Accueil  >  Didier Barbelivien et son ombre
Flux RSS

Didier Barbelivien et son ombre

Le 23 novembre 2010 à 16:01 par Olivier Bellamy

didier-barbelivien_small.jpg

Pour Didier Barbelivien, la musique est comme son ombre. Toujours présente, silencieuse, plus ou moins grande en fonction des heures de la journée. Sauf qu’elle lui joue des tours. C’est lorsqu’elle devient invisible, la nuit, qu’elle lui chatouille les neurones. Et lorsqu’il se réveille pour tenter de retrouver la mélodie sublime qu’elle lui a soufflée, l’harmonie divine qui a bouleversé Morphée, voilà que la mémoire lui fait défaut. Non, Didier Barbelivien ne se “souvient pas de tout”, ainsi qu’il l’a confié dans Passion Classique. Sinon, il écrirait peut-être des symphonies ou des opéras. Alors il se contente d’inonder la planète Terre de refrains entêtants et de couplets qui se posent sur toutes les lèvres. Facile ? Ah bon ! Si ça l’était vraiment, ils seraient des milliers à forer le même puits.
Voici son programme :
Like a rolling stone (Bob Dylan)
Be my babe (the Ronettes)
J’y pense et puis j’oublie (Claude François)
les classiques
Joseph Calleja - Una furtiva lacrima - Donizetti
Gustav Malher - adagiatto - Symphonie n° 5 en do # mineur
Brahms - valse n° 15
Valse en la mineur de Chopin
Adagio -Barber par Leonard Bernstein
mélodies d’amour
La Balata di Sacco e Vanzetti (Joan Baez)
Des Ronds dans l’eau (Françoise Hardy)
Ca n’arrive qu’aux autres (Michel Polnareff)

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 19 commentaires pour cet article :

1 catherine Dubreuil dessinatrice, le 23 novembre 2010 à 21:30 :

58 catherine Dubreuil dessinatrice, le 22 novembre 2010 à 23:58 :
….qui est-ce-qui n’a pas chantonné “Elsaaaaaaa”, ben moi si…j’ai été agréablement surprise par Didier Barbelivien, ce n’est pas si facile de faire de la chanson populaire , ainsi “Ma petite est comme l’eau” de Guy Béart qui passe parfois pour une sorte de claire fontaine inconnues…et je suis d’accord avec lui sur Juglio Iglesias, j’ai des cassettes de l’ex footballeur et son disque “tango” et chaque fois ça me donne de l’énergie: A mi me gusta demaaaaaaaasiado la verdad que si!…. c’est super pour faire des abdos en pus!

2 Camille Acristem, le 23 novembre 2010 à 21:38 :

AH AH. J’ai ris.

Je ferai un commentaire plus fourni à l’émission d’aujourd’hui que j’ai littéralement adorée. Et oui, me revoili, me revoilà. Grâce à Rilke et Kierkegaard.

A bientôt!

3 marie - alsace, le 23 novembre 2010 à 23:45 :

snif, julien guiomar nous a quitté, inimitable dans le film “l’incorrigible” avec des dialogues d’Audiard…entre autres. Il eut été un invité original beaucoup moins rzzz rzzz que les 2 invités de ce début de semaine, je n’aime pas Iglesias et Modeste Poivre m’a un saoulé

4 marie - alsace, le 23 novembre 2010 à 23:48 :

et Modeste Poivre m’a un tantinet saoulé

5 catherine Dubreuil dessinatrice, le 24 novembre 2010 à 01:00 :

Salut à toi Acristem nombril du monde! Bon retour sur l’Olympe , au milieu des brebis égarées……les poivres je les préfère dans la salade, Manuelaaaaaaaaaaaa……mais toiiiiiiii non plou tou n’a pas changééééééé toujours ce même parfum légee touyour cè même péti sourir qui en dit trop sans yamé lé dire….

6 catherine Dubreuil dessinatrice, le 24 novembre 2010 à 01:01 :

VIVE FRANçOISE HARDY JOAN BAEZ ET MICHEL POLNAREFF

7 Camille Acristem, le 24 novembre 2010 à 03:17 :

Nombril du monde? Mais c’est horrible que vous me disiez cela! Je trouve et déplore une place croissante à la publicité…

8 catherine Dubreuil dessinatrice, le 24 novembre 2010 à 03:37 :

Camille:
humour, nom masculin
Sens Forme d’esprit qui souligne avec ironie et détachement les aspects plaisants, drôles et insolites de la réalité. Synonyme esprit Anglais humour
humour : synonymes esprit, fantaisie, gaieté

humour : 6 événements contenant le mot humour

1532 Rabelais édite “Gargantua”
Le premier livre de François Rabelais paraît sous le titre entier des “Horribles et épouvantables faits et prouesses du très renommé Pantagruel”. L’ouvrage porte le pseudonyme anagramme Alcofribas Nasi… Suite
01 juillet 1925 Mort d’Erik Satie
L’œuvre avant-gardiste d’Erik Satie est orpheline. Compositeur connu autant pour son humour que pour des œuvres plus sérieuses telles que les “Gymnopédies” et “La mort de Socrate”, il fut aussi décrié … Suite
27 mai 1933 Il était une fois “Trois Petits Cochons”
Walt Disney réalise son premier dessin animé en couleur : “Les trois petits cochons”. Il obtient l’Oscar du meilleur court-métrage et sa chanson “Qui a peur du grand méchant loup ? C’est pas nous ! c’e… Suite
31 octobre 1959 Prix de l’humour noir décerné à “Zazie dans le métro”
Le roman qui consacrera la carrière littéraire de Raymond Queneau est édité et récompensé par le prix de l’Humour noir. L’œuvre remporte un succès immédiat auprès du grand public et des critiques. Il m… Suite
22 novembre 1963 Décès d’Aldous Huxley
L’écrivain britannique décède à l’âge de 69 ans. Sa carrière littéraire reste marquée par son roman “le Meilleur des mondes”, publié en 1932. Il y exposait, avec une note d’humour, une vision très pess… Suite

9 Camille Acristem, le 24 novembre 2010 à 04:31 :

A moi:

L’AUTRE doux:
Vous sondez vos précipices intérieurs?

LUI:
On dit que je suis nombriliste.

L’AUTRE:
Vous l’êtes. Et puis?

LUI:
Que je me lamenterais moins à moins contempler mon miroir intérieur.

L’AUTRE:
C’est une répétition. Quel est le reproche?

LUI:
Et bien, je ne souffre que parce que je le souhaite, visiblement! Si j’étais moins méticuleux à guetter le tâche dorée de l’araignée sur le tronc,…

L’AUTRE le coupant:
Vous ne sauriez pas à quoi ressemble une araignée. Vous avez raison, ils ont raison ce qui vous conseillent : avancez, taillez, tranchez, appliquez la machette et tracez votre route ; du pratique, du pragmatique, de l’efficace! Mais vous êtes un artiste, mon ami.

(: je cesse de faire du HS, mais sachez que ça me travaille beaucoup en ce moment. Vivement que O.B. ouvre la cage aux folles pour O.P.A. Ah ah!

10 Martine, le 24 novembre 2010 à 08:23 :

Bon anniversaire à notre fidèle et indispensable blogueuse, que dis-je : notre pilier de blog, qui se reconnaîtra ! je lui souhaite plein de bonnes choses pour cette journée un peu spéciale ! Amicalement

11 Erica Roche, le 24 novembre 2010 à 10:36 :

et pour souhaiter un très joyeux anniversaire à la fidèle et indispensable blogueuse en question, et une excellente journée à vous tous, je vous propose un nouveau chapitre de mon feuilleton :
Il arriva dans mon bureau en grande forme - toujours fidèle à lui-même quoique un peu vieilli physiquement, mais, fort heureusement pour moi, avec une meilleure maîtrise des langues étrangères, car il venait toujours seul. Nous avons donc repris le chemin de la salle des coffres comme 18 ans auparavant, bras dessus bras dessous. Une fois la clé du coffre rendue et la montagne de paperasses signée, je commençai à lui parler du fameux concert. A ma stupéfaction, un long cri résonna dans la salle de coffres, heureusement déserte. “Horreur!” dit Slava, en cachant son visage entre ses mains. Je ne savais pas quoi dire, ni quoi faire pendant le silence qui suivit, qui paraissait interminable mais qui ne dura en fait que quelques secondes. Je lui demanda alors si c’était ma présence à son concert qui le gênait. Et puis le visage de Slava émergea de nouveau. “Tu comprends - œuvre de Boulez très très difficile - la plus difficile - cauchemar!” me dit-il. Essayant de le rassurer, je bredouillai des phrases banales dans le genre œuvre très courte, œuvre écrite spécialement pour Slava et commandée par lui etc. Le visage de Slava devint alors de nouveau souriant. “Toi faire grand plaisir à moi - toi venir dans coulisses à l’entracte” me dit-il. Youpi!!!!! Quelle joie et quel honneur pour moi! “A la semaine prochaine” me dit-il au moment de se séparer. Et puis…

12 catherine Dubreuil dessinatrice, le 24 novembre 2010 à 17:51 :

bien répondu Camille
merci les copines pour mon anniv.je serais plutôt comme le lapin d’Alice “en retard toujours en retard” et pour les non-anniversaires du chapelier….et demain c’est ma fête!!!
Texte répété entièrement cinq fois

Je suis le nombril du monde
Tu es le nombril du monde
Le nombril, le nombril
La Lune aussi est le nombril du monde
La Lune aussi est le nombril du monde

Je t’ignore, tu m’ignores
La Lune aussi nous ignore
C’est égal, c’est égal
On est quand même tous le nombril du
On est quand même tous le nombril du
On est quand même tous le nombril du monde

chanté par Jeanne Moreau…impossible de trouver de qui sont les paroles!…peut-être d’elle-même?
il y a un vrai nombril du monde et j’y suis allée! c’est dans l’île de Pâques - l’île du monde la plus isolée de toutes terres-là-bas la musique c’est youkoulélé et tam tams au milieu des Moaïs….

13 Samuel Rosenfeld, le 24 novembre 2010 à 19:05 :

Oyez oyez petites gens, Camille Achristem est de retour. Il était retenu dans les catacombes de Paris avec ses amis gothiques, depuis quize jours se nourrissant de rognures d’ongles et écoutant Mahler par kathleen Ferrier (c’est déjà ça). Malheureusement ses amis ont fini par fuir les catacombes car Camille Achristem leur disait ses poèmes, ce qui les déprimait encore davantage; l’un d’eux s’est même immolé par le feu (dieu merci il s’est trompé de bouteille et s’est aspergé avec du beaujolais nouveau). Quant à Lui, Samuel Rosenfeld n’est plus très présent sur ce blog dans la mesure où Il n’a pas le temps d’écouter Passion Classique en ce moment. Donc, rien à dire. Cela dit quand Il voit les invités (Michel Barbeulivien) Il se demande s’Il va continuer d’écouter l’émission. Samuel Rosenfeld se doute bien qu’il faut de l’éclectisme mais là, bon, euh.. comment dire… certes ce n’est pas simple de faire de la chansonnette populaire, il faut un talent spécial pour cela, mais Samuel Rosenfeld donnerait beaucoup pour que José Barbevivien ait gardé tous ses grand succès de musak pour sa famille et ses amis. Quand il entend du Gérard Barbelilien, Samuel Rosenfeld a juste envie de se taper la tête contre les murs. Bref… colère.

14 catherine Dubreuil dessinatrice, le 24 novembre 2010 à 19:26 :

vous avez oublié Juglio Barbelivien Serenissime

15 Samuel Rosenfeld, le 24 novembre 2010 à 19:33 :

Tout à fait Catherine!

16 Camille Acristem, le 24 novembre 2010 à 21:28 :

Je préviens : je PEUX bouder. Bon anniversaire.

17 Geneviève, le 24 novembre 2010 à 21:42 :

” Tout ce qui est exquis mûrit lentement”….Arthur Schopenhauer
Joyeux anniversaire et bonne fête Catherine !!! Geneviève

18 Isabelle, le 17 décembre 2010 à 00:24 :

Merci Didier Barbelivien, merci Olivier de nous avoir convié… presque au coin du feu. Ce n’est pas toujours le cas, on sent parfois l’invité en représentation, toujours en conscience d’être écouté par un grand nombre, voire jugé par des pairs. Ici, une conversation en confidences de ressenti, d’états d’âme, tout en échange, en simplicité, en humilité, en sincérité.
Oui, vous m’avez touchée cher Didier Barbelivien. J’ai été touchée par votre sage distance et vous avez démenti à merveille les a-priori d’ignorants condescendants. J’ai ressenti une vraie intelligence d’esprit et de coeur.

19 Isabelle, le 17 décembre 2010 à 00:25 :

désolée : conviés…


Donnez votre avis !






ombre