Accueil  >  Hélène Delavault, républicaine et voix royale
Flux RSS

Hélène Delavault, républicaine et voix royale

Le 26 janvier 2011 à 10:25 par Olivier Bellamy

helene-delavault-3_small.jpg

C’est Peter Brook qui l’a découverte (excusez du peu) dans La Tragédie de Carmen, au théâtre des Bouffes du Nord. Ensuite, ce mezzo-soprano au fort tempérament, et à la langue bien pendue, n’en a fait qu’à sa tête. Et comme sa tête est bien faite, elle est allée de succès en succès. Son dernier spectacle, Heureuse ?, est composé de textes sur l’amour et d’airs de la grande et belle époque du Caf’ Conc’.
Ainsi l’on apprend qu’il est bon pour la santé de faire le bien autour de soi. La générosité active les zones du plaisir dans notre cerveau. Des zones fertiles chez Hélène Delavault qui a partagé avec nous belles musiques et pensées profondes, avec humour et légèreté.
Voici son programme :

« Fascination » par Hélène Delavault (Paris 1900)
- “madeleines :
1-Piccolo Saxo et compagnie (extrait)
2-”C’est la saison d’amour”, de l’opérette Trois Valses d’Oscar Straus,
par Yvonne Printemps (3′15)
3- Schumann Kreisleriana (extrait) par Pierre Froment (mon professeur)
(j’apporte le CD)
- Les morceaux principaux :
1- Verdi Otello duo d’amour 1er acte par Jon Vickers, Léonie Rysanek,
Tullio Serafin « Gia nella notte densa »
2- Bach Concerto pour 2 violons , de préférence par Yehudi Menuhin
3-Bach-Busoni Choral “Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ” ou Sicilienne
par Dinu Lipati
4-Schubert Die Taubenpost (Schwanengesang) par Hans Hotter
6- Chopin Préludes par Alain Planès, sur Pleyel d’époque
- Chansons d’amour :
“Liebesleid” de Kreisler par les Comedian Harmonists
“Granada” par Fritz Wunderlich

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 12 commentaires pour cet article :

1 Erica Roche, le 26 janvier 2011 à 16:44 :

Quel régal! Que de vieilles cires que j’adore (ça doit être mon coté “english des seventies”) mais écouter de nouveau Menuhin, Lipati, Hotter, Vickers Rysanek et Wunderlich - c’était le paradis pour moi.Et puis, j’ai trouvé H Delavault très sympa et amusante - à réinviter SVP cher maestro Olivier!

2 Elise F., le 26 janvier 2011 à 17:16 :

1h30′de bonheur!J’ai tout aimé de ses choix et Hélène Delavault, que l’on voyait assez souvent autrefois à la tv (tv plus culturelle que maintenant hélas) est délicieuse.Et la Belle Epoque (ma période préférée)j’adore.Oui Olivier cette belle dame est à réinviter :-)

3 Itié, le 26 janvier 2011 à 17:57 :

Oui ! Un trés agréable moment ! Et quel contraste avec lundi !

4 Erica Roche, le 26 janvier 2011 à 18:06 :

N’est-ce pas!

5 Marie-France, le 26 janvier 2011 à 19:02 :

Hélène Delavault est une femme passionnante et, de surcroît, pleine d’humour et de vie. Quant à ses choix musicaux, ils témoignent d’une connaissance musicale très pointue. Et quel duo avec Olivier !!! Effectivement ce Passion Classique changeait de celui de lundi avec une Dominique Valadié crispante et stressante.

6 Livadiotti Roberto, le 26 janvier 2011 à 20:28 :

Vous allez trouver que je suis difficile,si je dis que cette émission m’a assez peu intéressé,parce que trop de morceaux avec piano seul,bien que les choix de compositeurs ont été assez bons. J’ai préféré celle de Rostain,ce soir.

7 Markorel, le 26 janvier 2011 à 21:57 :

J’ai vibré avec les “Comedian Harmonists” et leur Liebeslied. Merci Madame Delavault de me les avoir fait découvrir. J’espère qu’ils auront ça à la Fnac ….

8 Erica Roche, le 29 janvier 2011 à 20:14 :

Roberto, ce n’est pas que je vous trouve dificile, mais j’ai du mal à cerner vos gouts - j’ai l’impression que hormis Brahms, Beethoven, Schubert, Wagner et Bach il y a peu de compositeurs qui trouvent grâce à vos yeux. Alors, si vous nous décriviez votre programme revé…

9 Livadiotti Roberto, le 30 janvier 2011 à 09:57 :

Erica,votre sélection est juste pour mes favoris(vous êtes le Sherlock Holmes de la déduction)mais je la complèterai par Vivaldi,Rossini,Verdi,Mendelssohn,Schumann,R.Strauss,Puccini,Berlioz,Saint-Saens,Weber,plus accessoirement R.Korsakov,Tchaikowski,Dvorak,Sibelius,Elgaretc…Oh là,ns avons oublié Haydn,Mozart et Haendel.En résumé,comme disait Uderzo,tous les grands compositeurs jusqu’à la fin du 19e siècle.Au 20e,à part R.Strauss,Puccini,Sibelius,on pourrait ajouter Debussy et Ravel que j’aime un peu moins.

10 Erica Roche, le 30 janvier 2011 à 10:34 :

Alors, vous n’êtes pas du tout comme moi - ce que j’aime c’est de découvrir des choses dont j’ignorais l’existence ou que je connaissais mal, et à travers PC je suis souvent très agréablement surprise, comme par exemple par l’écoute d’Alexandre Tharaud dans une sonate de Scarlatti - une découverte très agréable pour moi. Vous n’avez pas envie d’élargir vos horizons un peu, cher Roberto?

11 Livadiotti Roberto, le 30 janvier 2011 à 11:35 :

Oui,certainement chère Erica,j’aime découvrir de nouvelles oeuvres,tout en restant fidèle à mes compositeurs préférés.Il y a aussi certains compositeurs que je n’ai pas mentionnés,dont j’aime quelques oeuvres,comme les “Préludes” et les Rhapsodies Hongroises de Liszt,quelques pièces de Chopin,”La Moldau” de Smetana.J’ai une préférence,en tout cas pour le 19e siècle,avec Bach en plus.

12 Elise F., le 30 janvier 2011 à 15:56 :

Une pensée pour la grande soprano Margaret Price qui vient de nous quitter brutalement.
http://www.youtube.com/watch?v=WVqrdTrgyH4


Donnez votre avis !






ombre