Accueil  >  De Pékin à Hollywood via Paris
Flux RSS

De Pékin à Hollywood via Paris

Le 23 septembre 2009 à 08:09 par Olivier Bellamy

Je suis rentré de Pékin après dix heures d’avion à côté d’une dame très peu aimable, assez bourgeoise, visiblement ulcérée de devoir subir un si long voyage à côté d’un étranger et qui, non contente de garder l’accoudoir à son seul usage, m’enfonçait régulièrement son coude dans les côtes. Nous avons atterri à 17 h 25, ce qui fait que, après les formalités de douane et l’attente des bagages, je me suis retrouvé à 18 h 03 pile dans le taxi. Comme le chauffeur avait l’air plutôt sympathique, je lui ai demandé de changer de station afin de pouvoir écouter l’émission avec Julia Migenes. Par chance, il n’a pas semblé faire le lien avec ma voix, sinon il m’aurait probablement empêché d’écouter en me posant des questions. Cela m’a semblé gai et agréable. Au bout d’une demi-heure, au moment de la coupure publicitaire, je lui ai demandé si cela ne le dérangeait pas et s’il aimait bien cette émission. Dans un élan de vanité, j’avais vaguement espéré qu’il me réponde : “Je ne connaissais pas cette émission, mais c’est très intéressant. Dorénavant, j’écouterai plus souvent.” Mais il a grogné, préférant écouter les infos routes. Un peu vexé, je lui ai répondu que de toutes façons nous étions dans les embouteillages et qu’il n’y avait pas trente six solutions pour entrer dans Paris. Puis il a ajouté d’un air supérieur : “L’invitée  analyse assez mal les choses. De toutes façons, d’une Américaine, on ne peut pas s’attendre à plus !”  Pure mauvaise foi. Anti-américanisme primaire. J’ai rétorqué qu’elle était gréco-portoricaine, ce qui lui a cloué le bec.

Voici le programme de Julia Migenes :

Madeleines:

      - ‘When You Wish Upon a Star’ song from film ‘Pinocchio’.

      - ‘Motherless Child’

      Musique classique:

      - BACH: Prelude & Fugue in E minor(pour orgue).

      - VIVALDI: Les Quatre Saison ‘Le Printemps’, #2 Largo e pianissimo

      - RICHARD STRAUSS:  Ouverture de ‘Der Rosenkavalier’,

      - POULENC: ‘Stabat Mater Dolorosa’

      Comédie musicale:

      Le prologue de “West Side Story”

      + 2 titres tirés de son CD  ”Hollywood diva”

Tags : ,
Lien permanent | Rétrolien

Il y a 3 commentaires pour cet article :

1 Renate, le 23 septembre 2009 à 13:22 :

Dio mio, c’est incroyable. Faut-il en rire ou en pleurer, du commentaire de ce chauffeur? En tout cas, beaucoup moins drôle que les commentaires de Julia Migenes. Son rire était contagieux, son accent délicieux et l’histoire du fantôme qui aime la musique, hilarante. Et je ne savais pas que “Les 4 saisons” pouvaient encore surprendre : eh bien,si… Merci à elle pour sa bonne humeur et merci à Olivier pour son talent de poser des questions judisieuses. Soignez vos côtes, Olivier !
P.S.: Très bon moment ce matin en compagnie de Cecilia Bartoli.

2 Renate, le 23 septembre 2009 à 14:09 :

Pardon, “judicieuses”…

3 Anne SIBOURD-PASCUAL, le 04 novembre 2009 à 20:39 :

Puis-je vous appeler Olivier, je vous écoute si souvent que j’ai l’impression de vous connaître ! Quand j’écoute Radio Classique, le riz est trop cuit et la viande trop grillée !
Une petite suggestion Cher Olivier, pourquoi invitez-vous seulement des VIP, des People ? Les autres ont aussi quelquechose à dire non ?
Une antiquaire, ou même une caissière peut aimer la musique et aller au concert.
Allez, à méditer pour, un jour ou l’autre, rencontrer Madame Lambda ……. Bisous
Anne


Donnez votre avis !






ombre