Accueil  >  Jacques Chancel radioscopé
Flux RSS

Jacques Chancel radioscopé

Le 21 avril 2011 à 09:17 par Olivier Bellamy

jacques-chancel_small.jpg

Certains auditeurs, de temps à autre, me font la grâce de comparer Passion Classique à Radioscopie et poussent le bouchon jusqu’à me suggérer de proposer mes services à la télévision pour un nouveau Grand Echiquier. Autres temps, autres moeurs. C’est toujours dangereux de se comparer à des mythologies.
Pendant l’émission avec Jacques Chancel, je lui ai glissé, pendant un morceau de musique, et en prenant les précautions d’usage, que les auditeurs de Radio Classique retrouvaient avec Passion Classique le plaisir qu’ils éprouvaient autrefois à écouter Radioscopie. “Cela fait combien de temps que tu présentes l’émission ?” m’a-t-il demandé. Six ans, j’ai répondu. Eh, bien, il te reste dix-sept ans à tenir, a-t-il rétorqué. Voilà ce qui s’appelle être remis à sa place. Et puis, il a ajouté : mais c’est plus difficile aujourd’hui, on prend les gens et on les jette.
La concurrence est en effet devenue impitoyable. La course à l’audience s’est imposée comme le critère déterminant de la survie d’une émission. Pendant l’âge d’or qu’a connu Jacques Chance, le dieu Audimat n’était pas encore né. Personnellement, je n’ai jamais cherché à déposer d’offrandes sur son autel, mais je sais qu’il est là, tapi dans l’ombre et qu’il attend tranquillement le moment d’entonner son Dies Irae, le jour où il s’estimera lésé.
En attendant, je tiens à remercier les auditeurs de leur fidélité qui me préserve des foudres de sa colère. Cette émission est la vôtre, je ne l’oublie jamais.
Voici le programme de Jacques Chancel :

Musiques Classiques
1- Beethoven Sonate n°9, 1er mouvement par Renaud Capuçon et Franck
Braley
2- Malher Adagietto de la 5ème symphonie
3- Puccini : Turandot : Nessun dorma par Pavaroti
4- Bach : suite pour violoncelle au choix par Alain Meunier
5- Strauss : Valse Délire par Karajan

Madeleines :

1- Villa Lobos : Bachianas brasileiras n°5 (pour 8 violoncelles) avec
Rostropovitch
2- Wagner : ouverture de l’opéra Rienzi
3- Gershwin : une pièce avec les soeurs Labèque

La vie
Mozart : Don Giovanni : Air du Champagne avec Raimondi

La mort
Brel : « Ne me quitte pas »

L’amour
Brassens : « Il n’y a pas d’amour heureux »

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 11 commentaires pour cet article :

1 Dominique, le 21 avril 2011 à 12:18 :

Ah! ces indicatifs d’émissions chéries, qui nous ont ravis lors de merveilleux moments du passé ou bien que l’on retrouve avec délectation chaque jour présent … j’entends ceux de Jacques Chancel et d’Olivier Bellamy pour ne citer que les personnes concernées sur ce blog!
A l’écoute de cette extraordinaire émission, j’ai éprouvé un sentiment très particulier. Bien sûr, les choix musicaux de M. Chancel étaient émouvants, mais à mon humble avis, ils ne sont pas parvenus à occuper la 1ère place, celle qu’ont envahie naturellement, sincèrement et authentiquement les paroles et les échanges complices de ces deux Grands Hommes des Médias…
A travers la merveilleuse déclinaison de la conception d’une émission par M. Chancel, j’ai entendu celle d’Olivier : humilité, admiration pour les autres, partage, ni jugement ni morale, donner aux auditeurs (et spectateurs) non pas ce qu’ils aiment mais ce qu’ils pourraient aimer…
Et puis, à propos de Wagner: “Je n’ai pas connu l’homme!…Je ne sais pas s’il faut le juger, je n’en connais que la musique.”
Cette Musique “qui vous prend ou ne vous prend pas”, qui relève de “l’indicible de chacun”.
Et enfin, ces paroles sublimes de la part d’un tel personnage (je l’ai je crois à mon simple niveau, déjà exprimé sur ce blog):”Je préfère paraître complètement idiot(e) mais continuer à apprendre!”
Je remercie du fond du coeur M. Chancel pour ce qu’il nous a permis de découvrir pendant de très nombreuses années; et vous Olivier, je ne vous remercierai jamais assez pour ces précieux moments d’un monde grandiose, votre monde, que vous nous offrez chaque soir de semaine. J’espère que votre audimat augmentera au fil des ans pour vous ouvrir des voies plus larges encore vers les auditeurs et les spectateurs…
Mille mercis également de permettre à vos fidèles auditeurs et blogueurs de continuer à m’apprendre, dans ces échanges emplis de riches et multiples connaissances,dans un climat redevenu amical, respectueux, humoristique et avec l’intelligence du coeur…
L’humanité peut être si belle en ce monde! Je conserve l’espoir que la Musique parvienne un jour au coeur de Tous pour changer le cours de certains événements…Bien à Vous.

2 vogel, le 22 avril 2011 à 10:23 :

Bonjour,

C’est toujours avec beaucoup de plaisir que j’entends cette voix si chaude, distillant des propos très humanistes et vrais !
Cordialement
Jacques

3 Elise F., le 22 avril 2011 à 19:25 :

J’ai toujours apprécié les émissions de Jacques Chancel et j’attendais qu’il dise en direct à notre Maestro qu’il pourrait être son digne successeur mais hélas en vain. C’est le reproche que je fais à certaines célébrités qui ont eu leur heure de gloire (très longue) et qui refusent d’admettre que des plus jeunes sont capables de prendre le relais. J’ai déjà écrit ici que Passion Classique me rappelait agréablement Radioscopie, que le Grand Echiquier pourrait renaître et que le présentateur était tout trouvé ….alors !
Les choix musicaux de Monsieur Chancel étaient bien conventionnels et je m’attendais à plus de recherche musicale de sa part.

4 Eliane, le 22 avril 2011 à 23:19 :

C’est l’homme du moment, très médiatique, on le voit partout : chez F Busnel à la Grande Librairie, sur tous les plateaux télé……je comble mon retard car je n’ai JAMAIS vu un grand Echiquier…….
Je rejoins Elise quant aux choix musicaux de l’invité, de “sa part” et “de part” ses fréquentations, je m’attendais à plus d’inattendus….Belle soirée cependant.

5 hazanovitch, le 23 avril 2011 à 14:04 :

Cher Olivier Belami, je n’ai pas participé aux grandes messes de Jacques Chancel. Mais je vous écoute tous les jours : si je le peux à 18 heures et si je ne le peux pas le soir ou le samedi sur le net. Toutes vos emissions. J’en sors enrichie, joyeuse de tant de finesse et d’ingéniosité dans les questions que vous ne laissez jamais en suspend, même celles qui pourraient fâcher. C’est un art que les grands seuls savent manier, car vous avez un immense savoir, et l’art de vous adapter à tout un chacun : en tant qu’auditeur je sens que chaque invité se sent “accueilli”, donnant ainsi le meilleur de lui-même. Et nous sommes tous émus ! La musique nous rend tous humbles et heureux : car de telles beautés nous rendent humains, si solidaires. Continuez à occuper nos coeurs, oublions les grandes messes : nous avons besoin de vous, et nous vous écoutons, vous qui savez si bien mettre en valeur les autres. N’est-ce pas la qualité la moins partagée de nos jours ? C’est votre musique et elle nous devient nécessaire, jour après jour. Merci !

6 Nelly, le 26 avril 2011 à 23:17 :

Espère que mon commentaire partira mieux demain car j’ai aimé cette émission.

7 Nelly, le 27 avril 2011 à 21:29 :

C’est un soir, plus tard, que j’ai enfin écouter PC avec Jacques Chancel. Et les souvenirs sont remontés à la surface.Ces Radioscopies et ces formidables ‘Grand Echiquier’ dont j’ai encore deux cassettes vidéos: Etienne Vatelot et Rostropovitch! Et tous les autres… Frédéric Lodéon, Placido Domingo et Angelo Branduardi et beaucoup, beaucoup, beaucoup. Ils ont tous contribué à m’instruire, à découvrir, comme aujourd’hui Passion Classique et Radio Classique à certaines heures.
Merci Olivier pour votre simplicité et votre culture. Et je suis certaine comme beaucoup d’auditeurs que vous pourrez réaliser une émission qui sans être le modèle du Grand Echiquier en aura l’étoffe.
Mikail Rudy j’aime l’endre tout particulièrement.
Beaucoup de bonheur pour cette émission et quand le bonheur passe: je le retiens.

8 croizet jacqueline, le 28 avril 2011 à 15:47 :

bonjour,Olivier Bellamy,j’ai entendu la fin de l’émission et comme les autres auditeurs je suis d’accord qu’avec votre personnalité
votre humour, votre tact vous pourriez très bien animer une émission musicale à la télévision en trouvant bien sûr votre formule et si on vous en laisse l’initiative en ne vous accordant pas une heure trop tardive!!”les Racines et les Ailes “excellente émission dans son genre ne paraît pas “lasser” les instances directrices des programmes!!cela demeure une des meilleures émissions actuelles!!quand au “grand échiquier” dont je garde un souvenir très ému et bien présent je vous propose de demander aux auditeurs qui seraient d’accord: de faire une pétition afin de demander la rediffusion de trois émissions préférées de Jacques Chancel par an , par exemple!!
en outre ce serait bien de le soutenir pour qu’il obtienne de réaliser ce fameux projet d’une émission avec Gauthier Capuçon
Pour en revenir à vous, cela nous permettrait de mieux connaître que par les ondes les personnalités que vous recevez;jc

9 croizet jacqueline, le 28 avril 2011 à 15:54 :

merci, Dominique,de votre témoignage,je peux reprendre à mon compte tout ce que vous avez écrit concernant O.Bellamy et J.Chancel grâce à la musique nous passons vraiment de très bons moments , heureusement car l’actualité n’incite pas à la joie!!cordialement;jacqueline

10 Marie-France de Montpellier, le 28 avril 2011 à 17:31 :

Elise, je suis d’accord avec vous. J’avais envoyé un message en direct à Jacques Chancel disant qu’Olivier Bellamy était le Jacques Chancel de Radio Classique. Il a le talent, la discrétion et la modestie, etc. de ce grand Monsieur de la radio et de la télévision. Je ne manque pas une émission d’Olivier comme je ne manquait pas une radioscopie lorsque j’étais plus jeune. Merci encore Olivier. J’ai beaucoup aimé l’émission avec Thierry Lhermitte, on sentait Olivier très complice avec lui comme il l’est souvent avec ses invités. Quel talent Olivier !!!

11 Marie-France de Montpellier, le 28 avril 2011 à 17:33 :

Je viens de me relire et j’ai fait une grosse faute que je ne pardonne pas : “je ne manquais” et non “je ne manquait”. Pardon pour les puristes de la langue française.


Donnez votre avis !






ombre