Accueil  >  Manoukian, Bach, Chopin et les autres
Flux RSS

Manoukian, Bach, Chopin et les autres

Le 11 mai 2009 à 19:36 par Olivier Bellamy

André Manoukian et Olivier Bellamy

Le grand public connaît bien André Manoukian pour sa participation haute en couleurs dans “La nouvelle star” sur M6, mais les musiciens l’estiment pour sa musique à la fois élaborée et populaire. Son passage dans “L’invité classique” est un grand moment de radio car il a le chic d’expliquer des choses complexes avec simplicité. Il baigne dans la musique classique, le jazz, la musique du monde avec la même fraîcheur. Il est brillant, sympa, cultivé. Un vrai bonheur. Voici son programme :Morceau classique préféré

- Wagner – Tannhauser : ouverture

Les madeleines

- Nino Rota – Huit et demi

- Mouloudji – « Un jour tu verras on se rencontrera »

- Miles davis – “Blue in green”

La programmation classique

- Variation Goldberg - aria (par Glenn Gould)

- Beethoven – Sonate appassionata

- Schubert – La truite

- Chopin – Nocturne n°2

- Debussy – Jardins sous la pluie

- Prokoviev – Cendrillon : introduction

- Debussy – Clair de lune

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 8 commentaires pour cet article :

1 Eric D., le 11 mai 2009 à 20:10 :

Bonsoir à vous.

Manoukian, quelle révélation !
Manoukian aussi passionnant que les artistes, compositeurs, interprètes dont il parle avec tant de passion que d’érudition et de perspicacité.
Émission décidément captivante, M. Bellamy, qui tient autant à l’intérêt et la vérité de l’invité qu’à sa culture, et à votre très large éventail de compétences.
Merci !

2 Eric D., le 11 mai 2009 à 22:46 :

Encore un petit commentaire de ma part, si vous le permettez, moi qui suis un récent auditeur de l’émission.
Comme d’autres je regrette la pub, mais je reviens (malgré tout) tjours à vous après avoir zappé 2 ou 3 mn.
On peut constater, en parcourant vos articles, que les mélomanes pluridisciplinaires que vous invitez ont 2 points communs :
- l’admiration quasi unanime pour Bach, qui est souvent placé au firmament;
- l’absence (ou presque ?) de références à des compositeurs du 20è siècle, disons post-Stravinsky. Qu’en déduire ? Certes pas la pauvreté de la musique contemporaine, au contraire riche en créativité, en génies et en croisements culturels. Serait-ce plutôt l’éducation musicale qui serait en cause ? Quelle est-elle d’ailleurs en dehors du milieu culturel d’origine et des médias, puisque l’école n’y pourvoit que de façon insuffisante (comme pour tous les arts) ? Ne manquerait-il pas l’enseignement de l’histoire de la musique, de la curiosité, de l’ouverture d’esprit apte à donner l’envie de découvrir par soi-même - comme ce fut mon cas - des univers nouveaux, singuliers, des cultures autres et parfois abruptes, difficiles ?

Encore merci pour votre émission.

3 machin, le 12 mai 2009 à 01:55 :

Frais et sympathique ce monsieur ; vivant quoi…
Pourquoi ne pas avoir programmé la version lente de l’Aria de Bach plutôt que la traditionnelle : Après avoir fait le rapprochement avec Miles Davis et sa technique lente, mettant en valeur “LA” note, ça me semblait plus judicieux…

4 Françoise (40), le 12 mai 2009 à 22:50 :

Cher Olivier,
Vous étiez heureux de recevoir André Manoukian, c’est une évidence. Nous, nous avons été heureux de vous retrouver tel que nous vous aimons.
Debussy et Prokoviev sont loin, et même très loin, d’être mes préférés, mais dans l’ensemble ses choix musicaux étaient agréables.
A Machin, si c’est “la version lente de l’Aria de Bach plutôt que la traditionnelle” qui a été programmée, je pense que c’était tout simplement le choix d’A. Manoukian. N’est-ce pas ainsi qu’Olivier nous présente l’émission ?
Cher Eric D. Bienvenue à vous. Pour ma part, je n’aime pas beaucoup les compositeurs du 20ème siècle. Je n’y vois pas de créativités extraordinaires et encore moins de génies. Si l’on emploie ce qualificatif à l’égard de compositeurs tels que Mozart, Beethoven, Bach … pour ne citer qu’eux, je veux bien !
Par contre, je suis tout à fait d’accord avec vous quant à l’insuffisance d’enseignement musical à l’école. Mais …
Bien amicalement.
Françoise à Sanguinet

5 Livadiotti Roberto, le 13 mai 2009 à 00:13 :

Chère Françoise, comme vous je n’aime pas trop la musique du 20e siècle, néanmoins, vu qu’il y a eu certains compositeurs importants, j’ai entamé le 20e siècle sur mon site de l’Histoire de la musique. J’en fais part aussi à Nelly, Sandrine qui se fait rare et Renate. Salutations cordiales. J’ai apprécié l’émission du pianiste de ce soir. Roberto

6 Françoise (40), le 13 mai 2009 à 10:53 :

Bonjour cher Roberto,
De la lecture en perspective, donc …
Sandrine doit être plongée dans ses examens.
Je n’ai pu écouter le pianiste d’hier soir.
Bonne journée.
Très amicalement.
Françoise à Sanguinet

7 Nelly, le 15 mai 2009 à 15:45 :

Lundi avec le retour d’Olivier et la présence d’André Manoukian, ce fut un excellentmoment (nous avions été un peu dissipé pendant une semaine). J’ai aimé écouter Jardins sous la pluie de debussy que je connais mal. Comme le soulignait André Manoukian la pluie ‘est pas triste et j’aime aussi co. Comme vous Françoise je trouve regrettable que la musique ne soit pas découverte pour une grand nombre, très tôt.comme lui les parfums qu’exhalent la terre quant elle accueille cette pluie; les gouttes d’eau sur les fils à linge, les chaises que l’on a oubliées de rentrer, les fleurs qui plient gorgée d’eau. Comme vous Eric et Françoise je trouve regrettable que la musique ne soit pas découverte très tôt, pour la culture simplement mais beaucoup d’entre eux écoutent (pas toujours ce que l’on aime nous mais le monde change. Nous avons mis notre fils à l’école de musique à 6 ans. C’était ludique; je crois qu’il y allait pour me faire plaisir une fois par semaine mais c’était sérieux. Au bout de 2 ou 3 ans nous avons arrété. Et à 10 il a souhaité que je l’inscrive à à un cours de guitare.ok.(j’étais bien heureuse: je ne l’avais pas forcé) il en a fait 5 ans; il appréciait le professeur et les petits concerts mais le solfège aieaieaie! Il a arrété 5 ans après mais sincèrement je ne pense pas que cela ait été inutile et c’est cela qui est intéressant. Donner accès librement à la musique autant que possible mais à l’école cela me semble plus difficile.. Je file m’occuper de ma petite fille -Luna -10 mois- Françoise. Amitiés à vous tous Olivier, Françoise, Roberto, Sandrine (bon courage)Renate.
Merci encore de votre simplicité monsieur André Manoukian.Nelly.Bx.33.

8 Machin, le 16 mai 2009 à 13:38 :

PFftt…la grosse mouche bleue…


Donnez votre avis !






ombre