Accueil  >  Du bon, Dubosc
Flux RSS

Du bon, Dubosc

Le 11 septembre 2010 à 11:17 par Olivier Bellamy

  Olivier Bellamy reçoit Franck Dubosc sur Radio Classique

 Frank Dubosc remporte un très grand succès populaire, mais il ne fait pas l’unanimité auprès de l’intelligentsia. Personnellement, il me fait beaucoup plus rire que Stéphane Guillon. D’abord, il fait rire de lui, ce qui est, comme le disait Françoise Sagan, la forme la plus subtile et la plus rare de l’humour. L’auto-dérision n’est-ce pas la base de l’humour “supérieur” (l’humour anglais, l’humour juif…) ? Et puis, c’est un vrai gentil, Frank Dubosc, donc il laisse libre cours à la franche rigolade, passant d’un humour certes parfois un peu gras, mais toujours finement observé. Et puis il suffit d’observer son oeil bleu, plein de fantaisie et à deux doigts d’un brin de folie, pour se rendre compte que c’est un véritable acteur. Ce qui n’est pas le cas de nombreux chansonniers qui font recette sur la méchanceté de leurs observations.

 Voici son programme :

 Berlioz : La Damnation de Faust (marche hongroise)

Alain Barrière : Elle était si jolie

Laurent Voulzy : Le cœur grenadine

Bellini : Norma « Casta Diva »

Albinoni : Adagio

Puccini : Tosca « E lucevan le stelle »

Debussy : « Clair de lune »

Massenet : Méditation de Thaïs

Tags :
Lien permanent | Rétrolien

Il y a 23 commentaires pour cet article :

1 Françoise (40), le 11 septembre 2010 à 13:51 :

J’aime rire. Il semblerait même que parfois je fasse rire … (eh, je devine déjà certaines réactions !). Pourtant j’ai beaucoup de mal avec l’humour actuel. Trop souvent idiot, vulgaire… Sans intérêt pour moi.
Franck Dubosc (un beau visage qui me rappelle celui d’un ami perdu de vue ; ah ! Hubert de la Celle, si ton chemin te mènait sur ce blog …), j’ai eu l’occasion de regarder le début de l’un de ses spectacles à la TV il y a quelques mois. Au bout de dix minutes, j’ai arrêté. Une de mes amies me dit qu’il “est bien”.
Alors, je promets, je vais essayer. Oui, je vais essayer car hier soir je l’ai écouté. Je ne l’avais pas forcément prévu mais nous avions plus d’une heure de route, alors …
Eh bien, j’ai été ravie de cette émission. Sa simplicité, sa gentillesse, son honnêteté, si tout cela était “vrai”, alors, oui, j’ai aimé. Son programme sans chichis, là aussi j’ai aimé. Merci Olivier.
Bonne fin de semaine à tous. Je vous embrasse.
Françoise

2 Françoise (40), le 11 septembre 2010 à 13:56 :

Olivier,
Dans son programme, vous oubliez “la valse de Chostakovitch” sur laquelle il danse avec son bébé.
Françoise

3 Michel, le 12 septembre 2010 à 15:58 :

Bonjour,

Je suis assez fan de Franck Dubosc. Un homme simple, gentil et vrai. Un bon moment en sa compagnie. Merci de l’avoir invité et merci d’être venu.

4 Samuel Rosenfeld, le 14 septembre 2010 à 19:45 :

Rien à voir avec l’excellent Dubosc mais quelqu’un peut-il expliquer à Samuel Rosenfeld pourquoi Mitsuko Uchida joue avec une bache de chantier sur les épaules?: http://www.youtube.com/watch?v=Vz7eUN6uMWI

5 catherine Dubreuil dessinatrice, le 14 septembre 2010 à 22:55 :

écroulée!!!!!! c’est peut-être pour pas prendre froid comme ce bébé panda?
http://www.sneezingbabypanda.com/

6 Eliane, le 14 septembre 2010 à 23:24 :

Ecroulée également je suis,
A première vue, j’ai cru revivre La Roque et ses ponchos plastiques pour la flotte mais que nenni, c’est bien plus classe, c’est une matière du type tulle fin pour éviter, même en salle, l’attaque soudaine d’une mouche ou autre bestiole, autre suggestion c’est son nouveau système de ventilation perso dernier cri , les bras en mouvement perpétuel permettent à l’air de circuler sous l’étoffe, pas de sueur dégoulinante, c’est étudier pour………

7 Samuel Rosenfeld, le 15 septembre 2010 à 16:25 :

Eliane Samuel Rosenfeld vous envie bien de suivre aussi assidûment La Roque. C’est vraiment un lieu magique.
A propos de la Roque Samuel Rosenfeld y va lui aussi de sa petite anecdote.
Il y a quelques années, Nicolas Angelich y donnait l’intégralité des Années de pèlerinage de Liszt. Samuel Rosenfeld avait réservé une place pour lui et Madame Rosenfeld ainsi qu’une autre place pour l’amie qui avait l’honneur et l’immense privilège de recevoir Samuel Rosenfeld en sa demeure du Luberon. Bref, nous voilà tous les trois au concert. La première année se passe très bien mais, au début de la seconde année, Samuel Rosenfeld sent sur son épaule puissante la tête de son amie. Samuel Rosenfeld est coutumier du fait de faire fondre les femmes au point qu’elles s’abandonnent très facilement à lui, mais en ce lieu, tout de même… Il jette donc un oeil sur son amie qui semble assoupie contre Lui. Quelle honte! S’endormir pendant un si beau concert! Samuel Rosenfeld la secoue donc. Rien. Il finit par lui prendre le pouls à la gorge mais ne sent rien. Oups… Samuel Rosenfeld fait donc signe à pompier qui se tenait non loin de là. Evidemment cela fait un raffut de tous les diables, si bien qu’à la fin de son morceau, Angelich est obligé de suspendre son concert le temps qu’on évacue la morte. Samuel Rosenfeld et Madame suivent bien entendu leur amie, prise en charge par les pompiers. Finalement ce n’était qu’un malaise vagal, et elle a recouvré ses esprits assez rapidement. Le problème c’est que Samuel Rosenfeld et Madame n’étaient pas au courant, et qu’ils ont loupé tout le reste du concert en se rongeant les sangs alors que leur amie était retournée tranquillement à sa place!

8 Samuel Rosenfeld, le 15 septembre 2010 à 17:58 :

3 génies absolus: Gould, Berstein, Bach: http://www.youtube.com/watch?v=OFuUrUWfo5Q&feature=player_embedded

9 Samuel Rosenfeld, le 15 septembre 2010 à 17:58 :

BerNstein

10 catherine Dubreuil dessinatrice, le 15 septembre 2010 à 20:51 :

franchement moi je suis resée aux Inconnus , après , à part peut-être Gad Elmalhey que j’apprécie …y’a pas grand chose , j’adorais la folie d’Elie Kakou mort bien trop tôt et réellement loufoque …Dubosc c’est pas le pire dans la quantité exponentielle de “soi-disant” comiques , et d’une il est gentil, et de deux il a cela de touchant de pas en revenir d’avoir le succès qu’il a, c’est surement un ami sincère-ceci dit je ne comprends pas qu’on appelle sketche ce que n’importe quel ado fait devant sa glace entre 15 et 16 ans , c’est bien de s’exprimer mais d’ici à mettre ça sur scène! Enfin bref…Smaïn lui aussi était un vrai créateur, bien plus que toute la bande d’opportunistes qui a exploité le sillon qu’il avait ouvert sans aucun talent …je me suis ennuyée…comme si on était sur une autre radio…mais bon je vais de ce pas me réécouter Moatti..le bonhomme va surement remuer plus de trucs!…vu sa truculence et sa gestuelle entraperçue une fois à la télé!!! à ce propos je vous recommande Moatti imité par Antoine Duléry (un pote à Dubosc ) impayable! éclat de rire garanti 100% ça c’est du comique et du vrai!

11 catherine Dubreuil dessinatrice, le 15 septembre 2010 à 20:53 :

rectif: c’est le truc de pas se relire!!! “qu’il avait exploité LUI avec talent (et les autres (opportunistes, donc : sans aucun talent”

12 Lily, le 15 septembre 2010 à 21:44 :

deux petits génies absolus , le jeune Gould au piano avec son chien,
je craque pour cette photo
http://operachic.typepad.com/.a/6a00d83451c83e69e20133f3d3014e970b-popup

13 catherine Dubreuil dessinatrice, le 15 septembre 2010 à 21:47 :

en effet Nelly belle photo, merci de nous la faire partager, qu est allé voir éternuer mon panda? ça vaut tous les Schtakaouzzzzzzen

14 Eliane, le 15 septembre 2010 à 22:21 :

Samuel : OUI OUI OUi, Bach, Bernstein, Gould : GENIAL, les mains extraordinaires de Gould m’ont toujours fascinée, son toucher reste inimitable et pourtant beaucoup s’en inspire! il n’ jamais joué Schubert, ni Chopin , son système ne fonctionnant pas avec ces compositeurs.
Aimez-vous Ivo Pogorelitch ?
http://www.youtube.com/watch?v=s5DKP2Oc6bY&feature=related
Le déplacement de ses mains me fait penser à deux araignées “amoureuses”
Si par hasard, Mr et Mme Rosenfeld retournent l’an prochain à La Roque, ce sera un plaisir, lors de la pause, de boire un verre en leur compagnie, ce fut le cas avec Lily cet été et c’est super sympa.

15 Samuel Rosenfeld, le 16 septembre 2010 à 13:22 :

Oui Eliane, magnifique cette vidéo de Pogorelitch! Pour la Roque, si nous y retournons, Samuel Rosenfeld vous fera signe avec plaisir.
Catherine, oui, Samuel Rosenfeld a vu ce penda. Le plus drôle c’est le bon de surprise que fait sa mère :-)

16 Livadiotti Roberto, le 17 septembre 2010 à 12:19 :

Françoise,Catherine,au sujet de l’humour,j’aime aussi Gad Elmaleh,mais pour moi,le top c’est Pierre Desproges,malheureusement disparu.Mais il y a aussi R.Devos,Guy Bedos(parfois un peu méchant)et même Coluche qui a quelques sketches amusants.N’oublions pas aussi Valérie Lemercier,Anne Roumanoff,les Inconnus,les Nuls,et les bons imitateurs,etc… pt etre en ai-je oubliés?

17 catherine Dubreuil dessinatrice, le 17 septembre 2010 à 13:40 :

Roberto …je dois à la vérité de dire que pour moi Desproges etc … c’est plus des chansonniers , j’aimais Bedos quand il était avec Sophie Daumier, après il m’énnerve, quant aux autres….bof….je m’arrête aux Inconnus question niveau et création….Ha si : Samuel Rosenfeld…qui devrait être remboursé par la sécu.

18 Françoise (40), le 17 septembre 2010 à 14:10 :

Pour moi, mes préférés étaient T. Le Luron et surtout Raymond Devos.
Quant aux chansonniers, c’est vrai qu’il y en a de très bons. J’aime bien regarder sur Paris Première “le théâtre des deux ânes”. Amadou et Guinoni me plaisent.
Quant à la jeune femme (pardon Madame d’oublier votre nom) qui imite si bien S. ROYAL … Quel régal !
Cher Roberto, à l’époque de Coluche, nous nous refusions d’acheter une TV, alors c’est vrai, je le connais mal.
Quant à G. Bedos, tout comme Catherine, je me souviens des parties de rigolades avec mes parents, du temps où il était avec Sophie Daumier.
Finalement, je ris beaucoup plus avec les mots d’enfants.
Celui qui me vient spontanément à l’esprit est la remarque que nous avait faite notre fille Laëtitia (elle avait quatre ans) à propos des triplés de sa marraine : “qu’est-ce qu’ils ont dû s’amuser tous les trois quand ils étaient dans le ventre de marraine” …
Bon après-midi à tous.
Très amicalement
Françoise

19 catherine Dubreuil dessinatrice, le 17 septembre 2010 à 22:29 :

je voulais dire Lily pour la photo (et non pas Nelly …me suis mélangée les iiiiiiiiii) Alain qu’est-ce-qu’y s’passe? Vos vertèbres? ou bien vous êtes vous enfermé dans votre tour d’argent toulousaine, avec vos 250 mille Cd pour concocter un programme interstellaire pour Olivier?!!!! Pourtant Samuel est revenu , avec sa raquette de ping pong en polyeurétane estampillé, prêt à saisir au bond vos pirouettes harmoniques pour les transformer en feux d’artifices non dénués , parfois, d’une mauvaise foie surréaliste dont il a le secret …on s’ennuit! avec Eliane, Françoise, Roberto, Lily, Nelly…et les autres …sans compter votre femmes-club devenu muet du coup! Il est temps qu’Erica revienne d’Autriche et que Momo soit libéré de ses Portes ouvertes: on y va nous avec Simone ma copine de 80 balais, et martine où est-elle passée ?

20 Nelly, le 18 septembre 2010 à 14:16 :

Ah! je reprends pied. Je n’étais pas vraiment absente mais ces derniers jours n’étaient pas vraiment un voyage de rève.
P Dubosc m’a agréablement surprise au cour de son émission et je ne m’y attendais pas du tout: tendre, sensible et surpris, oui de son bonheur. J’ai aimé ‘Clair de Lune’ avec ce qu’il évoquait.
Catherine!!!! la photo c’est de Lily mais j’ai aimé aussi. Bon! je ne m’investis pas trop pour les copier-coller…Je loupe toujours!
A bientôt tous et bon week rnd si je n’avais pas le temps de repasser. Nelly

21 erica.roche, le 18 septembre 2010 à 18:27 :

et oui, cést moi - encore a Salzburg jusqu á demain, ensuite retour a Vienne et lundi á Paris. Je vais avoir du pain sur la planche á rattraper toutes les émissions ratées. Je veux un compte rendu des journees portes ouvertes de Momo, ma belle Catherine! (La carte postale promise est en route) Pour ce qui est d Àlain c´est encore le mystère. Peut-etre est il venu par ici comme il avait dit, et tout seul poür se recueillir sur la tombe de HvK… `

22 erica roche, le 18 septembre 2010 à 18:32 :

Il faut venir a Salzburg pour etre “en attente de moderation”……

23 Nelly, le 18 septembre 2010 à 18:52 :

C’est fou ce truc!les messages s’affichent dans le désordre. Hop! cela ne fait rien: on a tout dit (enfin presque pour moi). Nelly


Donnez votre avis !






ombre