Accueil  >  Les identités croisées de Radu Mihaïleanu
Flux RSS

Les identités croisées de Radu Mihaïleanu

Le 19 mai 2010 à 10:58 par Olivier Bellamy

 Radu Mihaïleanu et Olivier Bellamy sur Radio Classique

Rien ne m’émeut davantage qu’une personne née à l’étranger évoquer en bon français son amour de la France. Et si vous ajoutez à cela Revoir Paris de Charles Trénet, je fonds en larmes.

Certains beaux esprits trouvent le cinéma de Radu Mihaïleanu trop sentimental. J’y vois au contraire toute la complexité de l’âme humaine. Il ne dénonce rien, il témoigne avec son coeur, sa culture et son intelligence. Son film Le concert réussit à transmettre à un très large public ce qu’il y a de plus profond et d’existentiel dans l’acte musical.

Certains critiques me font penser à une bande dessinée de Claude Brétecher. On y voit un type rire et pleurer lors d’une projection. En sortant du cinéma, il prend l’air sévère et condescendant, comme s’il avait soudain honte de ses émotions.

“Important de vivre”, disait Rostropovitch. Il voulait dire par là que l’art a besoin de chair et d’imperfection pour toucher les coeurs. Cette “rayure” dont parle Mihaïleanu à propos de la voix de Callas ou de celle de Jacques Brel. Certains critiques en prennent parfois conscience un beau jour. Comme ce chroniqueur d’art joué par Robin Renucci dans Escalier C qui pleure soudain devant un tableau de Renoir, peintre qu’il avait toujours détesté. La vie était passée par là.

Voici son programme :

Musique que j’aime pardessus tout - je suis obligé de dire : Concerto pour

Violon et Orchestre de Tchaïkovski (avec

Oistrakh).

Pour les “madeleines”:

- Bob Dylan - Blowing in the wind

- Brel - Ne me quitte pas

- Simon & Garfunkel - El condor pasa (if I could)

7 morceaux classiques (dur, dur d’éliminer certains):

- Mahler - Symphonie n°2 (2ème mouv) -  Bruno

Walter

- Rachmaninov - Concerto no 2 – 1er mvt - Lang Lang & Gergiev

- Mozart - Concerto no 21 - Andante (2nd mouv) – Lipatti/Karajan

- Arvo Part - Cantus in memory of Benjamin Britten

- Verdi - Traviata - Acte 1 – Callas « Ah fors ‘e lui che l’anima

- Barber – Adagio (Bernstein)

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 46 commentaires pour cet article :

1 Josiane CRAVANZOLA, le 19 mai 2010 à 20:29 :

J’ai “adoré” écouter RM : sa senbilité, sa simplicité,son amour de la vie, de la musique (que je partage plus modestement), des compositeurs. J’ai beaucoup aimé l’entendre parler de son père. Je n’ai vu que le Concert qui m’a émue aux larmes et vais me précipiter sur les DVD de ses deux précédents films.
Un grand merci pour cette belle rencontre.

2 Yvan, le 19 mai 2010 à 21:02 :

C’était bien.

3 c. Holdrinet, le 19 mai 2010 à 22:28 :

je redige une definitive dernière fois cet article sur le blog,si toutefois je peux le fa

4 c. Holdrinet, le 19 mai 2010 à 22:49 :

c’est insupportable.
Je ne recommence pas.

5 sandrine, le 20 mai 2010 à 11:11 :

Quelle joie Monsieur Radu Mihaïleanu de vous avoir entendu et « connu » grâce à OB!
Mettre enfin un visage et une voix sur LE nom si difficile à prononcer de celui qui a réalisé ce merveilleux film « Le Concert » !
Vous m’avez absolument hypnotisée, votre programme, votre voix ,votre léger accent roumain et ce français si parfait dans lequel vous vous exprimez ! Chapeau Monsieur !
Je me suis sentie si proche de vous et de votre programme ! Peut-être aussi parceque vous avez dit que VERDI était un compositeur majeur, comme je le crois aussi ! Certains intellectuels s’amusent tant à le dénigrer (Ah ! ces compositeurs en « i » n’est-ce pas Samuel ?).
Je ne sais pour qui vous millitez en tout cas je suis prête à me ralier à votre cause et à rejoindre vos rangs…aujourd’hui vous m’avez rendue plus humaine…et ce grâce à la musique ! MERCI .
Monsieur Mihaïleanu, vous ne lirez jamais ce message mais considérez chers amis blogueurs que je fais là une véritable déclaration, non pas d’amour ce serait prendre une trop grande liberté, mais une déclaration de bonheur et de joie, après L’ avoir entendu,si l’on considère que cela puisse exister.
Cordialement
Sandrine(84)

6 Anne Marie, le 20 mai 2010 à 12:20 :

Je renchéris sur tout ce qu’a dit Sandrine.
Je suis sortie enthousiasmée du concert, effectivement les spectateurs ont applaudi!J’avais été d’autant plus stupéfaite d’entendre torpiller ce film par les critiques unanimes d’une certaine émission radio du dimanche soir. On finit par douter de soi, d’avoir pris du plaisir (était-il coupable?)
J’avais aussi eu un grand choc avec “Va vis et deviens” Je n’ai pas été décue d’entendre parler RM, il est bien à l’image de ses films.

7 Livadiotti Roberto, le 20 mai 2010 à 14:20 :

Certainement,chère Sandrine,que Verdi est un compositeur majeur et Puccini aussi peut-etre dans une moindre mesure.Notre correspondant,Ulis Le Burnold qui aime l’opera italien,m’avait dit qu’il trouvait meme les operas de Puccini,plus achevés que ceux du jeune Verdi,mais sans doute pas ceux du grand Verdi de la maturité.

8 Alain F, le 20 mai 2010 à 15:17 :

« JE VOUS TRROUVE TRRES BEAU » de cœur, d’âme, d’intelligence, de culture, de tout …La musique est une bonne compagne des peuples opprimés. Votre grand concert à Passion Classique, votre culture musicale, votre sensibilité nous a tous bouleversé, votre vision sur la mort… chacun aura ressenti différemment, mais que c’était poignant. La Roumanie a donné de grands artistes en musique (voir musiciens roumains), et plus d’un quart des roumains parle français ! La culture n’est pas un vain mot. L’envie de rejoindre la France et sa capitale Paris m’a fait repensé au film « Le Concert » qui est encore sur une table basse prêt à être revu et entendu : film plein d‘amours. Il y à deux mois environ, en le regardant pour la première fois, une petite madeleine…de Brejnev, est remonté durement à la surface et est remonté encore en entendant Radu Mihaïleanu : Quelques touristes nous étions, au cours d’un voyage bien encadré, dans une chambre d’hôtel à Moscou où nous avait rejoint discrètement la guide russe. Dans l’après-midi nous avions été « conviés » à participer à un débat ORGANISE où nous pouvions poser librement toutes les questions. Le premier touriste : « Pourquoi vous enfermez les gens qui ne sont pas d’accord avec le pouvoir ? » et vlam ! Réponse du préposé aux réponses : « Vous enfermez bien les malades de la tête en France ! » La guide nous raconte doucement : «Vous savez ce type je le connais, il ne rêve que d’aller à Paris !

9 Alain F, le 21 mai 2010 à 01:03 :

Il y aurait encore tant à écrire tellement cette émission était riche en émotions. Ecoutez Charles Trenet . Merci Olivier. http://www.youtube.com/watch?v=7hfZRSV2u-4&feature=related

10 Guillemette, le 21 mai 2010 à 14:00 :

J’ai moi aussi énormément apprécié cette émission et rêvais d’écouter RM depuis que j’ai vu Va, vis, deviens, film Ô combien émouvant, dense et fort. J’ai particulièrement apprécié la façon dont RM a parlé de “la rayure ” de Brel et de tant de chanteurs… Quelle finesse, quelle intelligence chez cet homme !

11 Erica Roche, le 21 mai 2010 à 22:49 :

Moi aussi, j’ai beaucoup appréciée cette émission et comme je n’ai jamais vu ses films je me suis procurée le DVD du “Concert” que je regarderais à la campagne où nous partons demain pour une quinzaine de jours. Rendez-vous compte que c’est tellement rustique là-bas que: il n’y a pas internet, les portables ne passent pas et encore pire - RC a renoncé à émettre. En plus, dans notre maison il n’y a pas encorde de chaine stereo et ni Mezzo ni Brava HD. Heureusement qu’il y aura les vernis d’Aldo pour la fin du séjour!Je vous souhaite beaucoup de moments agréables à l’écoute d’OB pendant mon absence et à très bientôt (le 6 juin en principe).Amitiés, E

12 Alain F, le 21 mai 2010 à 23:24 :

Très bonnes vacances Erica. N’oubliez pas la dynamo pour alimenter le lecteur du dvd . Qui va pédaler pour l’actionner ? Amitiés et encore merci pour les vernis …

13 Livadiotti Roberto, le 22 mai 2010 à 00:31 :

Bonnes vacances Erica,moi je serai à Paris du 5 au 21 juin et je pense qu’on se verra chez Catherine 2D(comme dit Alain).J’ai apprécié le personnage et son film “Le concert”,mais ses choix ne m’ont pas emballé.Bonne soirée et bon week-end de Pentecôte à tous.

14 Alain F, le 22 mai 2010 à 20:40 :

Cher Roberto, Quel serait pour vous, le mezzé musical idéal ?

15 Nelly, le 22 mai 2010 à 21:04 :

ah! j’ai vraiment été touchée par cet homme intelligent et profond. J’ai aimé ses choix et j’avais vu Le Concert qui m’a beaucoup émue. Sandrine et Alain F: en quelques mots vous dites aussi ce que je pense. Je vais essayer de faire un petit résumé de la semaine car j’ai écouté chaque jour. A tous et vous cher Roberto toutes mes amitiés et très bon week-end. Nelly

16 Alain F, le 22 mai 2010 à 21:32 :

Si nous donnions notre ** PALME D’OR** de la semaine à Monsieur Radu MIHAÏLEANU !
Seriez-vous d’accord Nelly ?

17 Françoise (40), le 22 mai 2010 à 22:45 :

Bonnes vacances chère Erica.
Belle émission. Belles madeleines. Oui pour Mozart et Verdi… mais pas pour le reste de son programme.
Amitiés à tous.
Françoise.

18 Livadiotti Roberto, le 22 mai 2010 à 23:33 :

Pour répondre à Alain et à tous les autres amis et amies qui ont beaucoup aimé cette émission,je dirai que j’ai trouvé normal qu’il y ait le concerto de Tchaikowski(sujet du film),de Mozart,nous écoutons presque toujours ce meme morceau,de Rachmaninov,l’inévitable 2e concerto,de Verdi j’aurais préféré d’autres passages de “La Traviata”,cet “adagio” de Barber que je trouve plutot “mièvre” etc…

19 Nellly, le 23 mai 2010 à 21:33 :

Merci Alain de m’accepter parmi le jury. Je vote Radu Mihaïleanu.
Roberto c’est vrai: Barber nous l’avons entendu souvent (au moins 2 fois cette semaine) mais je trouve cet adagio apaisant et facile. Je souhaite simplement ajouter que j’aime le ‘Cantus in Mémory’. Britten m’a émue deux ou trois fois.Je reviens demain (j’espère) pour écrire. Amitiés. Aujourd’hui c’était overdose de soleil de paresse de lecture et de musique!Amitiés. Nelly

20 Nellly, le 23 mai 2010 à 21:39 :

Roberto vous avez raison mais l’invité, lui, ne sait pas toujours que ces morceaux reviennent de nombreuses fois. Cela le touche profondément comme cela nous est arrivé la 1ère fois peut-être, pas à la même période, pas au même âge, comment expliquer… A bientôt. Nelly

21 Eliane HEULLANT, le 24 mai 2010 à 20:25 :

Tout est dit !! Superbe émission en effet et oui un grand homme que ce Monsieur Mihaïleanu. Moi aussi j’ai apprécié “Le concert” pour les raisons décrites par OB et j’ai été profondément touchée par le film “Va, vis et deviens” qui aborde l’histoire vraie des Falashas, les tensions entre Israéliens et Palestiniens et les espoirs de paix!! C’est un film magnifique.
J’ai également apprécié les petites madeleines de son programme, particulièrement Bob Dylan qui a bercé mes années étudiantes post soixante huitarde!! C’est bien loin et encore si présent ces années de “parenthèse enchantée”
Personnellement je n’aurais pas choisi Lang Lang pour interpréter le concerto de Rachmaninov mais cela n’engage que moi, j’ai beau avoir lu “le piano absolu” et savoir ce qu’il a “enduré”,j’ai beau reconnaître son immense talent je n’arrive pas à dépasser son côté “paillettes”!! Parler piano, me conduit à
remercier Mohamed de m’avoir répondu et donné un excellent tuyau, toutefois j’ai trouvé sur You Tube une vidéo de la dite sonate de Scarlatti, je la regarde en boucle et suis toujours aussi ahurie, époustouflée par le toucher de Martha Argerich que je vénère depuis plus de 30ans!! Comme disent les ados j’hallucine!!Certains ont une addiction à l’alcool, au tabac, moi c’est à Martha, pas un jour sans que je ne l’écoute puisque ,où que je sois, j’ai toujours mon ipod avec moi. La lecture du livre d’Olivier n’a pas arrangé mon cas, je l’ai dévoré et adoré mais je le lui ai déjà dit.
J’espère pouvoir désormais venir discuter avec vous de temps en temps, je viens de cesser de travailler, j’ai eu la chance d’obtenir un détachement de prof les dix dernières années de ma carrière, sur un site d’enseignement à distance et de suivre la scolarité des musiciens de haut voire très haut niveau, je puis vous assurer que c’est un parcours très difficile pour eux que de mener de front scolarité ( avec objectif baccalauréat) et conservatoire de Paris . Tous ne réussissent pas une carrière de soliste mais j’ai eu la chance, de croiser la route de jeunes élèves devenus célèbres comme Lionel Bringuier, brillantissime jeune chef d’orchestre, Lise de La Salle, jeune pianiste sortie du lot etc……..
Amicalement et musicalement
Eliane de RENNES (35)

22 Nelly, le 24 mai 2010 à 22:25 :

Voilà! je réenvoie mes messages qui étaient ‘en attente de modération’! depuis samedi.
Merci Alain; je vote R. Mihaïleanu.
Roberto c’est vrai: Barber nous l’avons entendu au moins 2 fois cette semaine mais je trouve sa musique apaisante. Je souhaite simplement ajoueter que j’apprécie ‘Le Cantus in Mémory’. Britten m’a émue 2 ou 3 fois. Je reviens demain. Aujourd’hui c’était overdose de soleil, de parese de lecture et de musique. Amitiés. Nelly.
Puis… Roberto vous avez raison pour l’invité qui ne sait peut-être pas que ces morceaux reviennent de nombreuses fois. Cela le touchecomme beaucoup d’auditeurs et comme cela nous est arrivé une 1ère fois pas à la même période et pas au même âge! mystère. Comment expliquer? A bientôt. Nelly

23 Itié, le 25 mai 2010 à 09:58 :

Mais où est-donc Olivier ?

Le festival de Cannes a fermé ses portes !

24 Alain F, le 25 mai 2010 à 10:15 :

Nous souhaitons la bienvenue à Eliane pour sa deuxième édition (comme un festival !). Votre recette provençale est en cours d’élaboration et nous avons bien noté que le point de cuisson optimal sera le 7 Août avec un fort gout argentin. Votre addiction à Martha Argerich n’est pas nocive, que devrai-je dire de la mienne ? Je trouve, peut-être à tort, qu’il y a certaine injustice envers la jeune et passionnante Lise de La Salle : ses enregistrements ne passent autant que d’autres sur les radios. Son cd Bach est remarquable et ses Liszt/Prokofiev/Chostakovitch enthousiasmants pour leurs vitalités. Je n’ai pas encore goûté au Mozart. Quand à Lionel Bringuier, il mijote des recettes espagnoles qui ne manqueront pas de piquant. Très cordialement.

25 Alain F, le 25 mai 2010 à 11:02 :

rectif: un fort goût. une certaine

26 Eliane HEULLANT, le 25 mai 2010 à 20:30 :

Un grand merci Alain pour ce petit signe de bienvenue à mon égard, je suis très touchée par cette marque d’attention. Certes, nous sommes tous des passionnés de musique, celle ci,comme l’a si bien dit Eric E Schmitt chez OB, nous “emmène dans des territoires où l’on irait pas”.En passant, je conseille vivement la lecture de son dernier ouvrage “concerto à la mémoire d’un ange”.
Vous avez tout compris, nous avons sélectionné, mon mari et moi une dizaine de concerts mais le point culminant sera le 7 Août, je vous ferai un petit condensé de cette nuit pianistique sous les étoiles si vous ne pouvez vous y rendre.
Je partage votre avis sur la jeune LIse de La Salle, je ne connais que son Bach tout à fait captivant.
Autre jeune talent très prometteur, la superbe Alice Sara Ott, le Chopin qu’elle vient d’enregistrer est une pure merveille.
Je ne serai pas fidèle dans un premier temps, je vais voyager (mais toujours avec l’ipod pour Martha, il me faut ma dose chaque jour)ce sera toujours un grand plaisir de retrouver les autres habitués du blog, Erica, Françoise, Ludovic, Mohamed, Samuel bien entendu
etc.
A très bientôt
Amicalement
Eliane
PS soit Olivier est “surbooké” soit il est parti loin loin soit il est malade ce que je ne lui souhaite surtout pas mais il nous manque!!!
etc……..

27 Eliane HEULLANT, le 25 mai 2010 à 20:31 :

où l’on n’irait pas dit la prof en moi!!

28 Alain F, le 25 mai 2010 à 21:08 :

Olivier, rassurez-nous. Faites-nous un petit coucou ! Très cordialement.

29 Itié, le 26 mai 2010 à 08:39 :

Il est amoureux !

30 Françoise (40), le 26 mai 2010 à 14:46 :

Si Olivier est “amoureux” comme le dit Itié, je lui souhaite tout le bonheur du monde…. mais qu’il pense quand même à nous ! Je n’ai pas beaucoup de temps en ce moment mais je prends toujours quelques minutes le soir pour vous lire. Comme vous Eliane, c’est ma “dose” avant de dormir … Je vous souhaite un excellent voyage et nous comptons bien sûr sur le “petit condensé” promis. A très bientôt.
Bon après-midi et amitiés à tous.
Françoise

31 Livadiotti Roberto, le 26 mai 2010 à 17:06 :

Merci Nelly pour vos messages ici et sur mon site.J’ai beaucoup aimé l’émission d’hier soir avec C.M.Schonberg,(auteur de la musique des “Misérables”?)qui semble etre un bon compositeur de comédie musicale.En l’absence des derniers commentaires d’Olivier,je rappelle ses choix de compositeurs:R.Strauss,Wagner,Puccini,Beethoven,Schumann,Fauré,Rossini…Il manque certains de nos “grands”,mais c’est déjà pas mal dans un choix limité à 6 ou 8 morceaux!Ceci répondra en partie à la question d’Alain sur mon “mezzé musical favori”.

32 Alain F, le 26 mai 2010 à 17:54 :

Cher Roberto, Votre mezzé est en fait de la grande cuisine avec un Rossini qui dépasse largement du cadre ….. Qu’elle vitalité ce Gioacchino

33 Nelly, le 26 mai 2010 à 21:38 :

Ah oui Roberto j’ai aimé C.M Schoenberg. Et, amusant, le matin en partant tôt: la bourse sur R.C. Pas ma tasse de thé donc je clique ailleurs et qu’entends-je? le premier pas….et fin de Passion Classique: le premier pas… j’aime cette extrême sensibilité et sa musique.
J’ai terminé dimanche (en lisant très lentement c’est à dire avec des pauses de plus en plus longues) le livre d’O.B .De temps en temps je recherchais un morceau qu’avait joué Martha Agerich et je revenais à ma lecture. Je connais pas mal de musiques sans mettre le titre d’une oeuvre ou son auteur car ma mémoire n’est pas brillante et à des milliards d’étoiles de celles de M.A. L’important est le bonheur que j’en retire et que quelquefois je peux partager.
Glen Gould j’ai regardé l’émission et bien sûr cela était fort et m’a incitée à écouter quelques enregistrements et surtout celui du concerto n°1 de Bach avec L.Berstein.
Bonne fin de soirée à vous tous et à très bientôt. Nelly

34 Eliane HEULLANT, le 26 mai 2010 à 23:25 :

Merci Françoise, 23H c’est l’heure à laquelle j’arrive sur le blog et, comme il n’ y a toujours pas de prose d’Olivier, je vais essayer de trouver le site de Roberto.
Je pars demain pour Marseille, puis Paris et Bruxelles.
Cet été, je serai donc trois semaines dans le Lubéron pour assister à de nombreux concerts à la Roque d’Anthéron,un rituel depuis plus de dix ans. Promis vous aurez un compte rendu, parole de mélomane.
A très bientôt
Bonne fin de semaine à vous tous.
Nelly, j’ai dévoré le livre d’ Olivier d’une seule traite, pour le reprendre ensuite, dans le désordre, à doses homéopathiques et prolonger ainsi la compagnie de cette immense et brillante artiste hors norme.

35 sandrine, le 27 mai 2010 à 10:18 :

Moi mon homéopatie c’était OB et voilà que mes doses me manquent!!! Revenez cher et bel ami!
sandrine(84)

36 Alain F, le 27 mai 2010 à 11:29 :

Notre sélection cinématographique : « BELLAMY » de C. Chabrol, « UNE SI LONGUE ABSENCE » d’Henri Colpi, « LENNUI » de C.Kahn , et le meilleur : « RETOUR VERS LE …. STUDIO ».

37 Elise, le 27 mai 2010 à 19:34 :

Chers amis du blog : Notre Olivier Bellamy va très bien. Il vient de “me dire” qu’il avait pris du retard sur son blog parce qu’il était tout simplement à Rio de Janeiro avec, svp, Nelson Freire.
Très amicalement à tous.

38 Alain F, le 27 mai 2010 à 21:04 :

Elise merci pour ces nouvelles rassurantes. Je viens de recevoir un extrait vidéo de l’interview…je m’empresse de le diffuser ! http://www.youtube.com/watch?v=F_uDZ9PYKpM&feature=related

39 Nelly, le 27 mai 2010 à 22:23 :

Merci Elise. O.B m’a dit la même chose ce soir.
Je voulais écrire un résumé de la semaine cinéma! je fais court.1er, Radu Mihaïleanu. Ensuite Claude Pinoteau (bon pas que pour la Boum) et Régine. Emouvante Régine. Corinne Touzet…heureusement qu’elle a quitté la série tv d’une femme d’honneur! j’ai vu 2 ou 3 fois mais trop agaçante! Il y a comme cela des femmes parfaites qui peuvent tout résoudre et ce n’est pa mon truc! et au cours de l’émission il y a une sensiblerie qui m’a génée. Peut-être que si je la croisais autrement cela serait différent. Comme Olivier n’était pas là je réponds sans être influencée par son commentaire.
Eliane, je vous ai lue avec intérêt surtout concernant les élèves qui passent le Bac et travaillent au Conservatoire de Paris car c’est le cas d’une de mes deux filleules. Amitiés à vous tous. Nelly

40 Elise, le 27 mai 2010 à 23:39 :

Tout comme Nelly,je classe N°1 R.Mihaileanu et n°2 Jean Tulard.Je viens de découvrir ce soir “le concert” en dvd.Alain,sur la vidéo je ne reconnais pas Nelson Freire !…
Bonne nuit à tous.

41 Itié, le 28 mai 2010 à 07:59 :

Ouf ! Tout va bien pour Olivier , en excellente compagnie !
La prochaine fois , prévenez vos fans !

42 sandrine, le 28 mai 2010 à 08:00 :

Ah bon Elise? Pourtant on ne voit que lui avec sa cravate noire et sa chemise jaune pâle!!
Allez OB est revenu! Comme Mathilde… Alors sortons du bon vin! Le moral est de retour!
Amicalement
sandrine(84)

43 Françoise (40), le 28 mai 2010 à 12:01 :

Ouf … notre cher Olivier est revenu ! Notre WE n’en sera que meilleur.
Bonne fête à toutes les Mamans.
Très amicalement.
Françoise

44 Alain F, le 28 mai 2010 à 13:41 :

Heureux et vraiment rassuré de retrouver O.B, le vide est comblé. Les Amériques nous ont aussi rendu Catherine 2D que je salue d’un « bon retour à la maison ». Très cordialement.

45 Mohammed Moudjou, le 28 mai 2010 à 21:01 :

BTLM (Bonjour Tout Le Monde)
Tout d’abord, magnifique émission avec un invité de marque, humain, paisible, sensible, généreux… Comme pour Eliane, ses madeleines m’ont fait remonter le temps à une période estudiantine avec une radio cassette qui tenait avec du scotch et du chewing-gum : Bob Dylan, Simon and Garfunkel, mais aussi Cat Stevens. Je ne pourrai malheureusement pas participer au classement, j’ai toujours eu un peu de mal avec ça même s’il en faut. Je répète souvent une de mes devises : l’Essentiel, c’est ce que chacun apporte, même si c’est un grain de sable.
Je suis ravi du retour d’OB, le chef d’orchestre de ce blog, le principe Radio-Classique-actif du granule homéopathique de Sandrine… Moi qui me faisais tout un scénario sur sa disparition, grand Ouf, comme vous tous, je suis rassuré ! D’autant plus que son éclipse coïncidait approximativement avec celle de Samuel R, le maitre de Bartok et du Général. J’avais peur que SR, en bon scientifique qu’il est, ait essayé de reproduire son expérience en mettant en exécution un plan de kidnapping d’OB dans un blockhaus pour lui faire subir le même supplice que MM (non pas moi-même, mais Malcom McDowell) dans Orange Mécanique, en lui faisant écouter en continue, non pas des airs de compositeurs en i ; méthode déjà pratiquée avec succès sur ses charmantes « Demoiselles de Lille », mais en le bombardant d’ondes Martenot (voir Flyer n°8 chez l’excellent Emmanuel Pahud). Ouf, OB était parti écouter du piano au pays de la Samba et de la Capoeira. Je pense qu’il est revenu la tête pleine de souvenirs de tous genres. Puisqu’OB a été retrouvé sain et sauf et était apparemment en bonne compagnie (voir l’interview transmise par sacré Coqu-Ala-in F au n° 38 chez R. Mihaïleanu), je lance un Avis de recherche concernant SR. La dernière fois qu’il ait été aperçu, ce fut au palier du deuxième étage de l’immeuble de Jérémie Rhorer le 11 mai 2010 à 18h38’. Pour la description, je ne me risquerai pas sur le terrain qui consiste à dire que tout maitre ressemble à son animal, et vis versa, mais selon quelques éléments récoltés ci et là dans les buildings des différents invités (surtout chez O. Tcherniak), c’est un homme imposant, de taille divine, une sorte de géant des Flandres qui inspire le respect partout dans la ville, chef d’une doctrine nouvelle dont le siège social et le compte bancaire sont domiciliés au Lichtenstein, Vaduz, rue des Escrocs et des Réfugiés Fiscaux. Du signe du Cancer, il a néanmoins les traits des gémeaux selon les n°3 (Alain F) et n°5 (SR lui-même) chez O.Tcherniak : “Particulièrement élégant, il se distingue par son corps élancé aux bras longs et sveltes, animé par d’excellents réflexes. Le visage présente des traits délicats, un teint frais et coloré”. Cependant, une autre description a été faite par Sandrine au n°6 chez le même invité qui se rapproche de celle des Navis « ces êtres aux bras longs, aux corps élancés, au teint coloré et aux yeux pétillants… ». Si avec toutes ses descriptions on ne le retrouve pas, c’est à désespérer…
Fin de la plaisanterie.
Plus sincèrement cher SR, votre plume Nothomb-olèsque manque (cela n’engage que moi).
Heureux du retour de Catherine 2D. Bon voyage aux voyageuses Erica et Eliane. Je ne serai pas trop présent sur le blog, mais comme Françoise « La Landaise au volant à 40 à l’heure ! », je ne manque pas d’y aller aussi souvent que je peux et de continuer, telle une éponge assoiffée qui attend le retour de la marée, mon apprentissage plus approfondie de la musique, des œuvres, des compositeurs, des interprètes… et aussi le plaisir de découvrir et de connaitre un peu plus chacun et chacune de vous.
Bien cordialement,
MM

46 sandrine, le 30 mai 2010 à 09:33 :

Cher MM j’ai compris pourquoi j’aimais tant lire SR dont vous qualifiez la plume de Nothombolesque, je suis fan de ses écrits et j’avais d’ailleurs demandé à OB de l’invter à son micro, une invitation qu’elle s’obstine à refuser, nous a confié OB. Alors tant pis pour elle, je préfère votre générosité à TOUS de me (nous) faire partager vos impressions et vos sentiments sur des invités qui viennent volontiers au micro d’OB nous parler d’eux et de leur passion classique.
Bon dimanche
sandrine(84)


Donnez votre avis !






ombre