Accueil  >  Le voyage de Monsieur Perruchon
Flux RSS

Le voyage de Monsieur Perruchon

Le 21 mai 2009 à 11:49 par Olivier Bellamy

La musique d’Etienne Perruchon a été accessible au grand public grâce à Patrice Leconte, qui lui a confié une grande partie de ses films. Son programme était composé en grande partie de musiques du XXe siècle, pas toujours appréciée à sa juste valeur par certains fidèles de ce blog. La pertinence et la variété de ses choix ont-elles eu raisons des réticences qui se sont exprimées ici et là ? Je suis curieux de le savoir.

On a pu en outre découvrir un homme attachant, qui n’a pas caché ses fêlures ou ses naïvetés, qui s’est montré tel qu’en lui-même, sans se monter du col. Le fait que son père soit mort le jour de son anniversaire m’a frappé. La mort est toujours un révélateur puissant et essentiel dans la vie d’un artiste. Elle change son regard à jamais.

J’ai aussi trouvé ses mots à l’égard de son fils, le percussionniste Adrien Perruchon (Orchestre philharmonique de Radio France), vraiment touchants. 

Voici son programme :

         

Un morceau de musique classique que j?affectionne particulièrement.

- “Le sacre du printemps” Stravinsky (danse des adolescentes)

Les madeleines

- 2ème concerto pour piano de Rachmaninov (grand thème du 3e mvt)

- La sonate pour piano “la tempête” de Beethoven (3e mvt)

- Le “dies irae” du requiem de Verdi (Toscanini)

- Le programme classique

- “Roméo et Juliette” de Prokofiev (mort de Tybalt)

- “Concerto pour orchestre” de Bartok (jeux des duos)

- “Petrouchka” de Stravinsky / Stravinsky (début)

- “Ouverture de Candide” de Bernstein

- “Carmen” de Bizet (ouverture peut-être) / Abbado

- “Le choeur des esclaves” Nabucco de verdi

- “15ème symphonie” de Chostakovitch (dernier mouvement à partir du solo de

célesta)

Concerto pour percussion d’Etienne Perruchon, joué par son fils Adrien Perruchon

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 3 commentaires pour cet article :

1 Françoise (40), le 25 mai 2009 à 09:47 :

Cher Olivier,
Absente, je n’ai pas éoouté votre émission, mais comme vous attendez une réponse “des fidèles bloggers” auxquels vous faites allusion (je me sens évidemment “visée), et à la lecture du programme, je dirais que Beethoven, Verdi, Bizet sauvent … le reste. De Roméo et Juliette, je n’aime que “votre” passage et je ne supporte pas Bartok. Quant aux autres, guère plus.
Excellente journée.
Avec toutes mes amitiés.
Françoise à Sanguinet

2 NIVILLE, le 25 mai 2009 à 14:04 :

Bonjour M Bellamy
Excellente émission ce jeudi 21/05/2009 et à ce propos merci de m’indiquer le nom du compositeur et le nom du morceau de violon interprété le jeudi 21/05/2009 à 11 h 49.
Cà a été un vrai régal. J’en ai encore la chair de poule.
Merci à l’avance.

3 Livadiotti Roberto, le 28 mai 2009 à 18:23 :

Chère Françoise, encore une fois je suis d’accord avec vous.
Roberto


Donnez votre avis !






ombre