Accueil  >  Akhénaton, des “rapages” contrôlés
Flux RSS

Akhénaton, des “rapages” contrôlés

Le 25 mars 2010 à 10:31 par Olivier Bellamy

 Akhénaton et Olivier Bellamy sur Radio Classique

Réécoutez l’émission :


Je ne connaissais Akhénaton que de nom. Mais en écoutant ses disques, un titre m’a touché : “France, si tu m’aimais comme je t’aime” ; en particulier le passage où il dit : “Bon sang, je t’aime, je ne comprends pas que tu me jettes”. En lisant son livre, j’ai découvert un garçon sensible, musicien jusqu’au bout des ongles, perfectionniste. Même si le rap n’est pas ma musique préférée, j’ai voulu le rencontrer et j’ai pensé que ce serait intéressant pour les auditeurs de Radio Classique de mieux le connaître, voire de le découvrir.

Mais j’étais un peu inquiet. N’allais-je pas faire entrer un loup dans notre bergerie ? La photo sur le livre montrait un type dur, qui allait peut-être débiter sa haine de la société, mépriser mes questions, être agressif… La curiosité l’a emporté.
J’ai vu arriver au studio un garçon très beau, gentil comme tout, avec l’accent qui chante. Etant marseillais de naissance moi-même, j’ai eu l’impression de retrouver un cousin éloigné.  J’ai aimé son esprit d’ouverture, son discours de tolérance et la passion qui l’animait en parlant du son. Il était accompagné de sa femme Aisha, tout charme et sourire, et d’un copain, dont la carrure évoquait un videur de boîte de nuit, qui répondait au doux nom de Chouchou et qui avait l’air d’avoir le coeur sur la main.
Akhénaton, si votre “rapage” se rapporte à votre plumage, vous êtes le phénix des hôtes de ce bois.
Voici son programme :

- Gorecki: chants plaintifs

                                      -  Nino Rota: love theme romeo and juliet

                                      -  Ennio Morricone: il etait une fois l’Amérique

                                      -  Barbara Streisand: the way we were

                                      -  Tan Dun: BOF Hero

-      Prokofiev: Symphonie numero 5 (2e mvt) George Szell

Madeleines :

Francis Cabrel : Mohammed et Saïd

Françoise Hardy : Mon amie la rose

Tags : , , , , , ,
Lien permanent | Rétrolien

Il y a 40 commentaires pour cet article :

1 Alain F, le 25 mars 2010 à 15:27 :

Ah ! Que n’a-t-on fait ….ai-je pensé en découvrant la programmation d’un rappeur.
La curiosité l’emportant sur mes a priori, j’ai écouté jusqu’au bout.
Philippe,dinosaure du rap, nous à présenté sa face cachée et j’ai découvert qu’AKHENATON
n’était pas si hérétique que ca.

2 Samuel Rosenfeld, le 25 mars 2010 à 20:19 :

Yo ! Samuel Rosenfeld a kiffé grave l’émission. Samuel Rosenfeld habite les quartiers dit “sensibles” de Lille sud et déteste à priori tous les rappeurs qui confondent généralement son automobile avec un putshing ball, L’invectivent en des termes peu amènes comme s’ils Lui voulaient du mal (ce qui n’est qu’une attitude) et rappent à 23h sur la place pour faire partager à tout le voisinage leur art si sensible et délicat. Mais Samuel Rosenfeld avait des à priori favorables sur Toutankhamon, dont il connaissait la gentillesse pour l’avoir entendu plusieurs fois dans des interviews. Cependant Samuel Rosenfled n’a pas apprécié la tirade du pharaon sur le fait que les gens pensaient négativement et avaient la critique facile plutôt que de parler du positif et de ce qu’ils aimaient. Que serait donc Samuel Rosenfeld sans son ton vindicatif et son éternelle méchanceté cabotine ?

3 Pangloss, le 25 mars 2010 à 20:44 :

C’est une excellente idée d’inviter un “atypique” comme Akhénaton, bravo Olivier. Expérience à renouveler, en sachant qu’il y aura toujours un petit risque mais qu’importe. Quant à Samuel Rosenfeld, c’est un cas grave et apparemment incurable, un autre atypique dans un genre tout différent, mais au fond je l’adore. Pourquoi d’ailleurs ne pas l’inviter? on aurait certainement un programme superbe et il est devenu à sa manière une “figure” de Radio-Classique.

4 Elise F., le 25 mars 2010 à 21:11 :

Samuel qui est en surdosage de la décoction prescrite par Alain F.veut parler d’Aménophis IV ou Akhénaton,beau-père de Toutankhamon.Les effets secondaires nous donnent un A.DELON BIS mais rien d’irréversible : ce bis a de l’humour lui!…

5 Mohammed Moudjou, le 26 mars 2010 à 07:05 :

Bonjour,
Je n’irai pas jusqu’à dire je kiffe à donf le Rapp, mais j’ai apprécié l’entretien avec Akhenaton, un personnage qui a su, grâce probablement à une intelligence et une sensibilté intérieures, échappé à la prédestinée environnementale dans laquelle il a vécu. Quand il m’arrive d’écouter, j’aime la poésie de certains textes du Rapp plutôt que la musique qui l’accompagne. Dans le registre importance du texte, MC Solaar est une référence dans ce milieu (je pense qu’il est déjà passé chez O.B, faut que j’aille voir). Merci O.B de continuer de colorer l’émission avec des touches de nuances différentes, cela donne encore plus de dimension à l’émission. Par contre, l’entretien avec l’invitée d’hier (Nicole Garcia), m’a laissé indifférent, je suis passé sur mon autre radio préférée…

Réponse à la question d’Alain F : Sans vouloir n’offenser aucun compositeur français, ceux pour lesquels j’ai une sensibilité particulière sont (l’ordre de citation est sans importance) : Satie et ses gymnopédies, Fauré et sa Sicilienne, Poulenc et son Stabat Mater et son requiem, St. Saëns et son carnaval des animaux (mention spéciale pour le cygne), Debussy et son Clair de Lune et son Prélude à l’après midi d’un faune, Ravel et son Jeux d’eau (par Martha Argerich, ça coule de source) (le boléro est magnifique bien sûr, mais j’attends un jour que quelqu’un ose une adaptation jazzy-blues de ce chef d’œuvre, je suis certain que ça serait super, à la manière de l’improvisation de la marseillaise en jazz-manouche par D. Reinhardt et S. Grappelli que nous a fait découverte B. Murat l’autre jour)… et j’en oublie car souvent ma mémoire me fait défaut.
Cependant, si Samuel R est allergique à l’opéra italien, pour ma part c’est plutôt l’opéra français qui m’indiffère souvent, mis à part certains airs des plus connus, et surtout l’opéra comique, n’en déplaise à Jean François Khan qui l’a très bien défendu lors de son passage chez O.B il y a plusieurs mois.
Oui Alain F et Catherine double D, j’ai bien saisi l’humour et la taquinerie entre vous dans vos échanges à propos de mon ptit train…
Bien cordialement,
MM

6 Samuel Rosenfeld, le 26 mars 2010 à 07:33 :

Mohammed vous parlez clair et haut, vous plaisez à Samuel Rosenfeld.

7 Marie-France, le 26 mars 2010 à 09:29 :

J’ai trouvé Akhenaton fort sympathique, mais je n’aime pas le rap : ça n’est pas de la musique, c’est du recitar cantando. Je n’entends cette musique qu’à fond dans voitures dans les rues et ce que j’en entends ne sont que des percussions répétitives, donnant l’impression d’entendre toujours la même chose. Akhenaton, légèrement sensible à la musique classique devrait faire partager le peu qu’il connaît à ses disciples du rap. Il devrait les initier, cela les rendrait peut-être moins agressifs. Cet invité s’est très bien comporté et a même fait preuve de sensibilité, ce qui manque à certains rappeurs. À quand Joé Star sur Radio Classique ?

Marie-France

8 sandrine, le 26 mars 2010 à 11:22 :

Ah Non merci Marie-France, pitié !! En général je suis assez tolérante mais celà me serait très difficile à supporter.
L’émission avec “Aménothep IV” était très agréable certes, mais quelque chose m’échappe dans ce style qu’est le rap .
C’est vrai que les textes sont parfois poétiques ou traitent de thèmes souvent d’actualité, mais POURQUOI le chanter dans l’agressivité, ces rythmes me semblent si barbares,si violents, le message que ces divers groupes veulent faire passer s’en trouve desservit par cette musique « zim boum boum » et l’attitude que certains adoptent ne croyez-vous pas ?
Et ne me répondez pas, « s’ils ne le faisaient pas de cette façon ce ne serait plus du rap » !
Je m’en retourne à ma « Passion » celle de Bach bien sûr !
Cordialement
Sandrine(84)

9 Alain F, le 27 mars 2010 à 00:40 :

Cher Mohammed,
Merci pour votre texte. Des goûts et des couleurs on peut toujours en discuter….le principal étant que chacun trouve un réel plaisir dans ce qu’il entend .
Concernant la musique française, si vous le voulez bien, essayez le compositeur LULLY(très tendance…!)
notamment son ballet « LE BOURGEOIS GENTILHOMME » comédie - ballet (le menuet de Mr Jourdain est un tube).
Référence et titre du cd : JEAN-BAPTISTE LULLY
L’ORCHESTRE DU ROI SOLEIL
Le Concert des Nations
JORDI SAVALL
Label ALIAVOX

Amicalement.

10 Mohammed Moudjou, le 27 mars 2010 à 05:28 :

Bonjour,
Merci Samuel R pour vos mots. Sachez que c’est réciproque. J’ai lu, mais en diagonale votre commentaire dans la section de N. Garcia, c’est très instructif… il faut que je le relise.
Cher Alain F, tout à fait d’accord avec vous, des goûts et des couleurs, il en faut pour faire, non pas un monde, mais un univers entier. Oh oui, je veux bien découvrir de nouvelles musiques, de nouvelles ambiances… la Vie est une série de découvertes quotidiennes. Oui, je connais un peu la musique de Lully, mais comme je vous l’avais dit, j’ai encore beaucoup de mal à associer les musiques avec leur compositeur. J’ai écouté le Bourgeois Gentilhomme et ça m’a tout de suite parlé puis transporté dans une visite l’an dernier avec des amis américains au château de Versailles. Un grand souvenir.
Je comprends ce que Sandrine(84) ressent à propos du rap (ce n’est pas non plus ma tasse de thé, même à la menthe !). Néanmoins, les mots barbares, violents sur les rythmes m’ont paru excessifs, ce n’est heureusement pas systématiquement le cas.
Bon WE à toutes et à tous.

11 Rudy, le 27 mars 2010 à 18:13 :

Je me présente je m’apelle Rudy, j’ai 25 ans et je vis à Dourdan dans l’Essonne(91), mais Dourdan étant entouré de champs car dans le sud du 91, à plus de 50 km de Paris, je ne suis pas un banlieusard citadin mais je suis un grand fan de rap depuis 7 ans environ, Akhénaton étant mon idole.
Je suis très ouvert d’esprit et je dois avouer que je n’écoute jamais Radio Classique donc jamais cette émission, j’aime la musique classique même si je n’y connais rien et que je n’en écoute que très rarement, mais je suis heureux de voir mon idole invité dans cette émission(que j’ai écouté en intégralité), et j’en remercie Olivier BELLAMY pour son ouverture d’esprit.
Je dois malgré tout dire que quelques commentaires lu parmi les votres m’interpelle.
En effet, je considère que l’on ne décide pas d’aimer telle ou telle musique, je crois qu’elle s’impose à nous, sans que l’on puisse l’expliquer.
Ce que j’aime dans le rap, ce sont les textes conscients ou engagés comme on dit pas toujours dit de manière aggressive d’ailleurs, mais aussi la musique, et quand je lis les “boum boum” que certains d’entre vous n’apprécient pas, je le comprends, mais il se trouve que quand on connait le rap, il n’y a pas que celà.
Alors pour ceux qui auront l’ouverture d’esprit de le faire et qui auront eu le courage de lire tout mon message, je vous encourage à regarder un seul clip, pas plus, il s’agit de “Mon texte, le savon” d’Akhénaton justement, dans lequel il n’y à aucun “boum boum”, que je trouve magnifique et que vous trouverez facilement sur internet.
J’espère qu’au moins l’un d’entre vous me lira, ira voir ce clip, écoutera la chanson, et même s’il ne l’apprécie pas, me dira ici que les “boum boums” en sont absent, et c’est aussi ça le rap…
Merci.
PS: L’orthographe éxacte est Joeystarr(en un mot et non pas détaché comme écrit partout dans les médias) et non pas Joé Star, d’ailleurs un morceau de Suprême NTM, appellé “That’s my people”(que j’adore), contient un sample de CHOPIN, Prelude in E minor, Op. 28, No. 4, vous pouvez écouter les 2 sur internet, pour les curieux…

12 Samuel Rosenfeld, le 29 mars 2010 à 17:48 :

Rudy, Samuel Rosenfeld a consenti à aller regarder sur youtube le clip de la chanson de votre pharaon. Il n’a rien compris aux paroles si bien qu’il a du aller sur google pour lire le texte. Samuel Rosenfeld doit avouer que ce texte est sensé, et même beau. C’est certes une forme de poésie particulière, dont Samuel Rosenfeld n’est pas coutumier, mais il faut bien avouer que c’est de la poésie tout de même (et pour une fois non revendicative de Je ne sais quelle chance qu’on aurait pas donnée à toute une frange de la population…). Quant à la musique, elle est belle en effet, et fait penser à une sorte de mix jazzy de Sergio Léone.
Par contre Samuel Rosenfeld ne pense pas comme vous que la musique s’impose simplement à nous sans qu’on puisse l’expliquer et somme toute sans pouvoir agir là dessus. Samuel Rosenfeld est partisan d’une certaine hiérarchisation des choses. Il pense que nous vivons dans une drôle d’époque où l’on met sur un même plan les tagueurs et Manet ou Johnny Hallyday et Debussy, et cela Le rend malade. Aujourd’hui, on gratifie du nom d’Artiste a peu prêt n’importe qui. Nous vivons une vile période de démagogie où le peuple de France, renforcé dans ses convictions par les médias, mélange les torchons et les serviettes. Ainsi pourquoi les gens lisent-ils Guillaume Musso ou Marc Levy alors qu’au fond de leur lâcheté ils savent bien qu’il serait plus séant et constructif de lire Dickens ou Zola ? Il en va de même pour la musique, cher Rudy… si l’on accepte le fait que la musique classique renferme le cœur de l’art musical, qu’après tout Bach vaut mieux que François Valérie, alors rien n’excuse la couardise des masses à écouter les horreurs qu’ils écoutent. Tout cela n’est dû qu’à la fainéantise et au manque de curiosité. Samuel Rosenfled Lui-même n’est pas issu d’une famille de mélomanes. A 15 ans, alors qu’il était fan inconditionnel de nanars comme Jean-Claude Goldman ou Jean-Pierre Jarre, il s’est dit que tout même la Culture, c’était quelque chose d’autre sûrement, quelque chose de « pas gratuit », quelque chose qu’il fallait conquérir. Si Samuel Rosenfeld avait pensé comme vous que « la musique s’impose simplement à nous sans qu’on puisse l’expliquer » alors Samuel Rosenfeld serait resté un inculte… et jamais il n’aurait rencontré Schumann, Schubert, Brahms et tant d’autres. Elevez-vous cher Rudy.

13 Alain F, le 29 mars 2010 à 18:11 :

Paroles lues.Le savon m’a échapé à moitié texte..un espoir (tout p’ti):Je m’lav régulièrement.

14 Alain F, le 29 mars 2010 à 18:50 :

Le deuxième p d’échappé a lui aussi glissé.

15 sandrine, le 29 mars 2010 à 22:16 :

J’ai lu, j’ai vu, mais c’est pas gagné!
Bien essayé tout de même Rudy!
Allez, sans rancune!
cordialement
sandrine(84)

16 Rudy, le 30 mars 2010 à 00:25 :

Alain F et sandrine, je n’espérais pas que vous appréciez la chanson, que ce soit la musique ou les paroles, mais avez écouté la chanson?
L’instrumental n’est-il pas différent de ce que l’on voit partout du rap “boum boum”?

17 Alain F, le 30 mars 2010 à 02:00 :

Mais c’est un slow!!!!!Vieille chanson ou musique de film ??
Bon vous voilà mur pour écouter un lied de Schubert Rudy.
Avouez ma bonne volonté…

18 Martine, le 30 mars 2010 à 23:31 :

Rudy, déjà je trouve sympa votre démarche d’avoir déposé ces messages sur un blog de musique classique, qui ne vous est pas habituel, pour y défendre et essayer de nous faire partager vos goûts, tout ça dans un esprit positif : c’est vrai quand on apprécie beaucoup un artiste ou un morceau on a envie de convaincre les autres ! J’ai écouté cette chanson (comme Samuel j’ai du lire les paroles, je n’ai pas réussi à les comprendre avec la musique) j’ai trouvé la musique agréable, loin de ce l’on imagine dans le rap, effectivement. Pour autant je ne saurais pas écouter paroles et musique plus de quelques minutes, mais cela n’engage que moi !
Moi non plus je ne suis pas issue d’une famille de mélomanes, j’apprécie beaucoup des artistes comme Grand Corps Malade, mais dans le même temps je suis venue à la musique classique tout doucement, au point que maintenant je n’écoute presque plus que cela, je ressens à quel point elle est d’une richesse et d’une variété infinies, elle m’apporte quelque chose d’authentique et de profond.
A mon tour d’espérer vous faire partager ce plaisir et de vous donner envie d’écouter des compositeurs « classiques », il y a forcément au moins un style ou un compositeur qui vous touchera particulièrement :-)…. cordialement

19 Rudy, le 31 mars 2010 à 02:43 :

Merci beaucoup Martine, quand à la musique classique, je vais vous décevoir mais je crois que je pourrais être client de cet album sorti il y a quelques mois dont la pub disait “j’aime pas la musique classique mais j’aime bien çà”, en fait j’aime la musique classique mais je n’ai même pas les connaissances de base, j’aime le Boléro de RAVEL, j’aime la Marche Turque de MOZART, j’aime(comme tout le monde) les 5e et 9e symphonie de BEETHOVEN, mais pour le reste c’est comme dans la pub, j’aime des airs mais je suis incapable d’en donner le titre ou le compositeur.
Mais je vous remercie d’avoir écouté la chanson d’AKHENATON et ainsi d’avoir dit aux autres que le rap est très diversifié, il n’y a pas que du “boum boum”.
Si vous voulez un écoutez un texte que j’apprécie, toujours d’AKHENATON, je vous conseille “Je ne suis pas à plaindre” et “Un brin de haine” qui m’ont fait pleurer aux premières écoutes, que vous trouverez facilement sur internet, la 2e chanson ayant même été adapté à plusieurs reprises en court-métrages visible sur internet également.

20 Mohammed Moudjou, le 31 mars 2010 à 05:18 :

31/03/10
Bonjour,
Rudy, tout comme la Nécessité, la Curiosité est source de découvertes. Alors je suis a allé googletiser pour écouter les chansons d’Akhenaton. Samuel R l’a bien résumé, il y a une forme de poésie dans les paroles, c’est ce que j’avais mentionné à propos de certains textes de ce style musical. J’ai continué à écouter d’autres morceaux et j’avoue que j’ai plutôt apprécié deux autres titres : Prométhée (en plus le texte apparait en même temps que la chanson) et Nid de guêpe (surtout la dernière minute sur 4’57’’).
En tout cas, je rejoins Martine et je vous dis bravo pour votre curiosité et votre ouverture d’esprit positives (comment êtes-vous tombés sur l’émission d’OB avec Akhenaton sur Radio Classique ?).
Merci à Samuel R pour son analyse sur la notion que la musique s’impose ou pas à nous. Certes il y a une grande démarche individuelle à faire, encore faut-il avoir les bons détecteurs ou récepteurs pour intégrer dans ses sens les ondes que l’on reçoit. De plus, je n’irai pas jusqu’à une sorte de classification de musique ou de littérature bonnes ou mauvaises aussi tranchée. Je n’ai jamais assisté à un mariage ou à une fête d’anniversaire où l’on s’éclate sur le nocturne de Chopin ou en chevauchant les Walkyries ; c’est plutôt sur des musiques légères et populaires que l’on s’amuse dans ces moments là. Et rien que pour cela, c’est sympa qu’elles existent aussi.

21 Samuel Rosenfeld, le 31 mars 2010 à 09:06 :

Rudy, à moi de vous conseiller un petit moment sur youtube. Il s’agit du pianiste Vladimir Horowitz jouant un choral de Bach. Je trouve que c’est un moment de grâce. http://www.youtube.com/watch?v=2PzGf-_zKuM .

22 Martine, le 31 mars 2010 à 09:34 :

Bien sûr que non, Rudy, le fait que vous aimiez “seulement” les grands airs classiques n’a pas à me décevoir, (et je me garde bien d’avoir un jugement de valeur sur les goûts musicaux des autres) ! on commence souvent par ça, moi la première, avec la même difficulté à reconnaitre les compositeurs et les oeuvres. Je ne dis pas que c’est facile, c’est un cheminement, ça ne se fait pas en un jour, il existe de très bonnes émissions radio-télé et des ouvrages qui font découvrir un compositeur ou une oeuvre, et permettent d’aller plus loin dans leur compréhension (sans oublier les très bons conseils des amoureux connaisseurs, sur ce blog…) et puis de toutes façons il ne s’agit pas d’un concours de connaissances… Peut-être que l’intérêt/le plaisir d’écouter des oeuvres classiques vous viendra, mais plus tard, qui sait ?
j’ai noté les titres, j’irai les écouter..

23 Alain F, le 31 mars 2010 à 12:47 :

La musique classique ne doit surtout pas être considérée comme un musée poussiéreux réservé à une élite et dans lequel on avance à pas feutrés dans un silence intimidant.
La musique est un formidable tremplin qui permet de s’intéresser à la littérature, à la peinture, à la sculpture: les œuvres musicales ont bien souvent une corrélation avec les arts précités. On peut aussi voyager, intérieurement et physiquement, apprendre des langues ou en avoir des notions en suivant par exemple la traduction des livrets d’opéras ( le support du cd a un avantage certain pour en bénéficier).
Quelles merveilleuses découvertes on peut faire en visitant des villes emblématiques comme Vienne; Salzbourg, Prague, Venise etc.…et humer l’air où de grands compositeurs en ont commis. Leurs musiques viennent de leurs terres.
Il est aussi permis d’admirer tel ou tel interprète, même d’en idolâtrer et de repartir dans d’autres aventures. La curiosité, pour celui qui le veut bien est sollicité à chaque instant .
Nous avons tous eu un déclic ( il faut bien une première fois !) avec un « morceau » entendu dans un certain endroit , à un certain moment triste ou joyeux. La « Symphonie inachevée » de Schubert écoutée un jour de neige à la montagne m’a touché. On peut être ému par une telle musique, même à quatorze ans!
Soyons curieux, cette curiosité là est loin d’être un défaut : elle est positive.

24 Guillemette, le 31 mars 2010 à 13:53 :

Merci cher Samuel pour cette magnifique vidéo d’Horowitz. Oui, vous avez raison, c’est un moment de grâce. J’ai d’autant apprécié son interprétation que je suis entrain de travailler ce morceau au piano… et j’ai du mal ! C’est plus dur qu’il n’y paraît ! de Bach toujours, je vous recommande ” ich ruf zu dir, herr Jesu Christ ” C’est ce que je préfère par dessus-tout : que de profondeur, de retenue, de beauté !

25 Françoise (40), le 31 mars 2010 à 16:50 :

Je n’ai pas écouté la rediffusion (pas le temps … pas trop envie …), mais à lire tous vos commentaires, chers amis, ma curiosité a fait que j’ai “essayé” d’écouter. Moins de “boum-boum”, il est vrai, mais je ne supporte pas. Et ces paroles que l’on ne comprend pas, j’ai quand même pris le temps d’aller les consulter. Qu’en dire ? Pour ma part, du bon et du mauvais. Il est probablement plus facile d’écrire que … d’agir, je crois.
Bonne journée à tous.
Très amicalement
Françoise

26 Samuel Rosenfeld, le 31 mars 2010 à 17:15 :

Ecrire des paroles et les chanter à la cantonade, c’est déjà agir.

27 Françoise (40), le 31 mars 2010 à 20:33 :

Voilà ce que j’ai lu plus haut “… déteste à priori tous les rappeurs qui confondent généralement son automobile avec un putshing ball, L’invectivent en des termes peu amènes comme s’ils Lui voulaient du mal (ce qui n’est qu’une attitude) et rappent à 23h sur la place pour faire partager à tout le voisinage leur art si sensible et délicat …”
Est-ce agir ?
Désolée, mon ami Samuel. Ce n’est pas le sens que je donnais à … agir ! Chacun est libre d’aimer la musique qui lui plait, ou de critiquer celle qu’il exècre … Vous en savez quelque chose, n’est-ce pas ?
Je vous embrasse amicalement.
Françoise

28 sandrine, le 31 mars 2010 à 21:24 :

A mon tour de donner une info à RUDY …pour vous faire connaitre le Lacrymosa du Requiem de Mozart, vous qui surffez si bien sur le net, voici un lien qui pourrait vous interesser
http://www.youtube.com/watch?v=L_P7bPWnQgU
Les premières notes du lacrymosa reviennent sans cesse comme un “sample” dites-vous si j’ai bien compris.
Il y a des guitares quelque peu électriques mais ce clip vous donnera sans doute l’envie d’en connaitre davantage sur ce compositeur.
cordialement
sandrine(84)

29 Rudy, le 01 avril 2010 à 01:26 :

Samuel Rosenfeld:
J’ai regardé la vidéo et je dois dire que j’ai appécié et trouvez cela très joli, de plus ce pianiste qui doit être connu mais pas de moi est très touchant lorsqu’à la fin il sourit, et que les 2 hommes se disent(de ce que j’en ai compris en anglais):
“C’était magnifique”
Le pianiste répond: “Je ne l’ai pas composé”
Et l’homme répond: “Mais vous le jouez très bien”.

30 Rudy, le 01 avril 2010 à 01:28 :

Mohammed Moudjou:
Je suis en effet quelqu’un de très curieux, passioné de culture générale et de culture en générale.
Vous ne savez pas quel plaisir vous me faites en me parlant non seulement de Nid de guêpes mais aussi et surtout de Prométhée que j’adore, l’instrumental installe un univers et une ambiance à cette chanson que j’adore, de plus je suis passioné d’histoire et fasciné par les mythologies polythéistes anciennes des paroles, il m’arrive de l’écouter en boucle. Merci car quand j’ai lu Prométhée j’ai eu un grand sourire, et cette chanson est typique du mysticisme qu’Akhénaton aime tant.
Je suis tombé sur cette émission en faisant des recherches sur google en tapant Akhénaton sachant qu’il faisait de la promo pour son livre, et j’ai vu sur le zappingdupaf.com qu’il avait été invité sur Radio Classique ce qui m’a immédiatement intrigué.
Par ailleurs, je suis d’accord avec vous sur les chansons que l’on entend dans les mariages.

31 Rudy, le 01 avril 2010 à 01:29 :

Martine:
J’aime beaucoup l’émission de Jean-François Zygel sur France 2 “La boite à musique”, même si j’ai peur de vous effrayé avec cette émission de “vulgarisation” de la musique classique.
Il est possible qu’un jour la musique classique m’intéresse plus, j’écoutais du rock avant de passer au rap, qui sait ce que j’écouterais plus tard dans ma vie.
Par exemple, je n’aime pas les chansons(et la voix) d’Etienne DAHO, mais le jour ou j’ai vu “Le premier jour du reste de ta vie” de Rémi Bezançon(je suis aussi passionné de cinéma), j’ai adoré la chanson du même titre à la fin du film alors que je l’avais déjà entendu et qu’elle ne me plaisait pas.
Par ailleurs mon meilleur ami est passionné de jazz américain et notamment de la chanteuse Billie Holiday, avec sa voix reconaissable entre mille, qu’il à découvert grâce au livre de Marc-Edouard NABE, “L’ame de Billie Holiday”, j’en écoute donc un peu(Armstrong, Davis, Ellington…).
Sandrine:
J’ai également regardé cette vidéo, également apprécié la chanson, sachant que les guitares électriques ne me posent aucun problème, étant un grand fan de rock avant d’en arriver au rap, le hard rock, le grunge et même le métal, notamment Nirvana, The Offspring et Limp Bizkit.
En tout cas je remercie tous ceux d’entre vous qui ont pris le temps de me lire et eu la curiosité, voir la gentillesse, d’aller écouter les chansons dont j’ai parlé, et merci à tous pour ces discussions très intéressantes.

32 Mohammed Moudjou, le 01 avril 2010 à 04:37 :

Bonjour,
Il n’y a pas de quoi Rudy. Bonne continuation et surtout ne lâchez pas la musique dite classique, vous y découvrirez au fur et à mesure de votre intérêt de plus en plus de volupté.
Merci Alain F pour votre opus n°23 en MOTS majeurs du 31 mars 2010 à 12:47 (voir plus haut) et à Samuel R pour le partage du morceau de Bach par Horowitz, une merveille.
Bonne journée à toutes et à tous et bonne pêche de poissons… d’avril.
MM

33 Alain F, le 01 avril 2010 à 11:48 :

Cher Mohammed,
Je suis toujours heureux de vous lire .Je vous renouvelle mes remerciements ,ainsi qu’à Rudy,
pour les petites (moi aussi!) clefs offertes qui ont permis d’entrouvrir un monde que je n’ai pas l’habitude de visiter.Pourtant je suis un fervent lecteur du Guide du Routard!
Je reviens souvent vers la poésie des Ruines:texte de haute valeur émotive.
Au Maroc,à Taroudant,plus précisément il existe une piscine (d’hôtel) en forme de porte ou d’entrée de serrure ,j’y pense souvent……s’y baigner fut un conte.
Amitiés.

34 Martine, le 01 avril 2010 à 22:26 :

Vous savez, Rudy, j’aime beaucoup J-F Zygel et ses émissions ! si d’ailleurs un jour Olivier pouvait le recevoir, je suis certaine qu’on passerait un moment extraordinaire entre ces deux personnes si ouvertes et attachantes… mais je suppose que, concurrence oblige, il ne faut pas espérer…
Merci Samuel pour le lien vers le choral de Bach, très beau, si j’avais été dans un état d’esprit mélancolique ce soir je crois qu’il m’aurait fait pleurer..
Youtube c’est extra, on se laisse porter par les associations proposées, et on passe d’un morceau à l’autre : j’ai poursuivi avec “Rubinstein play Bach - Busoni - Chaconne d-moll part 1″ , puis j’ai écouté un autre morceau toujours de Bach, interprété aussi par Horowitz…. bref, petit moment Bach bien sympathique !

35 Mohammed Moudjou, le 03 avril 2010 à 07:43 :

Cher Alain F, vous dites dans votre message33 «… s’y baigner, fut un conte ». J’espère que ce fut un conte de mille et une nuits. Ce qui m’amène logiquement à vous inviter, si vous ne l’avez déjà fait (connaissant votre curiosité), à découvrir La Chanson « alf lila oua lila » qui veut dire « mille et une nuits », mais aussi « Inta Oumri » (tu es ma vie)…
Que la piscine dans laquelle vous vous êtes immergés ait une forme de porte ou d’entrée de serrure, dans les deux cas c’est très symbolique…
Je vous invite* aussi à découvrir l’unique interview qu’Oum Kalthoum a accordée juste après son fameux concert à l’Olympia en 1967 sur le lien suivant :
http://www.youtube.com/watch?v=DkNYH1BVmPI&feature=related

*Comme l’invitation au voyage est de saison en ce moment sur ce blog [musical (Rudy, Samuel R…), touristique (merci à Françoise (40) de nous avoir emmené à la conquête de l’Ouest Américain)…], je me permets d’étendre l’invitation à vous toutes et tous, blogueurs passionnés.
Bon week-end pascal.
MM

36 Alain F, le 03 avril 2010 à 10:42 :

Cher 2 M,
Merci pour votre post (soyons in!). Nous verrons le plus tard possible un classement par OP
Post mortem …..(restons humbles)
C ‘est ces symboliques là ( piscine) que j’ai suggéré .Hélas,cet enchantement fut rompu quand on présenta le compte des 12 nuits!
J’ai découvert il y a qq jours sur Dailymotion du classique Marocain par Hocine Slaoui illustré par un diaporama de vieilles photos des années 1920.Un régal empreint de nostalgie (comme à l’écoute des quatuors de Debussy et de Ravel).
Je me prépare à partir en excursion sur vos sentiers Orientaux
Très bon w-e. Mohammed.

37 Abate Myriam, le 03 avril 2010 à 19:43 :

j’avais écrit,mais le message s’est perdu;un invité éronnant de simplicité,de générosité,de curiosité,d’humilité et capable d”émerveillement,un marseillais comme je les ai découverts pendant plus de onze ans;étonnante ressemblance avec Jean Ferrat dans le physique et la douce conviction!sa musique est l’anagramme de mon surnom,je ne la connait pas,mais Akhénaton n’a pas déçu.Alors ces querelles de pseudos-spécialistes sont vaines.Encore un bon point à Olivier Belamy!

38 catherine Dubreuil dessinatrice, le 07 avril 2010 à 16:33 :

vous n’avez pas bien lu Myriam, ce ne sont pas des querelles mais des échanges et votre “pseudo” péjoratif tombe comme un cheveux sur la soupe! super sympas échanges,voire émouvants de tous avec le jeune Rudy tellement frais dans sa volonté de faire aimer son idôle, et rassurant dans son besoin de s’ouvrir à toutes les musiques, il est d’ailleurs en bonne voie et je lui fait confiance, t’es chouette Rudy!
Akénaton ressemble vraiment pas à Ferrat! (et je suis portraitiste!!! …par contre je lui trouve un coté Bernard Campan-des Inconnus- avec des oreilles normales-Campan les a terriblement diaboliques et pointues- Je suis pas “rap” moi non plus, ça ne m’empèche pas d’être sensible à la basse basse de Grand corps malade , d’apprécier Abdel Malik et MC…mais ça doit pas être du Rap -qui la plupart du temps m’horripile…cependant comme Rudy est sympa j’irais écouter “Un brin de haine”…car je suis curieuse.J’aime beaucoup le texte de présentation d’Olivier …quant à l’émission d’Akénaton, j’ai pas appris grand chose , ni particulièrement vibré, mais je trouve bien qu’Olivier l’ai invité, vraiment et puis….la musique de Roméo et Juliette!!!! Tous mes émois d’adolescente!!! …ils étaient si beaux ces deux jeunes acteurs de Zefirelli qui avaient pour une fois l’âge du rôle!…et Nino Rota …l’ho amo davvero! trés bonne idée de Pangloss: inviter Samuel ! Mohammed , Alain aussi j’aime bien vos textes, Elise aussi est drôle!

39 Alain F, le 07 avril 2010 à 18:17 :

Catherine 2D,j’espère pas venir troubler un débat rapeux en saluant votre vigoureux retour sur ce blog.
Résultat:Akhénaton vainqueur toutes catégories avec trente neufs commentaires!
A Ké !!

40 _Alex_, le 29 avril 2010 à 18:14 :

Ah si AKH ressemble vraiment à Jean Ferrat. La preuve : http://www.facebook.com/group.php?gid=413819218915


Donnez votre avis !






ombre