Accueil
Flux RSS

Le couvent d’Annie Lemoine

Le 05 février 2009 à 00:37 par Olivier Bellamy

Olivier Bellamy et Annie Lemoine

C’est le piano d’Hélène Grimaud qui a donné envie à Annie Lemoine d’être écrivain. Incroyable, n’est-ce pas ? Mais tellement intéressant. Cette excellente journaliste sur Canal Plus, devenue amuseuse publique (au meilleur sens du terme) dans la bande à Ruquier sur France 2, a retrouvé soudain l’humilité de se mettre chaque matin à sa table de travail. L’humilité ou l’orgueil, on ne sait pas. “C’est si proche” comme disait Jean d’Ormesson à ce micro où précisément Annie Lemoine nous a fait cette surprenante confession. Il y a quelque chose de l’ordre du couvent à se retirer du monde pour écrire. Evidemment, quand on s’appelle Lemoine, c’est peut-être plus facile…

Lire l’article en entier

18 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Un ban pour Dominique Blanc

Le 04 février 2009 à 11:01 par Olivier Bellamy

Dominique Blanc, l’invitée d’Olivier Bellamy

Un “blanc” à la radio, ce n’est pas très heureux. Mais un Blanc, qu’il soit Michel ou Dominique, c’est tout autre chose. Auréolée de son prix à la Mostra de Venise, l’interprète extraordinaire du film “L’autre” nous a fait le plaisir de sa présence et de sa voix si particulière. Ce fut un peu difficile à monter car Dominique Blanc joue au théâtre hors de Paris avec Patrice Chéreau et toute son attention est mobilisée sur ce projet. Dans un calendrier promotionnel serré, notre émission a parfois du mal à s’imposer car elle est longue (1 h 30) et demande un effort supplémentaire de la part de l’invité. Merci donc à Dominique Blanc d’avoir accepté de jouer le jeu. Cela fait longtemps que je lui ai demandé d’y participer.

Lire l’article en entier

3 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

La danse de Jean-Paul Scarpitta

Le 02 février 2009 à 23:40 par Olivier Bellamy

Jean-Paul Scarpitta, l’invité d’Olivier Bellamy

Contrairement à beaucoup de metteurs en scène d’opéra qui viennent du théâtre et du texte, Jean-Paul Scarpitta a été formé aux tableaux et à l’histoire de l’art. Sa sensibilité, sa culture l’ont porté vers la musique, qui l’a happé et ne veut plus le rendre. Les chanteurs l’aiment parce qu’il est à leur écoute. Les chefs le respectent parce qu’il ne cherche pas à prendre le pouvoir.

Ses origines orientales ont gravé en lui les sons et le mouvement de manière indéfectible. Il aime la musique qui danse et il aime danser sur la musique. L’opéra, c’est tout cela : du texte, des mouvements, des sons, des images… Pas étonnant que cet art le possède totalement. Lire l’article en entier

13 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Le Schubert de Jérôme Clément

Le 02 février 2009 à 23:28 par Olivier Bellamy

Après Loïck Perron, au Novotel de la Folle Journée, samedi à 18 h, j’avais prévu d’inviter la pianiste chinoise Zhu Xiao Mei, qui est une interprète sensible de Bach et qui a écrit une émouvante autobiographie “La rivière et son secret”. Deux jours avant, j’ai appris qu’elle ne se sentait pas très bien. J’ai appelé Jérôme Clément, qui était déjà venu dans “Musique de Star” (du temps du vendredi matin). Il a tout de suite été d’accord pour revenir. J’en ai été très heureux car il l’a fait à titre personnel, malgré le partenariat qui le liait pour cette Folle Journée à une station concurrente, mais non ennemie ! C’est ce qui s’appelle vivre en bonne intelligence. Comme le font remarquer parfois certains auditeurs dans leurs commentaires : la musique doit rapprocher au lieu de diviser. Et ils ont cent fois raison. Lire l’article en entier

Tags : , ,
Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Loïck Peyron à Nantes

Le 02 février 2009 à 18:28 par Olivier Bellamy

On était content de recevoir le glorieux skipper Loïck Peyron (quintuple champion du monde, 43 traversées de l’Atlantique…) à la barre de Radio Classique, sur notre modeste vaisseau installé à l’hôtel Novotel qui jouxte la Cité des Congrès : là où se déroule la Folle Journée de Nantes.

Non seulement Loïck Peyron aime la musique (sa mère l’accompagnait pour aller au concert), mais il en parle avec chaleur et simplicité. Agréable débatteur, il sait rebondir avec humour sur tout sujet. Lire l’article en entier

Tags : ,
3 commentaires Lien permanent | Rétrolien

ombre