Accueil  >  La voix sublime de Fanny Ardant
Flux RSS

La voix sublime de Fanny Ardant

Le 13 décembre 2009 à 20:16 par Olivier Bellamy

Cela fait longtemps que j’essaie de persuader Fanny Ardant de participer à notre émission. Cela fait longtemps qu’elle me l’a promis, mais son calendrier très chargé ne lui laissait guère de temps. Quand j’ai su qu’elle participait au concert de la violoncelliste Sonia Wieder Atherton, j’ai sauté sur l’occasion. Elle a accepté de me recevoir chez elle, mais m’a fait savoir qu’elle n’arrivait pas à choisir des musiques… Qu’importe ! on pourrait toujours construire son programme en fonction du fil de la conversation.

En arrivant chez elle, j’ai cru défaillir : le magnéto ne fonctionnait pas ! Allais-je repartir la queue entre les jambes après avoir été si près du but ? Mon stress l’a amusée et j’ai pu me débrouiller en appelant un technicien à Radio Classique.

Nous avons commencé l’interview et lorsqu’elle m’a dit qu’elle ne dévoilerait pas les raisons de son choix pour la 4e Gnossienne de Satie en guise de “madeleine”, c’est moi qui ai eu l’air amusé. Qui d’autre que Fanny Ardant pourrait se permettre une telle “excentricité” ?

Peu d’invités se livrent avec un tel engagement sans rien perdre de leur mystère. J’aime la voix chaude et mélodieuse de Fanny Ardant. J’aime aussi lorsqu’elle se brise : sur le mot “trahir” par exemple.  J’aime son rire clair, ses accents enflammés et son phrasé aérien.

Voici son programme :

Fanny Ardant

2’03 : Sonate n° 7 de Beethoven (op. 10 n° 3) – 3e mvt par Glenn Gould

9’26 : Puccini : Gianni Schichi « O mio babbino » par Maria

extrait du Prélude de « Tristan et Isolde » de Wagner en fond sonore

Madeleines

      1)      13’40 Gnossienne n° 4

extrait de Puccini : La Bohème « Che gelinda… » par Pavarotti/Karajan

2) Carmen de Bizet – Air des Cartes (3e acte) « Carreau, pique… »  (Maria Callas)

       3)   19’55   Triple Concerto de Beethoven – 2e mvt (Rostro, Oïstrakh, Richter)

 : Extrait du disque « Chants d’Est » de Sonia Wieder Atherton

 Pot pourri « Véronique » de Messager par Yvonne Printemps

 « Ne me quitte pas » par Nina Simone

Extrait d’Oum Kalsoum

  Musique tsigane

  Nouvel extrait du disque de Sonia Wieder Atherton « Vents d’est »

 « Tosca » de Puccini, Acte II, scène entre Tosca et Scarpia par Callas/Gobbi/Sabata

Concerto de Bach d’après Marcello  (Adagio, par Glenn Gould)

Tags :
Lien permanent | Rétrolien

Il y a 37 commentaires pour cet article :

1 Martine, le 13 décembre 2009 à 20:39 :

Émouvante, intelligente, surprenante… et vous, Olivier, tout en retenue, une bien belle émission, comme très souvent ! Merci !

2 Elisabeth Martinez, le 14 décembre 2009 à 12:41 :

Certes, le programme choisi par Fanny Ardant était intéressant, mais je trouve insupportable la voix de cette actrice et filandreuses à l’excès ses considérations. J’ai presque souffert.

3 Anne Duhem, le 14 décembre 2009 à 17:31 :

Je l’ai trouvée envoûtante, Fanny Ardant, j’étais en voiture, et entendre cette voix dasn la nuit, dans la “bulle” de la voiture, c’était magique ! Oui, on serait parfois presque sur le fil entre l’agacement et la fascination, n’est-ce pas parce que nous sommes un peu démunis devant des personnes aussi riches, mystérieuses, imprévisibles… Mais son intelligence fait vraiment pencher ma balance du côté de l’envoûtement ! C’est tellement bon de se laisser aller parfois !

4 Livadiotti Roberto, le 14 décembre 2009 à 18:45 :

Un bon programme choisi par une belle et grande actrice,mais j’ai trouvé moi aussi que sa voix frisait un peu une certaine préciosité.

5 Samuel Rosenfeld, le 14 décembre 2009 à 19:06 :

Rien de mieux qu’Anne… “entre agacement et facination” et finalement on est envoûté (alors que deu sait que je ne supporte pas sa voix). Unz bien belle emission, et puis on sent qu’elle est mélomane, contrairement à trop d’invités.

6 Françoise (40), le 14 décembre 2009 à 21:26 :

Une jolie et talentueuse actrice et un bon programme.
Quant à sa voix, je la trouve insupportable.
Probablement difficile de modifier sa voix, mais pourquoi y ajouter autant de “préciosité” comme le dit si bien Roberto ?
Etre intelligent c’est aussi savoir faire preuve de simplicité.
P. Jarousski, Natalie Dessay, pour ne citer qu’eux, nous en ont fait la démonstration.
Bonne soirée à tous.
Très cordialement
Françoise

7 Daniel, le 15 décembre 2009 à 12:19 :

Un artiste est en représentation quand il est en public, et c’est bien ce que tout le monde lui demande non ?
Je doute fort qu’elle utilise la même voix quand, depuis les WC, elle réclame à son compagnon un rouleau de papier de toilette…

8 Françoise (40), le 15 décembre 2009 à 23:58 :

Daniel, ce soir, vous êtes drôle et … juste !
Bonne soirée.
Cordialement
Françoise

9 David Ramos, le 16 décembre 2009 à 18:55 :

Félicitations pour ce très bel entretien. Certes, au début le parler de Fanny Ardant m’a fait sourire, même rire (et il s’agit là encore d’un euphémisme…). Finalement, il m’est apparu que cette actrice est avant tout une très grande artiste, à la fois humble et exigeante envers elle-même. J’ai trouvé aussi la façon d’Olivier Bellamy de mener l’entretien très pertinente et particulièrement en ce qui concerne le montage (notamment les suggestions voilées en musique de fond). Cela m’a rappelé d’autres très belles réussites passées, avec Martha Argerich, Ivry Gitlis, Françoise Hardy, Etienne Daho, Maria João Pires, Maurizio Pollini, Leon Fleisher, et bien d’autres déjà. - DR

10 Lantrua, le 16 décembre 2009 à 20:06 :

Je suis une fidèle de votre émission mais c’est la première fois que j’ai coupé le son ! La manière de parler de Mademoiselle Ardant est infiniment énervant et pédant.
On a envie de lui dire : Arrête.

11 Samuel Rosenfeld, le 17 décembre 2009 à 19:00 :

Petite question (qui restera sans réponse): pourquoi Madame ne s’est-elle pas déplacée jusqu’aux studios de Radio Classique? Trop occupée répondra-t-on peut-être… Mouais… comme beaucoup des invités hein, qui eux font la démarche de venir. Moi je dis, c’est de la “star-attitude”… (cela n’enlève rien à la qualité de l’émission et au fait que malgré mes dispositions peu positives à son endroit elle m’a intéressé).

12 Pha Neith (78), le 23 décembre 2009 à 12:51 :

Elle s’écoute … elle s’écoute. Elle est insupportable de cabotinage. Malgré la programmation, désolée, mais j’ai changé de station.

13 Renate, le 24 décembre 2009 à 00:42 :

… pas plus qu’un(e) autre. C’est un jeu, un rôle. Quoi que l’on puisse penser, elle est brillante. C’est la seule à avoir pu jouer la Callas de façon crédible.

14 Nelly Bailly-Maître, le 24 décembre 2009 à 17:37 :

Même si sa voix si particulière peut agacer, j’aime ce feu qui est en elle. Et puis si Fanny Ardant n’avait plus sa voix ce ne serait plus Fanny Ardant. Et tant de femmes jouent de leur voix! A bientôt. Amitiés.
Nelly

15 vincent, le 26 décembre 2009 à 21:52 :

Pourtant je l’aime beaucoup quand même, mais vraiment là c’était trop, et surtout je ne comprenais rien de ce qu’elle disait
J’en ai eu marre de me dire que c’était parce que j’étais trop stupide.
Pourtant l’émission est précieuse et Olivier toujours impeccable, mais j’ai tourné le bouton du côté de “F.M”, aïe!!! c’est comme çà que l’on pourrait perdre ses fidèles auditeurs

16 Pierre, le 27 décembre 2009 à 15:18 :

Mon Dieu, quel dommage ! Quel dommage ! A paraphraser Robert D’Artois quant à son avis sur Jean de Marigny : “Je n’ai jamais entendu quelqu’un débiter autant de platitudes avec autant de cuistrerie.” Tant il est vrai qu’à trop découvrir on ne montre rien ! Madame Fanny Ardant n’a de talent qu’à travers sa voix. Je vous plains Monsieur Bellamy de supporter l’outrecuidance et la prétention de tant d’histrions mal élevés. En revanche, je trouve d’une modestie de bon aloi les artistes dits de variété qui n’encombrent pas les ondes de leur prétention intellectuelle formatée. Toutefois votre émission reste à l’aune de votre radio, très réjouissante pour l’oreille si ce n’est, au risque de me répéter, le bavardage de ces petits marquis. Sincèrement à vous, Pierre.

17 bonneville, le 30 décembre 2009 à 18:35 :

J’ai apprécié ce que Fanny Ardant avait à nous dire de la, de sa musique.J’ai toujours aimé cette voix étrange,sensuelle, théatrale.gerard

18 Lisa, le 03 janvier 2010 à 19:06 :

J’aime beaucoup cet interview, même si je ne pouvais pas tout comprendre, car je ne suis pas française et j’ai parfois des difficultés avec cette belle langue…. Mais je suis toujours attirée par l’intelligence profond de Fanny Ardant; j’adore l’entendre parler sur les sujets qu’elle aime passionnement (comme la littérature et la musique…). Et je trouve que sa voix est vraiment une des plus belles voix du monde entier!
Je ne vais jamais la rencontrer, bien sûr, mais je l’adore et pour moi, elle est très importante. Merci beaucoup, monsieur Olivier Bellamy.

19 Jean-Philippe, le 07 janvier 2010 à 13:45 :

Et bien ça déménage au niveau des commentaires… moi je la trouve plutôt drôle et enjouée la dame…Mais surtout un grand merci pour le concerto de Bach d’après Marcello. je ne connaissais pas. C’est une merveille.

20 catherine Dubreuil dessinatrice, le 08 janvier 2010 à 19:58 :

c’est dingue cette hargne contre la voix de Fanny Ardant! les gens sont jaloux ou quoi?! moi j’adore! elle est comme Lucchini: jamais décevante pour les gens , drôle “ardante” et pas du tout manièrée : elle est comme ça! et toujours chouette avec tout le monde, je me régale chaque fois que je l’entends, en plus elle dit des choses tellement sensibles….et vraies et vous aussi vous avez du craquer! Vive Fanny son coeur ardant et sa voix !

21 Françoise (40), le 09 janvier 2010 à 12:41 :

“Hargne” ? En relisant les commentaires - à moins que je ne connaisse pas la définition du mot “hargne” - j’ai plutôt l’impression que la grande majorité a un avis positif envers F. Ardant ! Quant aux autres, qui n’ont fait que donner leur avis (ce que nous faisons d’ailleurs régulièrement sur ce blog), ils ne me semblent pas spécialement … hargneux.
Bonne soirée à tous.
Françoise

22 sophie dumas, le 11 janvier 2010 à 12:42 :

Cher Monsieur,
J’ai trouvé votre emission avec Fanny Ardant tellement bouleversante; tout ce qu’elle a dit était tellement sensible si proche de ma philosphie de vie. Je cherche désespèrement depuis ce matin de trouver un moyen de télécharger cette émission envoutante que j’aimerais offrir à mon mari. Est ce que vous pourriez me dire comment je peux faire. Merci et bonne journée Sophie

23 Magali Pulcini, le 03 février 2010 à 15:36 :

Je suis une fidèle de votre émission et j’ai énormément apprécié votre interview avec Fanny Ardant que j’aime beaucoup. J’ai découvert un morceau tzigane magique; c’est “l’adieu” de Lakatos et je le cherche depuis. Pourriez vous me donner les références exactes. Merci beaucoup.
Magali

24 Marion Pecher, le 01 juin 2010 à 18:11 :

En recherchant quelques unes de ces émissions (car je peux malheureusement que rarement les écouter) j’ai été assez heurtée, comme Catherine D., du fait que l’on puisse dire que l’on “ne supporte pas” la voix d’une personne, quand la voix est la manifestation vibratoire de l’être au monde, comme le disait Levinas à propos du visage de l’autre.
Mais je retiens le principe de cette belle émission où Olivier Bellamy accompagne avec douceur et pertinence ses invités au partage. Partage de musique bien sûr, avec de belles découvertes, mais, également, de morceaux de soi-même…
Parler de la musique que l’on aime n’est jamais anodin.

Merci, Monsieur.
Marion P.

25 Françoise (40), le 09 août 2010 à 18:22 :

Alors que je m’apprêtais à arrêter la radio (F. Ardant, une fois m’a suffit !), mon petit-fils de 4 ans me dit : grand-mère, pourquoi, elle parle comme ça la dame ? Avant même que je ne lui réponde, son frère de 7 ans 1/2 me dit : “c’est vrai grand-mère, on dirait qu’elle va pleurer la dame, elle est triste peut-être ?”.
Dommage que l’aîné (10 ans) plongé dans sa lecture, n’ait pas entendu, j’aurais aimé entendre son appréciation !).
Bonne soirée à tous.
Françoise

26 COURTAUTMonique, le 09 août 2010 à 20:47 :

lorsque F.A.parle ,on entend une très grande fuite d’air,que tout bon phôniatre peut corriger,seulement c’est devenu SA signature vocale,elle doit fatiguer à parler:j’ai été encore plus frappée que dans “Master- Class”.D’autres ,en particulier dans le jazz,ont volontairement ,conservé leur polype ou nodule.Un choix.

27 Alain F, le 10 août 2010 à 09:41 :

Bonjour à tous amis blogueurs vacanciers. Une toute petite, une seule question qui colle à l’actualité : Quelle symphonie s’achète à prix d’or actuellement en Russie ? Bonne journée.

28 COURTAUTMonique, le 10 août 2010 à 20:42 :

Bonsoir,il y a une symphonie de Chosta ,qui doit se traduire en français:chant de la forêt.L’ange de feu de Prokofiev n’est pas une symphonie,je crois.

29 Alain F, le 10 août 2010 à 20:50 :

Bonsoir Monique Courtaut, L’Ange est un opéra. Relisez bien la question, la réponse est beaucoup plus simple que vous ne le pensez

30 COURTAUTMonique, le 11 août 2010 à 12:51 :

Le Chosta est un oratorio avec ténor solo ,choeurs et orchestre;L’Ange un opéra;c’est normal que ce soit ces oeuvres là qui me viennent spontanément.L’ordinateur ,dans la salle de répétition, la doc chez moi,il me fallait vérifier pour trouver,je suis moins symphonique que vous.
A propos ,qui s’est exclamé devant les chutes du Niagara:”enfin un vrai FortIssimo!!” Bonne journée.

31 Alain F, le 11 août 2010 à 13:25 :

J’ignore ! Mais cela pourrait ressembler à du Toscanini.

32 catherine Dubreuil dessinatrice, le 11 août 2010 à 14:57 :

c’est Samuel Rosenfeld

33 COURTAUTMonique, le 11 août 2010 à 20:53 :

Ni l’un ,ni l’autre!!
Cest déjà limité à ceux qui s’embarquaient sur un transatlantique,donc un Européen.

34 Geneviève, le 11 août 2010 à 21:26 :

Un petit bonjour en coup de vent:
C’est Malher qui s’est écrié :” C’est un formidable fortissimo!” ou quelque chose comme ça !
Amicalement. geneviève

35 COURTAUTMonique, le 11 août 2010 à 21:45 :

Bravo

36 Alain F, le 11 août 2010 à 22:10 :

Bravo Geneviève, merci à Monique et honte à moi ! Et en plus, on trouve cette anecdote sur un site toulousain annonçant un concert de l’orchestre du Capitole.

37 Alain F, le 11 août 2010 à 23:02 :

Les chutes du Niagara et les compositeurs, même Ravel ……. http://thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=Q1ARTQ0002575


Donnez votre avis !






ombre