Accueil  >  L’amour avec Roberto
Flux RSS

L’amour avec Roberto

Le 16 février 2009 à 20:32 par Olivier Bellamy

Olivier Bellamy et Roberto Alagna

“Sucre et guimauve” a écrit un auditeur à propos de cette émission. Peut-être… On est pourtant assez loin du roman photo et de la Star Academy, mais, évidemment, si vous sortez d’un livre de Heidegger et que vous tombez au moment où Roberto Alagna évoque sa rencontre avec Angéla, vous aurez l’impression de lire Gala. Cela dit, j’aimerais bien qu’on ait autant d’auditeurs pour cette émission que Gala a de lecteurs. Et puis, c’était une spéciale Saint-Valentin !!!

Il y a un côté sentimental un peu incontournable… Difficile d’échapper à la loi du genre. Et pourquoi vouloir faire trash à tout prix. Mieux vaut du sucre de première qualité que du vinaigre de seconde main. Non ? Personnellement, je suis toujours touché par la sincérité et la spontanéité de Roberto Alagna. Je sais qu’il est de bon ton de ricaner sur les frasques du couple Gheorghiu Alagna, racontées la plupart du temps par ceux qui n’aiment pas l’opéra ou qui n’y vont pas. Mais c’est tout de même deux des plus grands chanteurs du monde. Si l’on n’aime pas les Marianettes et ses Siciliettes de notre Roberto national, il reste 99 % de très grande musique ! 

Malheureusement, Angéla Gheorghiu n’a pas pu participer comme prévu à l’émission, par téléphone, de New York. Et notre adorable Eve Ruggieri a eu un problème de côte cassée comme elle l’a raconté à l’antenne. Qu’on se rassure, elle va mieux !

Voici le programme “Saint Valentin” de Roberto Alagna :

1.   “Nuit d’ivresse et d’extase infinie” “Les Troyens”: Berlioz. Duos d’opéra ou Angela & Roberto Forever.


Madeleines

Traviata : « Ah fors’è lui che l’anima » (Gheorghiu

Roméo et Juliette : « Ah lève-toi soleil » (Alagna)

Bohème : O soave fanciulla (Alagna et Gheorghiu)

Programme

2: “Prendi, l’anel ti dono”, “La Sonnambula”:

Bellini. Bel Canto.

3: “Tornami a dir che m’ami”, “Don Pasquale”: Donizetti. Angela & Roberto Forever

Mozart : Air de concert « Ch’io mi scordi di te » à partir de 4’58 « Non temer, amato bene » par Teresa Berganza

Beethoven : Sonate « Les adieux » 2e mvt (Kempff)

Schubert : Fantaisie en fa mineur (Mercier/Lortie)

Chopin : Concerto n° 1 en mi mineur – 2e mvt – Argerich / Abbado

L’hymne à l’amour (Piaf)

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 6 commentaires pour cet article :

1 Françoise (40), le 16 février 2009 à 23:27 :

“Sucre et guimauve” ? Chacun étant libre de penser comme il l’entend, je tiens à dire que je ne suis pas de cet avis ; j’ai trouvé que c’était une très agréable émission. Et comme vous le dites Olivier, comment l’auditeur en question qualifie-t-il un roman photo ou ces émissions TV stupides qui ne font que rendre un peu plus sots ceux qui le sont déjà ? Le romantisme, de temps à autre, et peut-être encore plus en période un peu “difficile”, est le bien venu.
Je considère la “qualité” bien plus importante que la “quantité” pour répondre à votre remarque concernant “Gala”.
Nous avons probablement été nombreux à regretter l’absence d’Angela. Quant à Eve Ruggieri, nous lui souhaitons un prompt rétablissement.
Pour ce qui est du programme musical, pour ma part, il m’a comblée.
Merci à vous. Merci à Roberto Alagna.
Très amicalement.
Françoise à Sanguinet

2 martin andrée, le 17 février 2009 à 19:45 :

vive l’amour, sous toutes ses formes, amour coeur, amour des siens, de la musique, etc. roberto m’a émue, car il a vécue, ce que j’ai vécue, la mort d’un mari, et retrouver avec bonheur l’amour, pas seulement charnelle, mais partager tellement de belles choses,avec un homme tellement généreux, pour en venir à la guimauve, cette douceur revient bien à la mode, il ne faut pas se cacher pour la manger, au contraire, il faut fermer les yeux tout simplement, et continuer à aimer, pour être aimer

3 Françoise (40), le 17 février 2009 à 23:26 :

Je viens de découvrir que vendredi prochain, votre - notre - invité classique sera Philippe Jaroussky. J’ai rarement été aussi impatiente … J’adore ce contre tenor.
Très amicalement.
Françoise à Sanguinet

4 Annie Debon, le 18 février 2009 à 11:26 :

Merci pour l’interview de Roberto Alagna du 13 Février ! J’ai été très heureuse de l’entendre parler d’Angela, et de réécouter leurs magnifiques duos. J’aurais aimé bien sûr entendre aussi Angela… Je suis une fervente admiratrice de ces deux talentueux artistes, et regrette qu’ils ne se produisent plus très souvent ensemble.
Merci encore, pour moi et pour tous leurs nombreux admirateurs !
Meilleurs sentiments.
Annie (Grenoble)

5 régibier pierrette, le 18 février 2009 à 11:59 :

je cherche en vain les références des disques CD ou DVD, (en particulier Berlioz) pour les acheter car je trouve effectivement que leurs voix se marient bien alors que tout seul, il y en a d’autres que je préfére.

6 ndibi patrick, le 05 octobre 2009 à 14:33 :

je suis amoureux du piano, j’aimerais beaucoup que vous m’aidiez à developper d’avantage cet-art.merci


Donnez votre avis !






ombre