Accueil  >  Le rêve d’Amaury Vassili
Flux RSS

Le rêve d’Amaury Vassili

Le 11 janvier 2011 à 11:25 par Olivier Bellamy

 amaury_vassili_small.jpg

Le hasard de la programmation veut qu’un jeune chanteur de “pop lyrique”, Amaury Vassili, succède à Renaud Capuçon.
Personne ne contestera le fait qu’il est plus difficile de jouer l’intégrale des sonates pour violon et piano de Beethoven que des airs semi-lyriques avec un micro. Mais, en même temps, les prétendants au monde de la variété sont plus nombreux. C’est un univers moins protégé, plus cruel et plus cynique. Comme nous l’a justement rappelé le contre-ténor Andreas Scholl récemment : on a plus de chances de réussir dans le répertoire classique si l’on est bon que dans le domaine de la variété, où le public est moins exigeant artistiquement. Et durer est une autre paire de manches. Pour un Charles Aznavour, combien de rêves brisés et de chemins interrompus ? Un artiste, de quelque bord qu’il soit, a besoin d’être entendu. Il ne choisit pas toujours son public. Patrick Bruel, qui est l’un des artistes les plus complets et les plus intelligents de sa génération, a dû longtemps se contenter d’être l’icône des gamines de collège. D’autres, moins gâtées intellectuellement, comme Chantal Goya, ont vécu une longue traversée du désert avant d’être remis au devant de la scène par le public gay, par goût de la dérision régressive, puis de retrouver son premier public de classes de maternelle qui avait grandi. Et que dire de Sylvie Vartan, qui vient de sortir l’un des meilleurs disques de sa carrière, mais qui ne se vend pas.
Roberto Alagna a commencé par chanter de la variété dans des pizzerias avant de conquérir les grands théâtres lyriques. Il avait une voix, il a travaillé et il a eu de la chance, trinité incontournable. Aujourd’hui, il est revenu à ses premières amours tout en poursuivant sa carrière lyrique, s’engouffrant dans la brèche ouverte par son mentor Lucciano Pavarotti.
Quel est l’avenir qui attend Amaury Vassili ? Nul ne le sait. Aura-t-il la chance de rencontrer les gens qu’il faut pour évoluer artistiquement ? En aura-t-il le courage ? Il a vingt et un ans, c’est un garçon charmant, agréable, ouvert. Sa voix est belle, posée, le timbre original. Il a des atouts pour réussir, mais son staff le suivra-t-il s’il éprouve le besoin d’aller vers des chemins plus difficiles ? Sa maison de disques le soutiendra-t-il si les ventes de son album baissent et que le public s’entiche d’un nouveau rossignol à la voix de miel ? Nul ne le sait. Il accepte docilement d’être considéré comme un produit. Il n’a pas le choix. C’est le marché qui décide, comme disent les économistes impuissants. On le présente comme “le plus jeune ténor du monde”, alors qu’il est baryton Martin (tessiture rare, entre le baryton et le ténor), mais qu’il n’a pas acquis une technique lui permettant de chanter sans micro. On le coiffe et on l’habille pour qu’il plaise aux “mamies” et aux “fillettes”. Il accepte tout cela parce qu’il sait qu’il a la chance de vivre un rêve que partagent des milliers de garçons et de filles de son âge.
Souhaitons-lui bon vent. Il le mérite.
Voici son programme :
Madeleines :
- Amsterdam de Brel.
- Savoir aimer de Florent Pagny.
- Les lacs du Conemara de Michel Sardou.
Les melodies d’amour :
- Lettre a france de Michel Polnareff!
Les titres classiques :
- L’aria de Bach.
- Le requiem de Mozart, début
- La sonate pathetique de Beethoven – 2e mvt
- Nessun dorma de Puccini par Pavarotti
Nouvel album de Vassili Amaury : Cantero

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 22 commentaires pour cet article :

1 CALLEJON Annie, le 11 janvier 2011 à 18:29 :

Comme pas mal de jeunes, le discours d’Amaury Vassili était truffé de “quoi”. Dommage, j’ai perdu patience et je suis passée à autre chose.
Sinon votre émission est souvent très intéressante et devrait être remboursée par la sécurité sociale pour son côté “zen” qu’elle procure.

2 marie-alsace, le 11 janvier 2011 à 18:45 :

En écoutant cette émission, j’ai décidé que j’allais « reconfigurer » mon cerveau . L’émission Passion classique est souvent sacrifiée sur l’autel du mercantilisme et comme je suis curieuse par nature, j’écoute. Je ne vais plus rechercher l’écoute de pépites de musique classique ou l’étonnement lié à la découverte de morceaux de compositeurs /interprètes (baroque, romantiques, contemporain, jazz parfois etc…) ou autre genre musical audible (cf ci-dessous) mais je vais aborder l’émission sous un aspect « ethnologie sociale ». Ainsi, je pourrais mieux appréhender des invités comme A.Vassili (pas désagréable dans son discours) mais Pagny, Polnareff et Sardou……bref la variété française, l’arrangement classique ou la chansonnette à 2 balles - nan pas sur Radio Classique….. ! surtout à ces doses …Je ne suis pas contre le mélange des genres (un peu) , au contraire, c’est assez sympa d’écouter l’invité(e) se raconter avec des extraits musicaux comme Brel, Hardy,Barbara, Becaud, Nougaro, Beau Dommage, Vigneault, les Beatles, les Pink Floyd, les Who et j’en passe sur des moins connus mais aussi et surtout du Blues, du Ragtime et autres -en dehors de la musique classique- et j’en oublie (beaucoup dans tous les genres )mais pas la variété française……………Sardou,Polnareff ,Pagny cela m’a achevée….. Bon c’est juste que « l’homme (ou femme) objet » du mercantilisme musical des « majors » contribuent à l’enterrement de la musique classique. Il l’a bien compris le jeune homme. Voili voilou

3 Itié, le 11 janvier 2011 à 20:44 :

Elle tape dur Marie-Alsace ! Mais je suis d’accord , j’ai éteint mon poste hier .

4 Samuel Rosenfeld, le 11 janvier 2011 à 21:36 :

Inssuportable en effet toute cette musak.

5 c. Holdrinet, le 11 janvier 2011 à 21:42 :

Avis complètement partagé… d’accord pour un peu de mélange des genres, mais effectivement Sardou et Pagny, non, c’est pas possible

6 Nelly, le 11 janvier 2011 à 23:29 :

Oui un peu trop de ‘variétés françaises’.Pas franchement ce que j’aime. Mais il n’y a pas de bonheur ’sot’! Alors si cela peut rendre des ‘mamies’ heureuses pourquoi pas? Il a tout de même une très belle voix et je souhaite vraiment qu’il travaille cette voix pour le Classique. Le pourra-t-il? Cela ne doit pas être facile quant on est sous contrat, promouvoir son dernier CD etc, etc…Merci à Olivier de lui avoir donné sa chance et j’espère encore qu’il la saisira sinon je vais vite l’oublier.

7 catherine Dubreuil dessinatrice, le 11 janvier 2011 à 23:56 :

Michel Polnareff est un grand artiste et la “chansonnette”depuis Yves MOntand y’en a plus (c’est bien dommage) , en ce qui me concerne elle n’est jamais “à deux balles”: elle accompagne la vie de tous les jours, ce n”est pas si facile à faire de la “chansonnette”, par contre Marie alsace-tenniswoman vous pouvez parler de “soupe” pour ce dont on ne comprend ni les mots ni les phrases …ni rien: j’en ai entendu 2 “chanter hier soir sur je sais plus quel rfm…Renaud et romane cerda je crois: de la bouillie!!!hallucinant!!!!. Pas possible de mettre Polna dans le même sac que Sardou qui vient d’une famille de gens de la balle et ratisse large : le poids des titres le choc des images” , comme ses parents qui chantaient l’Opérette Marseillaise il sait chanter….bon Pagny …j’en parle même pas, c’est ni ma tasse de thé ni mon ballon de rouge, mais on peut le comprendre de la part d’un jeune de 20 ans qui admire en lui le chanteur de variété à voix…et comme Itié…on peut éteindre son poste…
Ce jeune homme après Renaud Capuçon, pourquoi pas? …je reconnais ce n’était pas transcendantal, et après ?!!! MPTH (mais pourquoi tant de haine) j’aurais bien aimé vous entendre au même âge… je préfère 1000 fois Vassili au sombre et creux loulou garrel! Ce garçon est bien élevé , a une belle voix, la tête sur les épaules, sans prétention, ne demande qu’à progresser avec un beau sourire qui ne gâte rien….Quand à la Musique Classique elle est loin d’être enterrée…allons allons…De retour de mon direct
je suis sur mon petit nuage car Olivier Bellamy comprend tout….même avant qu’on s’en rende compte! C’est une personne rare et très généreuse….bon…on le savait , mais je vous le confirme.Merci Olivier , tout simplement merci.

8 catherine Dubreuil dessinatrice, le 12 janvier 2011 à 00:00 :

puis faut pas mélanger les interprète-tout-court et les auteurs interprètes!

9 Françoise (40), le 12 janvier 2011 à 00:32 :

Eh bien, cet Amaury Vassili, moi, j’ai bien aimé. Et je remercie Olivier pour le long “papier” qu’il lui a consacré et la chance qu’il lui a donnée comme le dit Nelly.
Il a une belle voix, une excellente présentation et contrairement à beaucoup de chanteurs (ou d’individus qui se considèrent comme tels) et qui n’ont de “chanteur” que le nom, il ne tient pas - lui - de propos vulgaires, désobligeants et insultants envers notre pays. Pour ne prendre que ces exemples là.
Son programme musical ? Rien, non, rien ne m’a déplu.

10 Eliane, le 12 janvier 2011 à 00:58 :

Notre Maestro comprend tout Catherine, bien sûr, c’est pour cela qu’il a rédigé un long et superbe papier car il avait bien évidemment prévu la réaction de certains intervenants. Tout est dit, c’est pourquoi je n’en dirai rien, ce n’est pas ma tasse de thé certes mais c’est bien que ce jeune homme ait eu l’opportunité de passer dans cette émission, je lui souhaite bonne chance dans la voie qu’il a choisie.

11 marie-alsace, le 12 janvier 2011 à 00:59 :

A chacun son avis, je ne critique pas la personnalité de l’invité que j’ai trouvé censé et réaliste mais le genre musical. Quant à l’enterrement de la musique classique, venez faire un petit tour en province. La moyenne d’âge au concert est supérieure à 60 ans (je n’ai rien contre les personnes de + 60 ans, je déplore qu’il n’y ait pas plus de jeunes) le rayon de disques classiques à la Fnac est désert…..bref et je n’ai jamais aimé Sardou malgrè son ascendance et les jeunes de 20 ans que je cotoie, n’aiment pas Pagny et consorts ni Bach et Mozart d’ailleurs( pour ces derniers je pense que c’est plus de l’ignorance) et à leur age, je n’étais déjà pas fan de la variété française…. les années 80, quelle misere mais bon je vous rassure il n’y a pas de haine peut être de l’agacement!!!! Madame la Troubadour du Blog, j’aime bien vos commentaires…on ne s’ennuie pas

12 catherine Dubreuil dessinatrice, le 12 janvier 2011 à 01:02 :

ouais ouais

13 Noushin Dolatshahi, le 12 janvier 2011 à 07:10 :

Merci Catherine, bien dit:

“je préfère 1000 fois Vassili au sombre et creux loulou garrel! Ce garçon est bien élevé , a une belle voix, la tête sur les épaules” et “Michel Polnareff est un grand artiste”!

14 Nelly, le 12 janvier 2011 à 09:26 :

Dans ma province bordelaise je vois beaucoup de moins de 30 ans aux concerts. Chez les jeunes ce n’est pas trop souvent le manque d’intérêt qui leur manque mais plutôt l’argent. Alors comme ils aiment aussi la musique de leur âge ils privilégieront un concert pop ou rock. Sincèrement je ne vois pas une majorité de + de 60 ans. Après cela dépend du programme.

15 Erica Roche, le 12 janvier 2011 à 10:07 :

Lorsque j’étais ado je n’écoutais jamais la musique classique - j’étais à fond dans la musique pop des sixties - et ce n’est que vers 21 ans que j’ai commencé à écouter sérieusement, et j’en avais 23 et un salaire lors de mon premier concert vraiment marquant - alors tout ce que vous dites ne m’étonne pas du tout. Je serais curieuse d’écouter de nouveau ce jeune homme dans quelques années …

16 Martine, le 12 janvier 2011 à 10:37 :

Nelly j’ai été contente de lire votre 1er avis, j’adhère totalement ! j’écoutais l’émission en m’amusant déjà des réactions d’horreur des gardiens de l’orthodoxie classique : “quoi, pas de ça chez nous !”. Le charme de l’émission d’Olivier c’est de découvrir des personnalités variées, leurs goûts musicaux, leur façon de penser. Sans être fan de ce qu’il fait ni de certains des chanteurs programmés, j’ai écouté, bon la musique classique ce sera dans une autre émission, mais je l’ai trouvé sympathique, très humble,il a conscience de sa chance et sait déjà que tout cela peut s’arrêter. Il est jeune, tous les espoirs sont permis pour qu’il se tourne davantage vers la musique classique, ne lui jetons pas la pierre si vite ! wait and see… :-)

17 Françoise (40), le 12 janvier 2011 à 11:46 :

L’aria de Bach.
- Le requiem de Mozart, début
- La sonate pathetique de Beethoven – 2e mvt
- Nessun dorma de Puccini par Pavarotti

Ce ne serait pas du “classique” tout ces morceaux entendus ? Je ne comprends pas.

18 c. Holdrinet, le 12 janvier 2011 à 14:12 :

Je viens juste préciser ma pensée, car j’ai (n0 4) réagi épidermiquement aux noms de Pagny et Sardou. Par contre, j’ai regretté de ne pas avoir dit que j’avais moi aussi trouvé Amaury Vassili fort sympa et touchant par son jeune âge.
Je ne rejette pas les variétés, j’ai eu ma période yé yé ,et n’écoutais pas de classique à l’époque.
Voilà, petite mise au point qui me tenait à coeur.
Et je dis très sincèrement bonne chance à A.Vassili.
Claudette

19 Elise F., le 12 janvier 2011 à 14:46 :

Amaury Vassili est un jeune homme charmant, au physique avantageux, très conscient du milieu impitoyable dans lequel il évolue. Il aime ce qu’il fait actuellement, ça marche, il a son public. Mais quand il aura été pressé comme un citron (c’est identique dans le monde des grandes entreprises) avec son potentiel, j’espère qu’il saura rebondir et entreprendre des études musicales approfondies. Sa voix sera très belle dans quelques années mais il devra beaucoup travailler et deviendra alors le jeune premier français de l’opéra que tout les scènes s’arracheront. C’est tout le mal que je lui souhaite en ce début d’année. Si Amaury lit ces lignes, Jonas Kaufmann, actuellement n°1 dans le monde de l’opéra, a mis 15 ans avant d’être vraiment reconnu. Il a su aussi, très intelligemment, choisir les rôles qui lui convenaient et ne pas accepter n’importe quoi !

20 Marie-France, le 13 janvier 2011 à 09:41 :

Je n’apprécie pas spécialement ce que chante Amaury Vassili, mais il est très jeune et ne peut encore aborder le répertoire lyrique. J’apprécie davantage sa voix à celle d’un Florent Pagny qui “gueule” lorsqu’il s’essaie dans le “style lyrique”. On verra ce que fera plus tard ce jeune chanteur : ce serait dommage s’il continuait à chanter la variété car il a “une voix” et cela n’est pas donné à tout le monde.

21 catherine Dubreuil dessinatrice, le 13 janvier 2011 à 12:12 :

tout à fait d’accord Marie-France!

22 Marie-France, le 14 janvier 2011 à 18:54 :

Catherine Dubreuil, j’ai écouté l’émission dans laquelle vous étiez invitée. J’ai apprécié votre intervention. Mais, dites-moi, Olivier vous a-t-il choisie parce que vous vous manifestez souvent sur son blog car je ne vous connaissais pas.


Donnez votre avis !






ombre