Accueil  >  Vive l’accordéon génétique
Flux RSS

Vive l’accordéon génétique

Le 25 septembre 2008 à 08:13 par Olivier Bellamy

Daniel Cohen est un généticien de haut renom. Il est aussi chef d’orchestre “pour le plaisir”. Son programme était particulièrement original comme en témoigne ce mail d’un auditeur.

On vous a contacté via le site radio-classique le 2008-09-18 à 21:30:40.

M A. Franck
77360 vaires-sur-Marne

Son message est le suivant :
Bonjour,

Samedi 13 septembre, j’ai écouté votre émission des Best of de la semaine. Le scherzo du songe d’une nuit d’été arrangé pour accordéon m’a beaucoup impressionné. Je ne connaissais pas l’accordéon classique et cette version, virtuose et musicalement intéressante, m’a supris et je dois dire séduit. J’aurais aimé pouvoir me procurer le CD pour en partager les impressions avec mes amis. Pourriez-vous m’en donner les références ? Merci pour ces découvertes inattendues, bien cordialement. Franck

Voici le reste de son programme :

Daniel Cohen

Roses du Sud de Strauss (à partir du thème, sans l’intro)

2) cora vaucaire ( 07 piste 7.m4a)(3 min) (à partir du refrain)

chopin samson françois 12eme étude opus 10 (3 min )

-)Carlos Paredes cançao os anos verdes (3 min ) ( joint)

premier mouvement de la 4eme symphonie de Brahms coda (4 dernières minutes) ( bernstein ou carlos kleiber)

mendelssohn scherzo accordéon ( vlasova) 4: 30 min (joint)

5) Brahms in stiller nacht, les enfants de vesna ( 2:40) minutes) (joint)

Kodaly danses de Galanta à partir de 12 00 jusqu’à fin (4 dernières minutes)

Les pins de Rome Respighi ( début aprés le piano

R Strauss lucia popp 3eme des 4 Derniers Lieder (5 min)

Valse de Ravel ( Munch) (4 dernière minutes)

1) reaching for the moon irving ( irving berlin) ( première 1:30 min) (joint)

3) Jessie Matthews ( by the fireside) ( 3:30) (joint)

*

Lien permanent | Rétrolien

Il y a un commentaire pour cet article :

1 auffray, le 13 février 2009 à 15:42 :

Comme M.-A.Franck, auteur du message, je brûle d’acquérir le CD de cet accordéoniste russe prodigieux. Pouvez-vous m’en communiquer les références ?
A l’avance merci et cordialement à vous,

Gérard Auffray


Donnez votre avis !






ombre