Accueil  >  Jeanine, mon amie la Roze
Flux RSS

Jeanine, mon amie la Roze

Le 11 novembre 2010 à 14:00 par Olivier Bellamy

  Olivier Bellamy reçoit Jeanine Roze sur Radio Classique

Rigueur. Ce mot est presque trop emphatique pour qualifier l’éthique de Jeanine Roze. Tandis que d’autres l’utilisent à tout va pour se donner bonne conscience, elle se contente de travailler dans l’ombre quinze heures par jour pour que le rendez-vous d’amour d’un artiste avec son public soit un moment inoubliable. Quand on dit “son public”, c’est d’abord le sien, à elle, celui dont elle a su gagner la confiance en trente-cinq ans de bons et loyaux services, celui qu’elle est allé chercher par le fond de la culotte avec les dents, celui qu’il faut garder, ne jamais décevoir, écouter, étonner, celui qui vous paie, d’un argent durement gagné, et celui qui vous lâche si vous ne le respectez pas, qui ne vous est jamais totalement acquis et qui vous engueule si, malgré tous vos efforts, vous ne répondez pas à son attente.

Bienvenue dans le secteur culturel privé. Un monde non protégé où vos appuis politiques ne vous serviront à rien, où vos grandes phrases et vos intentions louables resteront sans écho, où seuls les résultats comptent. Un monde où l’exigence de qualité, le travail, le manque de sommeil, l’humilité et le dévouement ne sont pas des gages de succès, tout juste des préalables incontournables. Un monde où le talent, le flair et le bon goût sont des packs de survie.

Pour tout cela et pour toutes ces heures inoubliables qui adoucissent la vie, gonflent le coeur et élèvent l’âme, Jeanine, merci.

Voici son programme :

JEANINE ROZ

E

RADIO CLASSIQUE-OLIVIER BELLAMY

Choix pour mercredi 10 novembre 2010

Frédéric Chopin

Valse opus 64 n°1 “Valse minute” dite du Petit chien 1’52 plage 6

Samson François

A.Freed-N.H.Brown

Singin’in the rain (BO film) 2’56 plage 1

Gene Kelly

Maurice Jarre

Lorenzaccio Fanfare et thème du bal

TNP Chaillot 1’55 plage 19

_________________________________________________________________________

Johann Strauss II,

arrangements Arnold Schoenberg

Kaiser-Walzer opus 437

Quatuor Alban Berg 10’ plage 1 à shunter

Hector Berlioz

Les Nuits d’été, Villanelle 2’2 plage 1

Régine Crespin, Orchestre Suisse Romande,

Ernest Ansermet direction

Serge Prokofiev

Concerto pour violon n°2 opus 63

Andante assai 9’55 plage 5 à shunter si nécessaire

Kyung Wha Chung violon

LSO, André Previn direction

Giuseppe Verdi

La Traviata, Preludio 3’34 plage 1

Bayerisches Staatsochester

Carlos Kleiber direction

Jean-Sebastien Bach

Suite pour violoncelle seul n°1 BWV100 2’27 plage 1

Prélude

Paul Tortelier violoncelle

Franz Schubert

Fantaisie opus 103 D940 pour 2 pianos 10’ plage 4 à shunter si nécessaire

Radu Lupu, Murray Perahia, pianos

Georg Friederich Haendel

Il Trionpho del Tempo e el Disinganno 4’ plage 9

“Voglio tempo per risolvere »

Marie-Nicole Lemieux, Sandrine Piau,

Topi Lehtipuu, Philippe Jaroussky

Le Concert d’Astrée, Emmanuelle Haïm direction

Enregistrement concert public le vendredi 19 mars 2010 au Théâtre des Champs-Elysées

___________________________________________________________________

Richard Strauss

Le Chevalier à la Rose

Acte 3, Marie Therese’ ! Hab’ mir’s gelobt 4’39 plage 19

Elisabeth Schwarzkopf, Christa Ludwig, Teresa Stich-Randall

Philharmonia Chorus & Orchestra, Herbert von Karajan direction

Barbara

Souviens-toi Barbara, Göttingen 2’30

Alexandre Tharaud piano, Michel Portal saxophone

Roland Romanelli accordéon, François Salque violoncelle

Jeanne Chérhal, Dominique A

Enregistrement concert public le dimanche 7 octobre 2007 au Théâtre du Châtelet

+ Le Souffleur (Serge Reggiani)

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 14 commentaires pour cet article :

1 c.holdrinet, le 11 novembre 2010 à 14:27 :

Je l’ai découverte hier soir, Jeanine Roze et avec délice. Cette émission m’a vraiment enchantée autant par son contenu
que par le charme de l’invitée. Une voix
et une manière de s’exprimer tellement agréables. Et son programme…bref, j’en ai oublié ma quiche dans le four, elle était très cuite.
Merci et sans rancune pour la quiche!

2 Françoise (40), le 11 novembre 2010 à 15:08 :

Moi aussi, c.holdrinet (sauf que je n’avais rien dans le four ;ouf !). Une invitée de marque … en attendant celle de ce soir. Une belle fin de semaine, donc.
Sa voix et sa manière de s’exprimer m’ont rappelé celles d’une excellente amie - dont je vous avais suggéré d’inviter sa fille cher Olivier : Stéphanie Janicot. Et, là, je sais qu’elle s’y connait en musique classique !
Bon après-midi à tous.

3 marie blanc, le 11 novembre 2010 à 17:59 :

moi aussi, j’ai découvert cette grande dame hier soir,sans être distraite par une nourriture terrestre(hélas!)je n’ai pas pu écouter vos émissions ces deux derniers mois,olivier et je bénis internet qui permet de les écouter en différé.je suis contente de voir que françoise de sanguinet est toujours présente ds les courriels!j’ai un ami à biscarosse..je ferai savoir qd je me rendrai là bas!!!!!
je me demande si érik orsenna fut votre invité,un soir,car j’aime beaucoup la personnalité curieuse de l’homme et le style de l’écrivain.
bonne soirée à tous,ce qui va être le cas avec l’invitée de ce soir!

4 Lily, le 11 novembre 2010 à 18:32 :

Fidèle de la première heure des concerts du dimanche matin de Jeanine Roze, l’ambiance décontractée de ces concerts pas comme les autres où les habitués se retrouvent n’a pas pris une ride, et le rituel de Jeanine Roze , petite silhouette discrète entrouvant une porte sur la salle pour contrôler que tout se passe bien, est à chaque fois répété.
Pas mal du tout Catherine votre programme à la rue des Boulangers, mais vous avez oublié d’annoncer la distribution gratuite au million de choristes présents d’un exemplaire relié des « 614 chroniques de chez Œdipe » !

5 catherine Dubreuil dessinatrice, le 11 novembre 2010 à 18:51 :

…illustrées par Bibi…of course Lily!

6 Erica Roche, le 11 novembre 2010 à 18:59 :

Tout comme vous, j’ai découvert avec joie cette grande dame à la vie tellement remplie et avec tellement de choses intéressantes à raconter que j’espère qu’elle sera invitée de nouveau!Très émouvants les souvenirs de Barbar

7 Erica Roche, le 11 novembre 2010 à 19:01 :

oups c’est parti tout seul (pour une fois!). Donc de Barbara bien sur et l’histoire de Gottingen. Tout son programme d’ailleurs était superbe.

8 Françoise (40), le 11 novembre 2010 à 19:34 :

Oh oui, Marie …

9 Eliane, le 12 novembre 2010 à 00:23 :

-Trente cinq ans de passion, de dévouement à la musique pour cette femme d’exception, prête à tout pour conquérir un public à la fois fidèle toujours nouveau et découvrir de jeunes talents
- Une heure trente de bonheur pour l’auditeur partageant ses confidences, son programme de qualité.

10 Noushin Dolatshahi, le 12 novembre 2010 à 18:30 :

j’ai découvert avec bonheur cette grande dame fine, douce, généreuse, passionnée, délicate qui avait un l’air fragile et des choix musicaux exceptionnelles! Une vraie merveille, grand merci cher Olivier!

11 catherine Dubreuil dessinatrice, le 13 novembre 2010 à 22:27 :

… voilà une voix douce à entendre , discrète , sensible, passion chevillée au coeur… ces personnes sont rares, de plus en plus rares… on imagine quelle force de caractère il faut pour tenir dans ce qu’est devenu la “kulture” depuis qu’elle a ses “maisons” (inventées par Malraux ) , et ses attachés ministériels: Bouvard et Pécuchet à la pelle, sans le coté comique hélas!!!! ( tout ce pognon en l’air pour des gens qui , eux, se fichent pas mal du public ! )
Bravo à vous Jeanine Roze, aussi courageuse que la danseuse que vous auriez rêvé d’être, à la barre tous les jours à votre manière , maintenant le cap et permettant “pour de vrai” l’émotion de haut vol à beaucoup de monde, vous êtes merveilleuse !
Ps: je suis sure que vous aimeriez mes dessins!

12 Anne Clarisse, le 14 novembre 2010 à 00:46 :

j’ai découvert également avec bonheur cette grande dame, passionnée, discrète, raffinée qui a parlé avec tant d’émotion! La danse a peut-être perdu une étoile mais la musique y a gagné et le public aussi!
Merci d’avoir ouvert la musique aux enfants: c’est un sujet qui me tient particulièrement à coeur: je suis enseignante à l’école primaire, je déplore que la musique y occupe une place si minime et je me bats pour la faire connaître et aimer!
Merci enfin de nous avoir offert la Vilanelle de Berlioz chantée par la grande Régine Crespin!

13 Clarilka, le 07 décembre 2011 à 23:54 :

Bonsoir,
Vouant une admiration sans borne pour madame Roze, j’aimerais beaucoup réécouter cet entretien, cela serait-il possible ?

Merci d’avance…

14 Radio Classique, le 08 décembre 2011 à 11:01 :

Bonjour, pour information les émissions sont disponibles en réécoute sur les 6 derniers mois uniquement sur radioclassique.fr.


Donnez votre avis !






ombre