Accueil  >  Denis Podalydes, un comédien à l’Opéra
Flux RSS

Denis Podalydes, un comédien à l’Opéra

Le 10 décembre 2009 à 11:15 par Olivier Bellamy

Olivier Bellamy et Denis Podalydès

Denis Podalydès monte Fortunio d’André Messager (d’après une pièce de Musset) à l’Opéra Comique. La première est ce soir. Son intelligence et la justesse de ses réflexions sur la musique nous incitent à y aller. J’ai souvent remarqué que les comédiens étaient rarement de mauvais metteurs en scène. Souvenons-nous de La nuit du chasseur de Charles Laughton au cinéma.

Voici son programme :

- Un morceau de musique classique qu’il aime par dessus tout.

air de Barberina dans les Noces de Figaro

- 3  “madeleines” musicales.

Wagner: ouverture de Tannhauser

Rameau: Les Indes galantes (”forêts paisibles” dans l’enrg de W. Christie,

c’est le disc 3, plage 10 je crois)

Monteverdi : Tancrede e Clorindo (tout début)

- 6 à 7 morceaux de musique classique.

Janacek ouverture de la Maison des morts

Stefano Landi “Homo fugit velut umbra” (dans le disc du même nom)

Fortunio d’André Messager: “j’aimais la vieille maison grise” air de

Don Pasquale de Donizetti: ouverture (Toscanini

Stravinsky: Pulcinella (la sérénade)

Beethoven sonate n°19 andante.

Ravel: chanson: “Doux oiseaux de paradis” (L.Equilbey)

Tags : ,
Lien permanent | Rétrolien

Il y a 4 commentaires pour cet article :

1 Françoise (40), le 10 décembre 2009 à 11:36 :

“Faut-il être intelligents pour jouer des rôles d’idiots” … Alors, là, nous avons ri aux éclats. Et quand nous avons senti votre hésitation, cher Olivier, pour aller jusu’au bout de votre phrase, nous avons encore ri.
Un homme intéressant. Des morceaux connus, d’autres moins. Une soirée agréable.
Bonne journée à tous.
Françoise à Sanguinet

2 Livadiotti Roberto, le 11 décembre 2009 à 11:28 :

En effet,ce n’était pas mal comme émission.

3 le poulain-matheron, le 12 décembre 2009 à 10:21 :

cher Olivier, monsieur Poladyles est un artiste que je respecte, et cette emission sur le plan culturel etait passionnante. Quel domage quelle ait été gachée par des propos hors sujet et scandaleux sur l’infériorité des animaux et sur la “noblesse” de la Corrida.

4 catherine Dubreuil dessinatrice, le 19 décembre 2009 à 11:17 :

Môsieur Podalydes ne se prend pas pour rien dites donc!….et quelles sentences!!!c’est bien la première fois qu’on se prend autant au sérieux chez vous, qui êtes la sympathie et recevez toutes ces merveilleuses personnes passionnées…et ses âneries sur les animaux quelle petitesse face à l’univers , je pense vous avoir senti héberlué vous-même…heureusement c’est l’exception qui confirme la règle votre émission est toujours stimulante et les invités gènéreux…il fallait bien un couac , ce fut lui, voilà qui est fait ouf! retrouvons les autres avec plus de bonheur encore! Merci de votre sincérité à vous et votre fraicheur devant vos invités qui sont toujours chouettes (sauf là)


Donnez votre avis !






ombre