Accueil  >  Dominique Valadié à mi-voix
Flux RSS

Dominique Valadié à mi-voix

Le 25 janvier 2011 à 02:07 par Olivier Bellamy

dominique-valadie-004-small.jpg

Je relis les messages adressés à Roberto Alagna et j’en suis très heureux pour lui. Je crains qu’ils ne soient pas aussi enthousiastes pour Dominique Valadié. Ceux qui l’ont vu sur scène, oui. Mais ce qui ne la connaissent pas, que vont-ils en penser ? Elle est tellement secrète, étrange, à part.
Evidemment, les auditeurs de Radio Classique connaissent mieux le travail des ténors que des actrices. Pourtant, Dominique Valadié est aussi grande dans son art que l’est Roberto Alagna dans le sien. Elle est moins connue, car elle n’a pas cherché à l’être et parce que tout le monde se fiche qu’on puisse être génial dans du Claudel, du Ibsen ou du Feydeau. Mais elle est aussi généreuse sur scène que lui. Elle brûle, se consume, vit et meurt comme lui. Elle ne cherche pas à être adorée, admirée, ni à gagner beaucoup d’argent. Simplement à avoir des planches, un texte et un public pour tout donner. Il y a quelque chose d’un peu injuste dans tout cela. Mais l’amour du public ne se commande pas, comme l’amour tout court. Il n’obéit pas au mérite ou à des notions comme le partage équitable, c’est ainsi.
Enfin, moi je l’aime, et je l’admire. Cela me ferait plaisir que certains auditeurs l’aient découverte et veuillent la voir sur scène.
Voici son programme :
1: MADELEINES
AVE VERUM CORPUS K618 Adagio MOZART LEONARD BERNSTEIN (BAVARIO RADIO CHORUS)
CHOPIN ARTHUR RUBINSTEIN VALSE IN DO DIESE MINEUR OP 64/2
RAVEL PAVANE POUR UNE ENFANTE DEFUNTE

2: MORCEAUX
CHANSON PARLÉE DE JEAN COCTEAU “ANNA LA BONNE ” MARIANNE OSWALD
BACH GLENN GOULD CLAVIER BIEN TEMPÉRÉ No 1 UT MAJEUR B W V 846 PRÉLUDE ET FUGUE
REYNALDO HAHN PILLIPE JAROUSSKY “L’HEURE EXQUISE”
CATHY BERBÉRIAN (NEL LABIRINTO DELLA VOCE) STRIPSODY (PER VOCE SOLA)
ALBERTO GINASTERA MARTHA ARGERICH DANZAS ARGENTINAS OP 2/2

3:MÉLODIES D’AMOUR
JULIEN CLERC “LES SÉPARÉS”
BARBARA “PIERRE”
BOBY LAPOINTE “L’ANGE”

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 18 commentaires pour cet article :

1 Marie-France, le 25 janvier 2011 à 12:11 :

Je ne connaissais pas Dominique Valadié. Cette femme donne l’impression d’être mal dans sa peau. Ce qu’elle dit est intéressant, mais Olivier Bellamy n’est pas psychiatre. Les états d’âme de cette comédienne m’ont un peu fatiguée. À nouveau une invité qui s’écoute parler et ne cesse d’étaler ses problèmes. J’ai bien aimé ses choix musicaux, notamment, quoique je ne sois pas fan de variétés, la chanson de Julien Clerc qui est si belle.

2 Itié, le 25 janvier 2011 à 13:10 :

Au début , j’ai cru à une panne de transmission . Puis après j’ai pensé qu’Olivier était dans une drôle de galère avec une conversation à mener au forceps . En ce qui concerne le théatre , je n’en dirait rien . Je n’y vais plus , trop d’inconfort pour quelqu’un qui a des jambes .
Pour la musique sans plus .

3 c. Holdrinet, le 25 janvier 2011 à 14:42 :

l’émission était particulière, par la personnalité étrange, comme vous l’écrivez Olivier,de D.Valadié, mais aussi par les longs silences qui ponctuaient ses courtes phrases. C’est reposant et respectueux de votre part, Olivier, et pas forcément facile pour vous, pas ennuyeux pour l’auditeur.

Moi j’ai apprécié.
Je n’ai pas vu Dominique Valadié sur scène
mais je l’ai écoutée avec plaisir.

4 c. Holdrinet, le 25 janvier 2011 à 18:18 :

Je ne vous avais pas lues Marie-France et Itié, lorsque j’ai rédigé mon message. Je votre avis à chacune, mais quand vous écrivez M.France respecte:” une invitée qui s’écoute parler et ne cesse d’étaler ses problèmes”.
D.Valadié pour moi est le contraire de cela; tellement réservée, quand par exemple Olivier lui parle de l’amour, elle hésite puis répond qu’elle ne sait pas en parler.( j’écris de mémoire). Je trouve cela rare et beau.

Je n’ai pas entendu une conversation menée aux forceps, mais un dialogue où l’on s’est donné le temps, c’est tellement rare. Le “bon ton” actuel est de dire un maximum de mots en un minimum de temps.
On consomme les mots comme on consomme le reste.
Pour moi, seuls Olivier et dans un autre contexte F.Taddéi “dans ce soir où jamais”
dont nous sommes de fidèles téléspectateurs, mon mari et moi , savent écouter leurs invités..

Mais je respecte votre ressenti M.France et Itié. C’est tout le charme de nos échanges .
Bonne soirée.
Claudette.

5 c. Holdrinet, le 25 janvier 2011 à 18:26 :

petit problème…

Je respecte votre avis…
“respecte” se retrouve en 3ème ligne….
par un curieux mystère.

6 Erica Roche, le 25 janvier 2011 à 18:40 :

Les silences à la radio, j’ai toujours trouvé ça embarrassant - ce n’est pas du tout la même chose que lorsqu’on est en face de la personne. Pour être tout à fait honnête, cette émission n’est pas du tout une de mes préférées. Ma petite expérience personnelle de Feydeau ne m’incite pas à aller voir ces pièces au théâtre, et j’imagine D. Valadié davantage en tragédienne que dans un rôle comique.Quant au programme - sans plus, en ce qui me concerne.

7 marie-alsace, le 25 janvier 2011 à 18:56 :

pfuuu, quelle cravate!!!!Style english année 70…. C’est peut être pour cela que D.Valadié est restée sans voix(joke).Plus sérieusement, je suis comme claudette, j’ai apprécié. Cela change de certains invités nombrilistes.A l’écoute, on sent le “professeur” attentioné et l’actrice passionnée très loin du tumulte médiatique. Un programme, relativement classique et puis j’ai toujours plaisir à écouter Rubinstein.

8 Erica Roche, le 25 janvier 2011 à 19:05 :

Eh oui - style english années 70 ça ne peut être que moi - mais je ne voulais pas vraiment faire “une cravate”. C’est certainement parce que je suis fatiguée et courbaturée après la piscine!

9 marie-alsace, le 25 janvier 2011 à 19:13 :

humour anglais….Erica ou me trompe je ???

10 Erica Roche, le 25 janvier 2011 à 19:19 :

Je n’en sais rien du tout - mais c’est vrai que je suis HS!

11 Markorel, le 25 janvier 2011 à 19:38 :

Auditeur de longue date, mais nouveau sur ce blog, je me lance dans le débat, ou plutôt dans les impressions à propos de D.Valadié. Interview au forceps dites vous Itié, je suis en accord avec vous. Un peu comme celui, souvenez vous, de Michael Londasle - encore une personne de théâtre - mais quelle différence ! La pronfondeur de M.Lonsdale n’a rien à voir avec la “pénibilité” d’expression de D.Valadié que j’imagine partout mais certe pas dans du Feydeau ! Cela dit je lui pardonne tout à cause de sa première madeleine, le superbe “Avé Vérum” de Mozart.

Qui peut dire : “Je te salue Vérité !” ?

12 Vincent, le 25 janvier 2011 à 19:43 :

Bonsoir, j’écoute votre émission dans ma voiture tous les soir en rentrant, mais hier, j’ai souffert pour vous. Cela dit, continuez, c’est passionant. Vincent

13 Françoise (40), le 25 janvier 2011 à 21:24 :

Je comptais sur l’émission pour une remise en forme ! Eh bien, il ne me fallait pas compter sur celle avec D. VALADIE !
Ses blancs à répétition, interminables, cette voix bizarre … “avec eux, je m’amuse” répond-elle à une question d’Olivier. Nous (à la maison nous étions trois hier soir) ne nous sommes pas du tout amusés ! Elle a quand même parlé un peu plus fort et un peu plus vite vers la fin de l’émission. Contente que ce soit la fin ? Nous aussi.

14 Nelly, le 25 janvier 2011 à 23:10 :

A la radio les silences sont vraiment difficiles. A la télé peut-être moins comme du temps de Denise Glazer ou d’autres plus récentes parcequ’à ce moment là on les voit: expresions, gros plan sur un visage, gros plan sur les mains enfin que sais-je mais ça passe. Pas à la radio. J’ai trouvé cela triste. D.Valadié est faite pour la scène et pas pour la radio. Mais vous avez raison Olivier: elle est certainement bien dans son texte, mais là Françoise: d’accord, ce n’est pas une cure de fous rires. Même dans la musique. J’adore Barbara et sa chansons ‘Pierre’ mais “-Dis, quand reviendras-tu?”: c’était dans le ton.
Mais sur scène…peut-être la verrai-je tout à fait autrement! Ah! j’ai tout de même aimé ‘l’Heure Exquise’.

15 Martine, le 26 janvier 2011 à 18:57 :

Ah mais c’est que ça a failli me coûter un accident cette histoire ! :-)
A 19h05 je monte en voiture, c’était l’heure de la reprise de PC, je ne connaissais pas l’invitée, je commence à rouler quand tout d’un coup silence radio ! distraite quelques instants par ce vide soudain, j’ai failli refuser une priorité ! du coup j’ai fait beaucoup plus attention… à la route, car Dominique Valadié et la voiture, ce n’était pas compatible !
Allez, sans rancune ! ;-)

16 Elise F., le 26 janvier 2011 à 19:15 :

Martine, pas plus compatible à la maison mais c’était moins risqué pour moi. J’ai cru au début que mon ordinateur avait des problèmes, puisque je n’ai pas le choix d’une autre écoute. Comme le dit Nelly, les silences à la télé passent beaucoup mieux, un gros plan sur un regard, les mains peuvent exprimer autant que les mots je crois.

17 Giedelmann, le 28 janvier 2011 à 18:53 :

J’ai bien dormi..! Vous etes comme meme incroyable Monsieur Bellamy moi je crois que au bout d’une heure j’aurai exploser de rire a chaque silence! ou j’aurais fait semblant de dormir pour blaguer lol.. :-) Cette emission etait irreel!

18 Cécile L, le 30 janvier 2011 à 15:47 :

Fidèle auditrice de PC depuis longtemps et lectrice des commentaires du blog depuis quelques mois, j’interviens (vous allez me trouver tâtillonne!) pour apporter une petite précision au commentaire de Markorel: “Ave Verum” vient de “Ave Verum Corpus natum de Maria Virgine”, ce qui signifie “Je te salue, Corps véritable né de la Vierge Marie”. C’est un cantique qui s’adresse au Saint Sacrement (l’Eucharistie) donc au Corps du Christ, d’où ces paroles. L’Ave Verum de Mozart est sublime, j’aime aussi beaucoup celui de Byrd. Et il y a aussi Gounod, Saint Saens, Liszt…


Donnez votre avis !






ombre