Accueil  >  Profondeur de chant
Flux RSS

Profondeur de chant

Le 15 avril 2009 à 08:46 par Olivier Bellamy

Janine Reiss et Olivier Bellamy
Janine Reiss a été le chef de chant de Maria Callas, de Placido Domingo, de Luciano Pavarotti, de Ruggiero Raimondi. Mais elle a surtout été le tuteur, le guide de centaines de chanteurs, connus ou inconnus, qu’elle a formés à l’esprit de l’opéra. Cet esprit de l’opéra, c’est d’abord le respect du texte : celui qui a inspiré le compositeur, celui qui contient les germes du drame. Compréhension, articulation et incarnation ont été la trilogie sacrée des dadas de Janine Reiss. Intraitable, elle n’a jamais cédé. Les plus grands l’ont bénie, les plus paresseux l’ont maudite. Mais tous lui doivent une part de leur succès. Quant à l’opéra français, il serait dans un piteux état sans son obstination à châtier la langue en exaltant ses consonnes. Cette rigueur ne s’est jamais appliquée de manière sèche car la passion traverse Janine Reiss et son amour de la voix humaine l’anime de manière constante.

La french coach possède aussi un art de conteuse qui a rendu son émission palpitante. Riches moments d’émotion comme le récit des derniers jours de Maria Callas, qui fut son amie.

Voici son programme :

« Carmen », Bizet : Air des cartes (par Teresa Berganza).

Madeleines :

- Edith Piaf : Mon Dieu.
- « Ne me quitte pas », Jacques Brel.

Babylone Circus

Programme classique :

- « Pelléas et Mélisande », Debussy: le début (par Karajan).
- « Lakmé », Delisbes: Air des clochettes (par Mady Desplé).
- - Un extrait de « La pomme d’api », Offenbach (par Manuel Rosenthal).
- « Anna Bolena”, Donizetti : Air final (par Maria Callas).
- “La flûte enchantée », Mozart: Air de la Reine de la Nuit (par Edda Moser).
- « An die ferne Geliebte », Beethoven (par Dietrich Fischer-Dieskau).

Tags :
Lien permanent | Rétrolien

Il y a 8 commentaires pour cet article :

1 CHARLES, le 15 avril 2009 à 12:51 :

J’ai écouté l’émission de Monsieur Bellamy avec Janine Reiss. Je suis étonnée, sur cette page, de ne pas retrouvé l’extrait “rock”, référence de votre interlocutrice au groupe créé par ses petits-fils. C’est de la ségrégation …..

2 joëlle, le 15 avril 2009 à 14:38 :

Merci pour votre émission. je l’ai prise “en cours de route” et je n’ai pas pu savoir hier soir qui chantait l’air des clochettes de Lakmé. Pourriez vous indiquer le nom des interprètes avant et aprés le morceau joué?
Merci d’avance!

3 LANDRY, le 15 avril 2009 à 21:03 :

je me posais la meme question que Joelle, le site radio classique ne donnait pas la reponse hier soir mais ce soir elle s’y trouve, il s’agit de Mesplé Mady (dont je n’avais jamais entendu parlé jusqu’ici) dont la voix et la musicalité m’ont egalement impressionné !

4 DAVID Sylvette, le 18 avril 2009 à 19:39 :

Merci infiniment pour m’avoir fait découvrir ce morceau sublime de Maria CALLAS : Anna Bolena de DONIZETTI
Bravo pour votre émission, la qualité de vos invités, leur diversité …
A consommer sans modération !

5 Stephen, le 18 avril 2009 à 23:28 :

Pour les fans de “la” Callas, un apercu précieux et rare de par son authenticité (car conté par une intervenante directe dans la création de son art) de cet artiste génial et fragile qui restera toujours un être mystèrieux pour nous tous. Merci M. Bellamy, merci Mme Reiss, vous nous avez emportez.

6 Syl20, le 19 avril 2009 à 19:01 :

Merci en différé de nous avoir fait découvrir Mme Reiss, une femme exceptionnelle.

7 sandrine, le 20 avril 2009 à 21:57 :

Quel bon moment, quel régal que d’entendre les anectodes de Madame Reiss!
J’avais l’habitude depuis des années de voir son nom sur le programme des Chorégies sans pouvoir y associer un visage, une voix, maintenant c’est fait, et j’écouterai le spectacle d’une oreille différente…cette année encore elle est à l’affiche pour Cavalleria Rusticana et Pagliacci, elle dirige les études musicales des Choregies d’Orange chaque été, mais cette fois-ci , je regarderai le spectacle différemment tout en me demandant si les chanteurs ont conscience de la chance qu’ils ont d’avoir travaillé avec cette grande Dame, ou tout simplement de l’avoir rencontrée ou seulement croisée?
En tout cas, merci Olivier de nous l’avoir présentée!
Cordialement
Sandrine(84)

8 Renate, le 21 avril 2009 à 15:18 :

“Anna Bolena” de Donizetti est un opéra que l’on entend pas assez. Un grand merci pour cette excellente émission !


Donnez votre avis !






ombre