT.Monique, le 31 mai 2011 à 15:36 :

Mona Reverchon et moi fûmes collègues dans un petit collège de la banlieue de Paris;nos conversations culturelles s’interrompaient avec les sonneries de reprise de cours!Elle m’avait fait parvenir son travail sur Scott Joplin.Bon vent à Elle.
Ma remarque sur le remastering portait sur Schumann.J’ai voulu,année Schumann oblige ,faire découvrir à mes choristes,l’an passé,Papillons,Kreisleriana
Scènes d’enfants,Concerto et la première Novelette,que j’avais jouée au bac -musique
L’écrasement du son m’a renvoyé aux 33tours!

23 COURTAUT.Monique, le 31 mai 2011 à 15:37 :

renvoyée!

24 Erica Roche, le 01 juin 2011 à 10:05 :

Je souhaite un très joyeux anniversaire à nos deux natives du signe du Gémeau et toutes les deux du 1er juin -il s’agit de Françoise et Eliane bien sur! Je vous souhaite une année pleine de bonheur et de joies musicales.

25 Renny, le 01 juin 2011 à 10:51 :

Chère Méliane, chère Fanfan (puis-je me permettre?), que les quatre saisons à venir (sous le signe joyeux de Vivaldi, de Papa Haydn et de la Pastorale, d’autres encore…) jusqu’à votre prochain anniversaire, soient toutes d’été au coeur, au corps et à l’esprit. Ni orage, ni grisaille, ni tempête, ni nuée. Que les passions ne soient que d’amour et de musique. Que la pluie ne tombe, fraîche et douce, que sur les forêts, les champs, les jardins et les parcs, qu’elle ne soit que bienfait. Que la neige ne recouvre la terre que pour faire mieux renaître votre -et notre- prochain printemps. Que les vents n’apportent ou n’envoient que les bonnes nouvelles des êtres aimés.
Bien amicalement.

26 Françoise (40), le 01 juin 2011 à 11:04 :

Chère Erica, merci infiniment pour vos bons voeux. “Bonheur et joies musicales” … j’en prends la moitié, l’autre pour notre amie Méliane, bien sûr.
Cher Renny, un grand merci à vous aussi. Votre délicatesse est des plus touchantes.
Excellente journée pour vous également. Bonheur, joies, plaisirs, passions … tout peut se partager à l’infini. Profitons-en !
Merci, merci.
Fanfan

27 Dominique, le 01 juin 2011 à 13:42 :

Chères Méliane et Françoise-Fanfan40, que les souhaits de Renny, si joliment écrits, deviennent accomplis pour vous dès ce grand jour, symbole de l’Amour… Je vous souhaite de pouvoir supporter les plus douloureux et pénibles moments de la Réalité pas toujours idyllique et de les transcender par la Musique, notre maîtresse fantastique ! Car “La Musique est notre Amitié” à toutes et tous… pour reprendre l’expression d’un grand monsieur de notre monde… Je vous embrasse bien affectueusement.

28 Eliane, le 01 juin 2011 à 14:26 :

Je tiens, solennellement, festivement, pianistiquement, joyeusement à remercier Renny et Domino pour leur clin d’oeil si touchant. Ces deux là jonglent avec les mots : ravissement pour le lecteur. Merci et……..merci.
Champagne ..waouh à 19H, je vous invite en pensée. En attendant, je vais faire exploser ma carte bleue chez le disquaire….
Grosse bise à Fanfan….Une de plus

29 Eliane, le 01 juin 2011 à 14:28 :

Au secours, dans la précipitation, j’ai oublié de mentionner Erica…..Merci à mon Anglaise préférée….

30 Françoise (40), le 01 juin 2011 à 17:08 :

En pleine préparation du diner de ce soir, je fais une pause et j’en profite pour vous remercier chère Domino. Méliane a raison, vos mots sont un ravissemnt. Merci beaucoup.
Liane, chère amie, à ce petit jeu-là, qui va gagner ? Une grosse bise … une de plus pour toi aussi.
Excellente journée à toutes et à tous.

31 c.holdrinet, le 01 juin 2011 à 18:02 :

Je m’associe à nos deux poêtes, Dominique et Renny pour fêter le nouveau printemps d’Eliane et Françoise. En pensée, à 19H pour le champagne… waouh… et TCHIN-TCHIN !

32 Eliane, le 02 juin 2011 à 00:47 :

Et voilà Claudette……Sympa ce partage, je pense avoir quelque peu abusé de cet excellent breuvage… …Je ne résiste pas, je vous livre la liste des CD que j’ai dénichés @Sonate D 845 de Schubert par Radu Lupu. (Phrasés impressionnants) Première écoute par cet interprète : envoutante….
@Symphonie N°9 de Bruckner dirigée par Celibidache : j’aime le tempo très lent , étiré qui donne le climat unique tout à fait dans l’esprit de cette symphonie;
@Le Stabat mater de Sances…ce petit chef d’oeuvre avec un Carlos Mena fascinant, prodigieux.
@Une selection “Best Of” la grande Jacqueline Dupré qui avec son violoncelle nous emmène à chaque écoute au coeur même de l’émotion musicale.
@Et puis, vive la jeune génération…….cette jeune et superbe géorgienne au tempérament de feu Katia Buniatishvili éblouissante dans le Liszt sorti tout récemment.Voilà un 1er juin somme toute très raisonnable…..

33 Françoise (40), le 02 juin 2011 à 12:06 :

Le réveil a été un peu dur … Champagne trop bon ! Comme promis, une affectueuse pensée pour vous au moment de “trinquer”. Bien après 19 H pour nous chère Claudette ! Encore merci à vous tous.

34 stan, le 03 juin 2011 à 14:48 :

Alexandre Tharaud à nu -

le lien est rompu!!

35 Lily, le 17 juin 2011 à 13:11 :

Erica nous n’étions pas très loin hier soir .
Soirée complètement magique, hors du temps, pour moi au TCE avec Alexandre Tharaud dans un programme Beethoven et Scarlatti.
Des notes lancées qui rebondissent prestes, légères, une myriade de couleurs ; des accents, du relief , de l’expression, de la précision – et ce que j’admire par-dessus-tout chez ce musicien pudique et intègre, cette sonorité claire et lumineuse alliée à une profondeur de sentiments qui vont droit au coeur.
Des coups de griffe quand il le faut avec puissance mais sans dureté et aussi une patte de velours.
Et puis une élégance visuelle, avec un jeu de mains digne des plus grands contorsionnistes, aussi bien dans son jeu que dans sa façon de tourner les pages.
Artiste sensible et généreux, hier soir nous avons eu droit à pas moins de … 7 bis..

36 Erica Roche, le 17 juin 2011 à 15:45 :

Lily j’ai entendu Alexandre Tharaud au Festival de Noirlac en 2008. On avait réservé la veille et avec des places à 16 euros on était au 3ème rang et la salle n’était pas franchement pleine. Juste pour dire que pour lui les temps ont bien changés. Toutes les qualités que vous évoquez étaient déjà présentes dans son jeu dans un programme qui allait de Couperin à Chopin, et qui m’avait fortement impressionné.C’est un interprète d’exception.

37 Radio Classique, le 04 juillet 2011 à 16:00 :

Bonjour,
L’émission Passion Classique du 27 mai 2011 avec Alexandre Tharaud est à présent disponible en réécoute :
http://www.radioclassique.fr/votre-radio-classique/reecoutez-les-emissions.html
Veuillez nous excuser pour le retard de cette mise en ligne.

38 gudule, le 15 juillet 2011 à 23:57 :

merci :)


Donnez votre avis !






ombre