Accueil  >  L’attrait du céleste d’Edouard Carmignac
Flux RSS

L’attrait du céleste d’Edouard Carmignac

Le 17 février 2010 à 00:57 par Olivier Bellamy

Olivier Bellamy et Edouard Carmignac sur Radio Classique

Financier brillant, doté d’un flair certain, Edouard Carmignac se pose comme l’anti Madoff. Confiance, transparence et gains partagés. Ses actifs (Carmignac Gestion) restent à peu près stables alors que le CAC 40 plonge.

 Amateur d’art, il jouit d’une certaine ouverture d’esprit due à une enfance au Pérou et des études dans un collège anglais.

 La musique lui vient de sa mère qui jouait au piano tandis qu’il faisait ses devoirs. Son programme dénote un goût certain pour les voix célestes et des harmonies planantes. Si le cours de la bourse rejoint ses aspirations mélodiques, on peut être optimiste quant à la reprise économique.

 Voici son programme :

 

 Symphonie n° 3 de Mahler – 1er mvt

 Madeleines

 Nocturne n° 13 de Chopin

 Nat King Cole : « Cachito moi »

 Aretha Franklin « At the King’s men »

 Programme

 Haendel : Ariodante, « Scherza infida » (Otter)

 Scarlatti : Concerto grosso n° 5 (Marriner)

 Phil Glas : Protest extrait de « Satyagrafa »

 Poulenc : Gloria (n° 3)

 Keith Jarett : « The fire within »

 Miles Davis : « In a silent Way »

 Mozart : Arrivée du Commandeur dans « Don Giovanni » (Böhm)

 

Lien permanent | Rétrolien

Il y a un commentaire pour cet article :

1 mikael cadiou, le 22 février 2010 à 19:30 :

bonjour
je voudrais, s’il vous plait, connaître les exactes references du morceau de Keith Jarrett joué le 15 février dans l’emmision avec pour invité M.Carmignac.” The fire within ” n’était pas suffisant pour le retrouver à la Fnac.
en vous re merciant.
Mikael cadiou


Donnez votre avis !






ombre