Accueil

mf-garaud-small.jpg

On peut s’irriter du ton parfois cassant de Marie-France Garaud parce qu’il ne correspond pas au phrasé enjôleur d’un candidat en quête de suffrages. Mais on ne peut pas dénier à cette femme de volonté et d’énergie le courage politique et l’intelligence de l’analyse. Le langage de la vérité est souvent Lire l’article en entier

9 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Agnès Letestu, étoile assoluta

Le 30 novembre 2010 à 10:18 par Olivier Bellamy

agnes-letestu-small.jpg

Qu’il est long, difficile, escarpé le chemin qui conduit au firmament du ballet de l’Opéra de Paris, la plus belle compagnie de danse au monde. Agnès Letestu l’a gravi avec courage, mais possède l’élégance (et la réserve consubstantielle à l’esprit de troupe) de ne pas s’appesantir sur les obstacles qu’elle a pu rencontrer. Quand on Lire l’article en entier

6 commentaires Lien permanent | Rétrolien

jl-etienne3_small.jpg

Un concentré d’intelligence, de courage et de sagesse. Il a le langage simple et vigoureux de ceux qui agissent. L’esprit vif et clair de ceux qui doivent prendre une décision vitale en quelques secondes. “Suis la voie de tes rêves”, nous a dit le médecin et explorateur Jean-Louis Etienne. Mais il nous met aussi en garde contre Lire l’article en entier

20 commentaires Lien permanent | Rétrolien

jc-spinosi3_small.jpg

Telle les Trois Dames, Radio Classique a enlevé (sans beaucoup d’effort) le cadenas qui fermait (approximativement) la bouche de Jean-Christophe Spinosi. “Hum, hum, hum, hum” (air connu). C’est vrai qu’il est parfois agaçant ce chef d’orchestre très doué (comme il nous arrive de l’être tous, à tour de rôle, sur ce blog), mais l’une des leçons cardinales de Lire l’article en entier

5 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Comme son frère (célèbre, trop célèbre ?), il est arrivé en scooter, à la dernière minute. Il nous a parlé de sa mère Madeleine, de son frère (lointain, trop lointain ?), des difficultés à adopter un enfant, de son enfance à Reims. Un auditeur s’est agacé de la manière dont le directeur de France Culture a parlé de la capitale champenoise. Mais quand on a des rêves plein la tête, on trouve toujours que Lire l’article en entier

81 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Didier Barbelivien et son ombre

Le 23 novembre 2010 à 16:01 par Olivier Bellamy

didier-barbelivien_small.jpg

Pour Didier Barbelivien, la musique est comme son ombre. Toujours présente, silencieuse, plus ou moins grande en fonction des heures de la journée. Sauf qu’elle lui joue des tours. C’est lorsqu’elle devient invisible, la nuit, qu’elle lui chatouille les neurones. Et lorsqu’il se réveille Lire l’article en entier

19 commentaires Lien permanent | Rétrolien

L’entretien n’a pas eu lieu à Monaco, mais à Amsterdam, où Yakov Kreizberg répétait, dans une salle tout près de la gare.
Dès que nous sommes arrivés dans la loge du directeur musical de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, l’interprète et moi, le maestro nous a accueillis avec un très grand sourire, qui était comme Lire l’article en entier

20 commentaires Lien permanent | Rétrolien

J’étais un peu intimidé de rencontrer la Princesse Caroline de Monaco. Pas à cause de son statut, de son rang, mais parce que c’est une femme intimidante, très belle, dégageant une imperceptible tristesse, même si elle sait parfaitement mettre à l’aise son interlocuteur et ne manque pas d’humour. Dans cette émission, elle a fait preuve d’un mélange de naturel et de Lire l’article en entier

72 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Comme l’émission avec Julia Fischer était enregistrée à l’avance, j’ai pu l’écouter tranquillement chez moi, tout en me préparant un sauté de lapin avec des champignons, des lardons, du concentré de tomates, du beaujolais nouveau, des carottes de sable et un bouquet garni. J’ai été charmé par sa personnalité et passionné par ses propos si intéressants sur le violon. En particulier lorsqu’elle a parlé du Lire l’article en entier

26 commentaires Lien permanent | Rétrolien

stephane-lerouge2_small.jpg

Comme me l’a soufflé Yann : après Jeanine Roze, Stéphane Lerouge. A quand Michel Blanc ?
Toute une émission en hommage à Maurice Jarre avec un grand connaisseur de la musique de films. Lire l’article en entier

7 commentaires Lien permanent | Rétrolien

ombre