Accueil
Flux RSS

Lodéon à Saint-Augustin

Le 29 juin 2010 à 10:00 par Olivier Bellamy

 Olivier Bellamy et Frédéric Lodéon sur Radio Classique

Après avoir été l’un des plus grands violoncellistes de son époque (premier prix du Concours Rostropovitch en 1977), Frédéric Lodéon est devenu l’un des plus formidables passeurs de musique sur les ondes. Doté d’une facilité aussi grande avec les mots qu’avec les notes, il fait partager sa passion pour la musique classique au plus grand nombre. Aimé des musiciens et du public, il est en plus diablement sympathique. Lire l’article en entier

38 commentaires Lien permanent | Rétrolien

 Jean-Paul Farré et Olivier Bellamy sur Radio Classique

Quel personnage ce Jean-Paul Farré ! Avec ses airs de professeur fou, de maniaque du rythme, de compulsif obsessionnel, il nous rappelle que l’humour comme la musique sont avant tout affaire de précision et de rigueur. Lire l’article en entier

3 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Les grands desseins de Binet

Le 29 juin 2010 à 09:41 par Olivier Bellamy

Olivier Bellamy et Christian Binet sur Radio Classique

Dessinateur à succès grâce à la BD des Bidochon (et le chien Kador qui lit Kant), Christian Binet est un taiseux qui bouillonne à l’intérieur. Peu habitué à s’exprimer en public, il était un peu effrayé de parler musique pendant près d’une heure. Pourtant, il n’a pas vu le temps passer. Lire l’article en entier

4 commentaires Lien permanent | Rétrolien

 Olivier Bellamy et Marc Lévy sur Radio Classique

Qu’est-ce que le succès ? Rend-il arrogant ? Gâche-t-il l’individu ? Ce sont les questions que l’on pouvait se poser à propos de Marc Lévy. L’exposition indécente de chacun de ses livres en librairie fait des jaloux. Il n’est pas question de se demander si elle est méritée ou pas. Sa prose plaît à un très large public. Marc Lévy est l’auteur français qui vend le plus dans le monde (41 traductions, 20 millions d’exemplaires vendus), c’est une très bonne affaire pour son éditeur, pour les libraires, pour tout le monde. Lire l’article en entier

17 commentaires Lien permanent | Rétrolien

 Olivier Bellamy et Aldo Naouri sur Radio Classique

Les propos d’Aldo Naouri dérangent souvent. A l’instar d’un Eric Zemmour, il dit ce qu’on n’a pas envie d’entendre, il met les pieds dans le plat. Les idéologues modernes préfèrent voir en eux des fascistes plutôt que de remettre en cause leurs propres certitudes. Or ces certitudes changent tous les dix ans et sont assénées avec la même arrogance péremptoire. Lire l’article en entier

23 commentaires Lien permanent | Rétrolien

 Jorge Semprun et Olivier Bellamy sur Radio Classique

Pour cet ancien résistant qui a connu les camps - où l’on découvre “le meilleur et le pire de l’homme” - la musique est une manière d’être “en soi” tout en étant “avec le monde”.

Cet émigré espagnol n’a pas choisi la la langue française, c’est elle qui l’a choisi. La langue espagnole, dit-il, devient folle parfois, alors que le français et sa syntaxe vous protègent du pathos. Lire l’article en entier

3 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Olivier Bellamy et Marie Paule Belle sur Radio Classique

… mais ne bêle pas ! Elle a marqué son époque par des musiques originales et des textes ciselés par un duo d’orfèvres (Mallet-Jorris et Grisolia). Elle a rendu hommage à la grande Barbara avec justesse et émotion. Elle a su mêler fantaisie, générosité scénique et sens poétique. Et vient de signer une chanson magnifique qui évoque avec esprit et délicatesse l’amour entre femmes. Lire l’article en entier

14 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Dès que Fabrice Luchini ouvre la bouche, on sait qu’on ne va pas s’ennuyer. Son ton déclamatoire et sifflant peut en agacer certains, mais mettre autant de passion pour réciter (par coeur) à la radio des vers de Baudelaire et convoquer tout à la fois Céline, Muray, Chrétien de Troyes ou Flaubert est plutôt un signe de bonne santé médiatique. Lire l’article en entier

14 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Olivier Bellamy et Sylvie Valayre sur Radio Classique

Elle chante Aïda, Turandot, Traviata dans de grandes maisons européennes et curieusement pas grand chose en France. Le syndrome Régine Crespin est-il de nouveau à l’ordre du jour ? Il semble que dans notre pays, on attend que les artistes du crû aient disparu pour leur rendre l’hommage qu’ils méritent. Lire l’article en entier

5 commentaires Lien permanent | Rétrolien

 Olivier Bellamy et Jean Cortot sur Radio Classique

Jean Cortot est le fils de l’immense pianiste Alfred Cortot.

Son père prétendait avoir reçu deux leçons capitales dans sa vie. L’une d’Anton Rubinstein, qui, l’entendant jouer à huit ans, lui a dit : “Beethoven, mon petit, ça se réinvente”. L’autre à l’âge mûr, lorsqu’à la mort de Debussy, il est allé joué des Préludes à sa fille Chouchou qui lui a dit : “Papa écoutait davantage”… Lire l’article en entier

3 commentaires Lien permanent | Rétrolien

ombre