Accueil  >  Philippe Sollers, le voyageur littéraire
Flux RSS

Philippe Sollers, le voyageur littéraire

Le 04 avril 2010 à 09:15 par Olivier Bellamy

Olivier Bellamy et Philippe Sollers sur Radio Classique

Dans Discours parfait, Philippe Sollers voyage dans la littérature. Un moyen comme un autre de se retrouver. Ou d’échapper à notre époque “d’analphabètes”. Le voyage est l’état naturel de son signe astrologique (Sagittaire) et la littérature est son métier. Mais ce n’est pas un Wanderer comme Schubert. Nulle errance, nulle mélancolie, nulle familiarité avec la mort. Philippe Sollers est du côté de la vie. Celle d’un Casanova : libertin vénitien, mais écrivain français, il l’a rappelé. C’est ainsi qu’il se rêve et rêver sa vie, c’est peut-être la vivre deux fois, surtout lorsqu’on est écrivain. Si De Gaulle (qui était Scorpion) n’a eu qu’une maîtresse, la France, Sollers en a des milliers et elles se nomment les Belles Lettres.

En musique, il est moins polygame et plus fidèle : Cecilia Bartoli, Martha Argerich (deux Gémeaux) ont ravi son coeur. Glenn Gould (Balance - que d’air ! que d’air !) est là pour les plaisirs coupables. Il a besoin de ce vent frais pour alimenter son feu intérieur. Ou pour égayer son lupanar littéraire. Il baise à droite et à gauche (Péguy et Aragon), en haut et au fond (Shakespeare et Cioran) et se demande si un jour l’Université reconnaîtra pour lui tous ces enfants illégitimes qu’il laisse sur le bord du chemin.

Voici son programme :

Voici les “petites madeleines ” de Sollers :

Les messages brouillés de Radio Londres qu’il

écoutait enfant et qui le fascinaient “Ici

Londres, les Français parlent aux Français  …”

Du flamenco:La nina de los peines

Louis Amstrong du début

Ensuite, ses choix: Martha Argerich :  Partita n° 2 et  Suite anglaise n° 2

Cecilia Bartoli, un extrait de “Sacrificium” et dans “Mozart portraits”, Cosi fan tutte

Glenn Gould : Variations Goldberg

Ajouté en cours d’émission : Fleurs solitaires (Scènes de la Forêt de Schumann) par Clara Haskil et Fandango (La mort aux trousses de Bernard Herrmann)

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 4 commentaires pour cet article :

1 TG, le 04 avril 2010 à 09:30 :

J’aime beaucoup P Sollers. Il n’y a pas de doute, certains savent faire de la musique, d’autres savent écrire et parler. Il est de ceux là et c’est vrai que les “temps” ne s’y prête pas forcément. Donc Bravo à tous ces “résistants”…

2 Alain F, le 04 avril 2010 à 12:20 :

Phillippe SOLLERS aime « la vida e la vita » ça s’entend ,ça se sent : qui oserait le lui reprocher.

L’évocation de l’España et de ses « plaza de toros » …..HEMINGWAY n’était pas très loin assis
à une table de l’Iruña. Il aime Cosi ,son opéra préféré de Mozart ,alors « tutti va bene ».
Ses passions je vais continuer de les lire.

3 catherine Dubreuil dessinatrice, le 09 avril 2010 à 20:54 :

Sollers m’a toujours horripilée , c’est une opinion personnelle qui ne regarde que moi. Qu’il soit remarquablement cultivé ne fait aucun doute, et d’une intelligence indéniable “of course”…mais je le trouve imbuvable de présomption, donc, je ne l’écouterais pas, ça va m’énnerver. La seule chose formidable dans ses livres sont les citations. Pour mon “Voyage à Venise” (si vous êtes curieux vous pouvez taper Catherine Dubreuil dessinatrice “Voyage à Venise” sur votre moteur de recherche favori) j’avais dit à Hervé de La Martinière : “pour le texte qui vous voulez mais pas Sollers!!! “. Divin plaisir : ce fut Dominique Fernandez, il a été merveilleux , généreux, jubilatoire ! et a écrit sur mes dessins des impressions que j’avais eu moi-même en les dessinant, comme s’il entendait en les regardant la musique qui s’y jouait lorsque je dessinais….

4 Alain F, le 09 avril 2010 à 23:20 :

Catherine,j’ai vu vos sites,et vos dessins
(quattro o cinque)j’ai particulièrement aimé vos personnages(en mouvement!)J’ai reconnu Santa Maria Assunta sur l’isla de Torcello.J’ai un cd (rare?)W&W enregistré
live sur San Marco.Les orchestres des cafés Florian,Lavena et Quadri jouent avec
en bruit ambiant la foule et les consommateurs.Il aurait trés bien accompagné votre livre qui parait pour le moment indisponible.A rechercher.Merci pour ce retour inattendu sur Venezia La Festa titre du cd.Passion classique est miraculoso!


Donnez votre avis !






ombre