Accueil  >  Thomas Fersen
Flux RSS

Thomas Fersen

Le 22 septembre 2008 à 20:13 par Olivier Bellamy

C’est Charlotte Thibaud, ma charmante et efficace assistante, qui tenait à ce que Thomas Fersen fasse l’émission. C’est une fan ! Moi, je ne voulais pas la décevoir elle. Il a été simple, sympathique, honnête. Dans son programme, le Britten m’a plu. C’est une oeuvre qu’on entend très peu et qui mérite d’être appréciée. En même temps, j’avais peur que sa modernité n’effarouche quelques auditeurs. S’il faut s’efforcer de n’exclure personne, on doit quand même de temps en temps desserrer les chaînes qui nous attachent au dieu Audimat.

Voici son programme :

Mahler : Symphonie n° 5 « Adagietto »

Morricone : « Il était une fois la révolution »

Beatles : Hey Jude

Haendel : Le triomphe du temps et de la désillusion « Lascia la spina » Minkowski

Britten : Ouverture du Songe d’une nuit d’été - Britten

Suite n° 1 de Peer Gynt, début « Au matin » Bernstein

Weil : The Balade of Mack the Knife, E. Fitzgerald

Satie : Gymnopédie n° 3 Thibaudet

Thomas Fersen : Formol

Tags :
Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre