Accueil  >  Bravissimo Roberto !
Flux RSS

Bravissimo Roberto !

Le 24 janvier 2011 à 09:40 par Olivier Bellamy

roberto-alagna-002_small.jpg

1. Deux Siciliens qui se suivent ! Diantre, on va se faire repérer par le ministère de l’Intérieur. Après Calogero, voici notre Roberto national. Ce que vous ne savez pas, c’est que son passage dans Passion Classique a provoqué douze pages de mails enthousiastes. Oui, douze pages, un record ! Gina n’a pas eu la patience d’attendre mon billet, elle a ouvert le feu dans les commentaires précédents. Je le dis pour Roberto qui lit mon blog et qui s’attriste des avis négatifs le concernant. Alors, soyez gentils s’il vous plaît avec ce chanteur que le monde entier nous envie. Certes, on peut le préférer dans Gounod ou Verdi que dans le répertoire populaire. Mais Roberto Alagna nous fait découvrir également des opéras oubliés, méconnus. Il ne court pas le succès facile. Il est la seule “star” de la collection Radio Classique à s’être penché soigneusement sur le programme du CD qui lui était consacré. Pour briller ? Non, pour faire connaître des airs délaissés par le public lyrique et qu’il estimait injustement relégués dans l’ombre. Au risque de moins vendre. C’est son côté Don Quichotte.
Il renoue aussi avec une tradition fort ancienne qui voulait que les ténors ne chantent pas uniquement le grand répertoire, mais prêtaient leur voix d’or aux romances bien écrites. N’oublions pas qu’un Rolando Villazon est devenu ténor en entendant Placido Domingo chanter du “cross-over”. Et que Roberto a commencé par la chansonnette. Laisser l’opéra dans sa tour d’ivoire, c’est prendre le risque de laisser filer des vocations, de perdre des grandes voix à jamais.
2. Pour faire écho au mot de Gina, voici ce qu’écrivait Domenico Scarlatti dans la préface de ses 30 Sonates : “Montre-toi plus humain que critique, et ainsi tes plaisirs en seront plus grands (…) Sois heureux.”
Voici son programme :

Extrait de Francesca da Rimini : Inghirlandata di Violette (version Del
Monaco ou Corelli)

Trio Al di Meola, Mc Laughlin, Paco de Lucia,

Boulanger : Pie Jesu

Intermezzo de la Navarraise de Massenet

Le Cid, lecture faite par Gérard Philippe

Symphonie de Mahler n° 4 – 1er mvt

Chopin, par Clara Haskil

Une chanson de ZAZ

Tom Jones, I will never fall in love (version live)

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 51 commentaires pour cet article :

1 JEANNERET, le 24 janvier 2011 à 10:25 :

Merci à Roberto pour cette superbe émission, avec un programme très éclectique, et où il s’est révélé comme à son habitude : chaleureux, enthousiaste et… fragile.
Roberto, on t’aime !!!

2 REFFE, le 24 janvier 2011 à 10:56 :

Bravo O.Bellamy et merci pour vos emissions. Vous avez résumé tout ce que l’on pense depuis ses débuts.Roberto Alagna est vraiment un artiste à part et unique dans le metier .Il chante avec son âme et c’est celà qui fait la différence ,si bien que l’on a du mal à voir un opéra avec quelqu’un d’autre .Avec lui c’est du VRAI! Restez tel que vous etes Roberto ,un etre de lumière ,sensible et généreux, et longue vie à vous . Amitiés. Nanou de Nice

3 REFFE, le 24 janvier 2011 à 11:07 :

OUI, je me joins à Gina, car nous sommes devenues amies grâce au site de Roberto et nous sommes tout un groupe maintenant lié par la même passion!Voilà ce que Roberto Alagna est arrivé à faire , réunir des âmes qui se comprennent et c’est merveilleux car la vie s’en trouve embellie .A bientôt à Paris Roberto . Nanou

4 Erica Roche, le 24 janvier 2011 à 11:34 :

Cher Roberto Alagna, Je me permets de m’adresser directement à vous, car à ma grande surprise vous lisez notre petit blog! Alors, soyez le bienvenu à notre forum d’échanges préféré et de débats (parfois houleux), c’est notre échappatoire par excellence de tous les jours - car si c’était juste un endroit pour rendre hommage à tel ou tel grand interprète, ça n’aurait pas grand intérêt pour nous. En plus, certains d’entre nous détestent l’opéra, cordialement ou moins cordialement, et il ne faut pas compter sur eux pour chanter vos louanges, mais encore une fois, le blog n’est pas une réplique de l’ambiance à l’entrée des artistes. Je tiens à préciser que ce n’est pas du tout mon cas - je vous admire et je vous suis depuis vos débuts, et j’ai eu grand plaisir à venir vous applaudir à plusieurs reprises. C’est d’ailleurs grâce à votre interprétation de “La Bohème” que mon mari a commencé à adorer l’opéra. Ce que j’ai le plus apprécié à part “La Bohème” parmi vos rôles, c’est incontestablement ce que vous avez fait pendant l’année 2004. J’ai pu voir à la télé en Angleterre votre extraordinaire “Faust” aux côtés de Angela Gheorgiu et Bryn Terfel. Un mois après il y avait “Carmen” aux Chorégies d’Orange, qui restera pour moi la référence absolue dans cette œuvre. Mais, comme vous l’avez justement dit vous-même, le corps vieillit et devient moins souple, et la voix change très subtilement aussi. Vous avez eu l’intelligence de nous emmener avec vous vers de nouveaux horizons en nous faisant découvrir un nouveau répertoire, et personnellement j’aime beaucoup votre disque de Luis Mariano que j’écoutais en boucle à sa sortie, j’ai également adoré “Marius et Fanny” par exemple et j’ai hâte maintenant de découvrir Francesca. Mais ce que je regrette beaucoup, c’est que vous n’abordiez pas encore le répertoire germanique, et je suis très curieuse d’en connaître les raisons. Si c’est juste un problème de langue, il me semble que c’est un faux problème - je prends encore le cas de Bryn Terfel qui arrive à chanter en français sans accent, alors qu’il ne maîtrise pas ou peu la langue. Quand aurons-nous la chance d’entendre notre Roberto dans du Mozart, des lieder de Schubert ou même dans du Wagner? Alors, est-ce de la timidité, ou bien tout simplement que vous ne vous sentez pas à l’aise dans ce répertoire? Pour revenir à votre émission, j’ai bien aimé votre programme - mais surtout j’ai aimé vous écouter exprimer votre passion pour la musique.

5 COURTAUT.Monique, le 24 janvier 2011 à 12:09 :

Erica,être ténor ,ne veut pas dire tout chanter.Placido reconnait lui- même n’avoir pas la souplesse mozartienne;Wunderlich,ténor mozartien par excellence ,ne chantait pas les grands Verdi.Quand on commence à chanter Wagner sur scène,on perd de la souplesse et il est difficile de faire marche arrière.Chacun trouve ce qui correspond à sa “voce”.

6 Itié, le 24 janvier 2011 à 12:14 :

Merci Roberto ! Les mots me manquent …
Et merci aussi Olivier .

7 Renate Kuhn, le 24 janvier 2011 à 12:56 :

Merci à Roberto pour ces 90 Min. magnifiques et trop courts à mes yeux,
pour votre humilité,votre enthousiasme et votre grand coeur. Je vous suis depuis très longtemps et j’adore votre disque “Sicilien”,pourtant je suis une fan de l’opéra depuis ma jeunesse, surtout grace à Callas mais je suis contre ces faux procès concernant un autre répertoire du moment que c’est bien chanté. Comme toujours vous y mettez tout votre coeur et votre ame et il y a une vraie émotion, qui à mes yeux est plus importante que la perfection. Continuez à nous enchanter encore longtemps, mille fois merci.

8 Françoise (40), le 24 janvier 2011 à 13:00 :

Roberto, tous mes proches vous aiment. Même si nous pouvons vous préférer dans un répertoire plutôt que dans un autre, vous êtes un excellent chanteur, d’une gentillesse comme nous en rencontrons que trop rarement, malheureusement. Dès l’instant où vous ne “tombez” pas dans cet infâme rap … mais évidemment, c’est une boutage ; je ne vous imagine pas !!!
Très cordialement.
Françoise

9 Françoise (40), le 24 janvier 2011 à 13:01 :

boutade

10 FERTIER Janine, le 24 janvier 2011 à 14:39 :

Janie (73) - 13h30 Je viens de terminer l’écoute de votre émission dont j’avais programmé l’enregistrement puisqu’absente vendredi soir. Après tout ce qui a été dit on ne peut que se répéter : on vous aime Roberto ! Si vous en doutiez soyez rassuré. Pour ma part et, entre autres, j’aime beaucoup Orphée et Eurydice que j’ai découvert grâce à vous. Ce qu’oublient de dire vos détracteurs c’est que, grâce à vous, beaucoup de personnes ont découvert ou approfondi (ce qui est mon cas) leur connaissance de l’opéra. Rien que pour ces moments de bonheur un grand merci à vous Roberto et M. Bellamy pour ses excellentes émissions passées et à venir.

11 Hélène POUCHAIN, le 24 janvier 2011 à 15:04 :

bientôt. Bien affectueusement Hélène

12 Hélène POUCHAIN, le 24 janvier 2011 à 15:21 :

Merci à O.Bellamy pour cette émission passionnante : visiblement, Roberto s’y sent à l’aise, et,à chaque fois,sait parfaitement exprimer ses enthousiasmes, ses doutes, et parler de lui-même et de son art sans fard, sans craintes non plus. A tous ceux qui ont la critique si facile envers Roberto je dirai qu’ils ne savent pas ce qu’ils perdent : car Roberto rend au centuple à ses admirateurs l’affection qu’ils lui portent, par la générosité de ses interprétations et son engagement total sur scène, par le respect qu’il porte à son public, sa gentillesse envers tous, et l’attention qu’il manifeste à chacun. Roberto est un artiste qui donne et se donne vraiment, et c’est pour cela qu’il nous est si précieux.Bonne chance Roberto pour tes débuts dans Francesca da Rimini : ce rôle incandescent ne peut que t’aller à merveille. Je sûre que tu vas y briller, je serai là, bien sûr,pour t’applaudir. Bien affectueusement Hélène

13 Livadiotti Roberto, le 24 janvier 2011 à 16:15 :

Roberto,mon “homonyme” dans le prénom,vous avez une belle voix et votre discours est sympathique,mais vous n’êtes pas aussi eclectique que Jonas Kaufman ou Placido Domingo.Comme Erica,je me demande aussi pourquoi vous n’abordez pas le répertoire germanique,est-ce la langue ou bien que vous ne l’aimez pas trop?

14 BASSA Martine, le 24 janvier 2011 à 17:50 :

les aleas de la vie m’avaient fait oublié l’opera jusqu’à ce que la retransmission de Faust me donne envie d’aller t’endendre “en vrai”;depuis tu m’as communiqué ta passion de l’opera et tu as transformé ma vie en me permettant de voyager “à ta poursuite” avec ceux et celles qui partagent la même passion que moi;t’entendre d’abord à l’opera mais aussi dans un répertoire plus léger est toujours un bonheur;reste tel que tu es avec cette générosité sans pareille et laisse les chiens aboyer après la caravane sans te détourner de ta route; ce qui fait la valeur d’un homme c’est que justement il n’est pas toujours parfait et il est bien plus grand de prendre des risques que de ronronner toujours dans le même répertoire fait sur mesure et de ne pas chanter à la moindre méforme; je tembrasse et à bientôt dans Paolo Il Bello et bravo pour tes choix musicaux au cours de l’émission

15 Samuel Rosenfeld, le 24 janvier 2011 à 18:25 :

Samuel Rosenfeld est colère! Toutes ces fleurs pour un chanteur d’opéra italien! Grand dieu, à quoi sert donc le travail de sape de Samuel Rosenfeld si tout le monde encense l’opéra italien et ses vecteurs! (à prendre au second degré bien sûr… Monsieur Alagna est plein d’énergie et plein de vie, c’est extraordinaire, et Samuel Rosenfeld apprécie l’homme et l’artiste même si son répertoire le rend malade).

16 Erica Roche, le 24 janvier 2011 à 18:39 :

Cher Samuel - sapez donc - ça ne marche pas très fort. C’est peut-être bien la preuve qu’il y a quelque chose de pas trop mauvais dans l’opéra!

17 Evelyne COURNAC, le 24 janvier 2011 à 19:15 :

Bravo à tous les deux, Roberto, et Olivier. C’est toujours un plaisir d’écouter cette émission ! Roberto, je vous ai rencontré à Toulouse, à l’époque vous étiez jeune ténor, et vous chantiez l’Elixir d’Amour. Ce fut une révélation ! et depuis, je ne vous ai plus quitté, que vous chantiez l’opéra ou Luis Mariano, je ne manque pas un spectacle à proximité de Toulouse ! Vous enchantez ma vie ! j’aime votre voix, et j’aime l’Homme que vous êtes, les valeurs que vous incarnez, la joie de vivre que vous diffusez. Encore BRAVO, et merci pour tout ce que vous donnez ! longue route à vous. bien amicalement. Evelyne

18 Samuel Rosenfeld, le 24 janvier 2011 à 19:20 :

Samuel Rosenfeld ira se venger à la FNAC où il mettra une grouille inouïe au rayon opéra!

19 c. Holdrinet, le 24 janvier 2011 à 19:37 :

Erica a dit l’essentiel dans son billet. J’adhère complètement.
Ce qui est magnifique chez Roberto Alagna, c’est qu’il garde sa spontanéité, sa simplicité.
Il est un grand monsieur très généreux.

20 c. Holdrinet, le 24 janvier 2011 à 19:42 :

PS. Samuel Rosenfeld ne doit pas se venger à la FNAC…..
A t’il écouté l’émission de Marc Dugain,
comme promis?

21 Samuel Rosenfeld, le 24 janvier 2011 à 20:14 :

Pas encore eu le temps Claudette. Ca ne tardera pas.

22 Danielle, le 24 janvier 2011 à 21:20 :

Merci Radio Classique et O. Bellamy pour avoir reçu notre ténor national Roberto Alagna.Grand interprète qui investi ses rôles en oubliant qui il est et qui, par son talent, nous transporte dans des émotions et des sensations indescriptibles. Restez généreux,sensible, romantique avec votre gentillesse immense. Ne changez pas, nous vous adorons. Vous apaisez tous nos maux par votre voix et votre présence sur scène. Bacci e auguri a te e a tutta la tua famiglia e buon anno 2011.Ci revediamo a l’Opéra Bastille il 6 febraio per Francesca da Rimini. Danielle et Paul.

23 Roseline, le 24 janvier 2011 à 23:01 :

Je connaissais Roberto par ses DVD et cd,mais je n’osais pas aller le voir.Et puis un jour il est venu dans ma région et j’ai franchi le pas.J’ai été agréablement surprise par sa grande simplicité et sa gentillesse qui chez lui sont naturelles.
J’ai adoré le programme musical de vendredi,tant celui de midi que celui du soir.J’aime beaucoup sa façon de parler,sa sincérité, et même si dans ses colères il utilise parfois un langage qui me choque un peu,je lui pardonne
Je n’aimais pas vraiment Mariano,mais avec toi Roberto tout est MAGNIFIQUE,j’ai donc acheté Le DVD de Bayonne et je l’écoute quand je suis un peu cafardeuse(je ne me coupe pas les cheveux) .Mais c’est dans l’opéra que je te préfère,que tu es vraiment extraordinaire

24 ghislaine marco peyrin, le 24 janvier 2011 à 23:38 :

Je fais aussi partie du club de fans de Roberto Alagna avec Nanou et Gina. Nous sommes devenues amies grâce à Roberto Alagna et ça c’est magnifique, pour reprendre une expression bien connue. Vous êtes un chanteur exceptionnelle quant au talent, et à ça vous ajoutez une disponibilité pour vos fans et une gentillesse hors du commun. Continuez comme ça et laissez parler les mauvaises langues. Mr Bellamy, invitez notre ténor français préféré plus souvent, on ne s’en lasse pas

25 SergeD, le 25 janvier 2011 à 00:00 :

M Alagna ne nous a jamais déçu et tres recement au MET dans Don Carlos, il a été à nouveau magnifique. Les références absolues sont comme l’a dit Erica Roche, la Bohème et Carmen (quel souvenir d’Orange!)datant déjà de quelques années, mais l’enthousiasme, la générosité et le plaisir partagé restent intacts.

26 Nicole ROUSSEL, le 25 janvier 2011 à 00:59 :

Tu t’es trompé Roberto! pas de grincheux de service dans le blog, suite à l’émission de Mister Bellamy…J’espère que tous ces témoignages d’affectueuse amitié te réconforteront un peu lorsque les critiques distilleront le fiel de la bêtise et de la méchanceté…
“Si je ne chante plus, je meurs !”…ça jette un froid…Ouf! ça n’est pas d’actualité. Et quand bien même! La vie c’est la vie et j’espère que tu trouveras en toi, une autre façon de faire chanter ta vie…Qui sait, tu mettras peut-être tout ton coeur, à en faire chanter d’autres?
Merci de nous avoir offert ce programme, merci d’avoir osé Zaz sur Radio Classique, merci de parler avec ton coeur, tout simplement mais avec passion.
Tu es assuré de toute la bienveillance de ton public. C’est déjà ça! Pour le reste, je te souhaite bon courage. A bientôt le plaisir de t’entendre dans Francesca da Rimini, dans le Cid et avec Lang Lang.
Bise,
Nicole d’Aix en Provence

27 canaque ginette, le 25 janvier 2011 à 02:10 :

Samuel il me semble malgré tout que vous avez mis de l’eau ( et sacrément !) dans votre vin car il me semble avoir lu de vos commentaires et j’étais dans une rage folle !!!Mais je vois que l’émission de Mr Bellamy a sevi a vous instruire un peu ! En tout cas Vous commencez à reconnaitre l’homme dans le ténor et ma foi d’accord pour votre visite à la Fnac coté Opéra Mais attention à chaque fois que je fais une descente dans ce magasin je trouve toujours quelques CD ou DVD qui me comblent Résultat des courses ? Je me ruine !Amitiés à vous et à tous ceux qui aiment l’opéra et la musique quelle qu’elle soit Populaire ,Grande La musique ,c’est beau (pas très français mais tant pis ! J’écris comme je parle !

28 canaque ginette, le 25 janvier 2011 à 02:17 :

Encore pour Samuel N’oubliez pas Roberto Alagna Est un Ténor FRANCAIS mais oui il chante des opéras …italiens A bientôt Gina ( Mon pseudo sur le site de Roberto !)

29 Marie-France, le 25 janvier 2011 à 12:04 :

Je perdrais du temps à répondre au message de Rosenfeld. J’adore Roberto Alagna : non seulement c’est un très grand ténor, le meilleur de notre époque, à mon avis et à on goût bien supérieur à Rolando Villazon qu’on encense à tort. J’ai pu rencontrer Roberto Alagna à la Boîte à Musique à Montpellier : c’est un garçon adorable, naturel, modeste, souriant. S’il y en a un qui ne se “la pète” pas dans le monde musical, c’est bien lui. Bravo Roberto. Même dans la chanson (qui n’est pas ma tasse de thé), vous êtes génial, surtout dans les chansons napolitaines, mais je vous préfère quand même dans l’opéra.

30 Anca, le 25 janvier 2011 à 15:31 :

Bonjour Mr Bellamy,

Merci pour cette émission avec Roberto, une vraie joie.
Nous aimerions un replay (je veux dire une autre journée dédidée à notre cher Roberto)

31 canaque ginette, le 25 janvier 2011 à 17:15 :

Marie France bonjour et entièrement d’accordsur les termes de votre commentaires Les miens sont éparpillés un peu partout puisque j’ai commencé mes envois …la veille de l’émission de Roberto du 21 Jan!Moi non plus pas trop variétés ! je zappe toutes les émissions et j’heurté certaines amies de notre site Roberto chante M .. en disant que je ne sentais pas Roberto dans Mariano Surtout dans le DVD car à mon avis on ne ressent pas la joie éprouvée lors de ,son Sicilien! Une joie de vivre,de chanter, de communiquer avec ses Spectateurs et d’une complicité avec ses musiciens Rien de tout cela dans le Mariano Je préfère de loin le CD car là on profite de sa voix chaude et sensuelle et que dire des critiques ! Mais ce soir là j’ai été heureuse car R Classique a fait un pied de nez ave des extrais de Latino qui a été “vomi ” par un certain mr O …Et personne n’a trouvé à redire sur sa prestation bien que Roberto lui même ne l’a pas assez aprécié puisque retiré de la vente ! Mais j’arrête avec mes critiques sur les …Critiques !

32 Brigitte, le 25 janvier 2011 à 20:14 :

Cher Roberto,
Comme d’habitude, j’ai admiré votre aisance et votre grande culture musicale durant cette émission. J’admire également votre maîtrise, en restant calme et pondéré face à des détracteurs qui, la plupart du temps, vous n’arrivent pas à la cheville. Vos “groupies” inconditionnels (amateurs d’opéra malgré tout) vous soutiennent de toute façon! Bon courage pour Francesca.

33 Françoise (40), le 25 janvier 2011 à 21:30 :

SAMUEL (doux et joli prénom …) Tous vos amis du blog savent que vous n’aimez pas l’opéra italien. Vous vouliez que Roberto Alagna le sache et vous lui dites avec humour, c’est évident. Tout le monde (presque…) l’aura compris.
J’ai eu une pensée pour vous ce matin dans mon taxi : deux Ravel de suite !
Amicalement
Françoise

34 Elise F., le 26 janvier 2011 à 16:25 :

Ah ah ah, Ginette ou Gina, vous êtes amusante ! Ce n’est pas parce que Samuel R. déteste l’opéra italien et que c’est devenu un jeu entre bloggeurs, qu’il a besoin d’être instruit en musique classique ! J’aimerai avoir le quart du savoir musical de notre spécialiste en physique et aussi une partie de sa collection très pointue de cd. Je le soupçonne aussi d’être venu mettre le souk dans le rayon Cultura de ma ville. Horreur : que des dvd d’ Auguste RIEU et Alphonso BOCCELLI dans les opéras de WAGNER ET MOZART. Je suis scandalisée !
Ceci dit, j’aime bien Roberto Alagna même si le plus grand actuellement est Jonas Kaufmann qui peut chanter dans toutes les langues et tous les styles d’opéras.

35 Erica Roche, le 26 janvier 2011 à 16:36 :

Elise, vous n’avez plus qu’à y faire le souk vous- même et vous plaindre à la direction du magasin - je pense que notre Samuel n’a jamais mis les pieds dans votre ville - c’est bien trop loin de la mer pour lui, et malheureusement les “artistes” que vous citez sont considérés par certains comme de véritables musiciens classiques. Lorsque je cherche des DVD d’opéra dans ma ville natale, je tombe sur des mauvaises spectacles de rock!

36 Elise F., le 26 janvier 2011 à 17:26 :

Erica : alors qui était ce grand gaillard, entouré de 2 petites demoiselles montant en vitesse dans une kangoo avec à l’arrière un bobtail tout rasé quand je descendais de ma voiture ? Est-ce mon imagination qui me joue des tours :-(
Je vous embrasse.

37 Erica Roche, le 26 janvier 2011 à 17:36 :

Vite - il faut appeler Interpol-mais où est donc passée la malheureuse Madame R? Moi aussi je vous embrasse, ma chère Elise, mais faites vite!:-)

38 Erica Roche, le 26 janvier 2011 à 17:36 :

oups :-)

39 Samuel Rosenfeld, le 26 janvier 2011 à 18:31 :

Zut! il y a eu des temoins encombrants… Samuel Rosenfeld va les faire disparaitre. Bon allez non, Samuel Rosenfeld n’a plus d’énergie vitale depuis que Bartok est rasé… la pauvre bête ressemble à un caniche géant, c’est horrible.

40 canaque ginette, le 26 janvier 2011 à 19:59 :

Un nouveau petit commentaire de la part d’Anca de Strasbourg et qui ,désolée , n’a pu intervenir le soir ^même de la journée Star R Alagna N’en déplaise aux personnes qui n’apprécient pas trop l’opéra et Roberto par la même occasion Anca apprécie beaucoup ce ténor et encore plus depuis leur longue conversation en roumain qu’ils ont lors du Sicilien en Alsace Vous voyez qu’il converse dans plusieurs langues moins en allemand c’esr sûr mais il y travaille en ce moment car ce chanteur est un travailleur acharné Voilà donc le message d’Anca sur le blog J’espère qu’elle arrivera à y accéder Bonne soirée à tous et encore une nouvelle fois Merci Mr Bellamy J’espère que R Alagna lira ce message où que vous le lui ferez parvenir .Merci d’avance Gina pour ANCA

41 marie-alsace, le 27 janvier 2011 à 00:28 :

Chacun ses gouts et ses couleurs et pour rééquilibrer le blog, au risque d’agacer, moi Roberto Alagna n’est pas ma tasse de thé.Je le trouve un tantinet agaçant. J’avais même zappé qu’il était passé au Zénith à Strasbourg. Effectivement, je partage, en partie, l’avis d’Elise, si je devais aller écouter un ténor, aujourd’hui, ce serait J.Kaufmann

42 REFFE, le 27 janvier 2011 à 18:04 :

Bonjour à tous . Pourquoi ne pas aimer plusieurs grands chanteurs ??? Ce n’est pas la peine d’en démolir un pour en aimer un autre .J.Kaufman est un grand chanteur R.Alagna aussi , ils n’ont pas le même timbre et pas le même répertoire et surtout pas la me^me façon de travailler leur rôle , celà s’entend très bien ! R. Alagna à mon sens est le seul à vivre véritablement ce qu’il chante ( et c’est très varié)l’émotion qu’il fait ressentir est unique , c’est un sensible et il n’intellectualise pas les personnages, c’est ce qui le rend bouleversant . Ne boudons pas notre plaisir et au contraire réjouissons d’avoir le choix dans des belles voix actuelles . Dans la gérération d’avant Pavarotti, Domingo , Carréras , Arragal , n’avaient pas la même couleur de voix et celà ne nous empéchaient pas de les aimer tous !!!Nanou de Nice

43 Roseline, le 27 janvier 2011 à 19:56 :

Tout à fait d’accord avec vous Reffe.J.Kaufman a une trés belle voix,mais pour moi l’opéra est un tout,il y faut la voix mais aussi le jeu scénique et pour faire vibrer et passer les émotions Roberto est champion;avec lui je vis pleinement l’action.
Roberto parle plusieurs langues à la perfection et continue à en apprendre.
Je trouve que Grigolo(j’espère que j’orthographie bien son nom) est pas mal du tout.

44 Lucie Gardot, le 28 janvier 2011 à 16:19 :

Je suis fan de Roberto Alagna depuis ses débuts à l’époque où le grand mécène Gabriel Dussurget l’encouragea et l’aida dans sa carrière. Roberto vit ses rôles mais je ne peux pas laisser dire que Jonas Kaufmann, outre son grand talent de chanteur et sa superbe voix, n’est pas un excellent comédien !
Avoir eu la chance de le voir dans Werther à l’Opéra Bastille en janvier 2010, Carmen, Fidélio, Tosca, Lohengrin en dvd, s’il ne vit pas le rôle, toutes en nuances, sans jamais surjouer, alors je ne sais plus ce que veut dire être bon acteur!

45 Myriam Abate, le 30 janvier 2011 à 22:49 :

Très belle emission,j’adore Roberto Alagna,très émouvant, très simple, très talentueux…Un moment particulièr d’échange avec lui.Merci

46 Myriam Abate, le 30 janvier 2011 à 22:57 :

j’ai oublié:visiblement dans certains cercles fermés, on n’aime pas la réussite par le talent et le travail, quand on vient de nulle part et d’un milieu “simple”!!!Que de “pisse-vinaigre” parfois!!!Il est enchanteur et il a enchanté!!!merci d’avoir su souffrir et de s’en être enrichi si jeune!!!Bravo

47 Giabiconi Nicole, le 01 février 2011 à 14:00 :

J’écris pour la première fois sur un blog et je profite de la possibilité offerte par cette intéressante émission pour m’adresser directement à Roberto Alagna en espérant qu’il verra ce message.
Roberto, vous avez écrit “La musique vous prend. On ne peut pas dire pourquoi on l’aime ou non. Elle provoque en nous des émotions qu’on ne peut pas maîtriser”. Je crois que c’est la même chose avec les voix. J’aime la vôtre et je ne saurais jamais assez vous remercier pour tout ce que vous m’apportez, quoi que vous chantiez (vous le faites avec tellement de joie), même si je préfère aussi l’opéra. Et quand je peux aller vous voir je suis comblée. D’autant plus que votre gentillesse, votre spontanéité et votre simplicité avec le public n’ont d’égal que votre talent. Et, dans l’émission d’Olivier Bellamy, vous avez choisi un extrait du “Cid” avec Gérard Philipe que je n’ai pas pu voir sur scène, ce que j’ai toujours regretté (j’étais jeune quand il nous a quittés). Alors merci Roberto, pour ce choix et pour tout. Et que la vie vous donne tout le bonheur que vous souhaitez et que vous méritez. Nicole de Lyon”"”

48 danielle, le 01 février 2011 à 21:23 :

Encore merci Mr Bellamy. Voyez comme notre cher Roberto a triomphé hier dans Francesca da Rimini. C’est vraiment le plus talentueux, le plus grand ténor qui a su, par son travail et le soutien de sa famille, se hisser au plus haut malgré son parcours en dehors de la voie traditionnelle. A bientôt Roberto à Paris le 06/02.Bravissimo! Danielle.

49 Myriam Abate, le 09 février 2011 à 16:21 :

à Marie Alsace:mais ce n’est pas une élection,Marie!!!Tu te trompes de rubrique ma belle!!!C’est pas ta tasse de thé, changes de boutique, de breuvage, mais n’en dégoûtes pas les autres de façon aussi péremptoire!!!!!!!!!!!A voté!

50 COURTAUT.Monique, le 09 février 2011 à 23:11 :

Marie a exprimé son ressenti sans agressivité et cela ne justifie en rien la violence de la répartie!

51 canaque ginette, le 11 février 2011 à 02:48 :

Puisque le blog est parti sur Francesca ,je dois dire que depuis dimanche je ne suis pas encore descendue de mon petit voyage ! Grand en l’occurrence puisque ” montée ” de Toulon!et vraiment hâte au I6 pour enregistrer Mezzo !Très belle distribution et Svetla et Roberto forment un couple magnifique avec des voix passant la rampe d’une façon magnifique Leurs duos sont magiques Bravo à notre plus grand ténor du moment Et pour une fois c’est un français !Les autres sont bons aussi chacun dans leur genre mais Roberto a quelque chose de plus que les autres !Il chante avec son bel organe qu’est sa voix , mais surtout avec son coeur et vous fait vibrer à chacune de ses interprétations et les yeux humides ne sont pas loin car il vous entraine dans son sillage C’est cela la magie Alagna Restez comme vous étes ,Roberto ,votre public vous aime tel que vous étes Gina


Donnez votre avis !






ombre