Accueil

amelie-nothomb-0109.JPG

“Longtemps, je me suis levé de bonne heure.” Pour un lapsus, c’en est un et de taille. Sans doute l’influence d’Amélie Nothomb qui elle se lève de bonne heure pour écrire et qui a eu l’élégance de ne pas me corriger. Oui, l’écrivain de Pétronille est étrange. Mais comme disait Prévert : “Être ange, c’est étrange, dit l’ange.”

Joli passage quand elle dit que la beauté constitue peut-être l’héroïsme ultime.
Voici son programme :
4 classiques :
- Schubert « La jeune fille et la mort »

- Purcell « L’enterrement de la Reine Marie »

- Chopin « L’héroïque »

- Mozart, Les Noces de Figaro, l’air du Cherubin « Ogni donna mi fa palpitar »

3 madeleines :
- Massive Attack « Atlas Air »

- Radiohead « Hour to disappear completely »

- System of a down “Roulette”

2 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Christophe Donner, le rire sombre

Le 01 septembre 2014 à 13:48 par Olivier Bellamy

290814-christophe-donner2.JPG

Son livre Quiconque exerce ce métier stupide mérite tout ce qui lui arrive (phrase empruntée à Orson Welles) nous plonge dans les arcanes du cinéma français des années 1970. C’est un régal !
Voici son programme :
- Invention n° 1 de Bach (Glenn Gould)
- Suite pour piano OP 25 (le prélude) de Schönberg
- Satie Entr’act.
- Schubert Trio (opus 100)
- Beethoven quartet in C, Opus 59 N°3 (Razoumovsky) Andante (2ième Mvt)

3 « madeleines »
- Paquita del barrio : Aquella
- Chet Baker : Valentine
- Philippe Sarde (La Grande Bouffe)

14 commentaires Lien permanent | Rétrolien

280814-elizabeth-vidal2.JPG

Elle n’a pas froid aux yeux et son timbre stratosphérique nous emporte. Elisabeth Vidal possède un vrai sens du partage avant de chercher à se mettre en valeur.
Voici son programme :
Les madeleines:
1- Pierre Cochereau improvisation ‘Marche’ sur l’orgue de Notre-Dame de Paris
2- Lily Pons: Melodie ‘Chère nuit’ d’Alfred Bachelet
3- Maxime Leforestier : Éducation sentimentale.

Quatre classiques:
1-Georges Christophe Wagenseil
Symphonie en C
2- Elizabeth Grūmmer: air d’Agathe du Freischutz de Weber ‘Uns on die Wolke sie verhūlle’
3- Transcription pour orchestre de la Toccata en ré mineur de Bach par Leopold Stokowsky
4-Louis Moreau Gottschalk
Bamboula , danse des nègres ( Fantaisie pour piano)

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Joann Sfar, un OVNI littéraire

Le 01 septembre 2014 à 13:42 par Olivier Bellamy

270814-joann-sfar2.JPG

C’est un personnage étonnant doté d’une imagination débordante. Sourire d’enfant, plume baroque et oreilles de velours.
Voici son programme :
Chopin par Jean-Marc Luisada, Op 62 n° 2.
Bêla Bartok : concerto pour violon et orchestre.
Manon de Massenet “je suis encore toute étourdie” par Angela Gheorghiu.

Pour les madeleines :

Musique de western de Sergio Leone.
Brazil dans Brazil de Terry Gillian.
Caravan (Ellington) au piano
Musiques de François de Roubaix et de Francis Lai : chapi chapo ou le passager de la pluie.

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Katherine Pancol en partage

Le 01 septembre 2014 à 13:39 par Olivier Bellamy

260814-katherine-pancol2.JPG

C’est l’un des écrivains les plus lus en France et c’est l’une des personnes les plus agréables à fréquenter. Le succès ne lui a pas tourné la tête et la musique lui fait souvent chavirer le coeur.
Voici son programme :
Petites madeleines :

- “Cachito mio” Nat King Cole

- “Ciel de lit” Brigitte Bardot

- “Pour me comprendre” Michel Berger

Classiques :

- “Les Niais de Sologne” Rameau, au piano : Natacha Kudritskaya

- Sonate “Le printemps” Beethoven avec Martha Argerich et Gidon Kremer

- Sérénade suite pour violoncelle et piano opus 16, Camille Saint Saens, Henri Demarquette, Brigitte Engerer

- Humoresque opus 20 Schuman, au piano : Piotr Anderszewski

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

250814-jean-dormesson2.JPG

Qui mieux que notre Jean d’O national pouvait inaugurer cette dixième saison de Passion Classique ? Son oeil bleu, son esprit vif et son sourire enjôleur ont su à coup sûr nous consoler d’une météo chagrine. Il sera aussi l’invité de Passion Classique dans le numéro de Classica d’octobre pour ceux qui voudront prolonger ce délicieux moment d’érudition sensible.

Voici son programme :
Madeleines de Proust
- Ferrat - Que la montagne est belle
- Barbara - Dis, quand reviendras-tu ?
- La barcarolle des contes d’Hoffmann

Classiques
- Vivaldi - Lauda Jerusalem Hervé 609
- Rossini - Stabat Mater - Petite messe solennelle
- Bach - Cantate Auf Christi Himmelfahrt, BWV 128
- Mozart le concerto pour clarinette KV 622

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Aix avant les vacances

Le 11 juillet 2014 à 10:45 par Olivier Bellamy

De Pablo Heras Casado à Stanislas de Barbeyrac en passant par la délicieuse Sandrine Piau et Sophie Joussains, la 9e saison de Passion Classique s’est achevée comme chaque année sur la place de l’Archevêché à Aix-en-Provence.
Deux moments émouvants, pour ma part, quand un auditeur est venu avec ses deux petits-enfants de 8 et 9 ans qui m’ont demandé un autographe. “Je les ai initiés à Radio Classique”, m’a dit l’heureux grand-père. Et puis une auditrice américaine qui est venue m’embrasser en me disant : “Je vous écoute chaque matin à 9 h à Los Angeles !”
On se retrouve après les rediffusions de l’été, si vous le voulez bien, avec Jean d’Ormesson le 25 août à 18 h. Le grand écrivain à l’oeil bleu vient de m’envoyer un mot qui m’a profondément touché : “Mon cher Olivier, c’était un bonheur d’être avec vous. Avec beaucoup de gratitude et d’amitié.” L’élégance du coeur élevée au rang des beaux-arts.

Voici le programme de nos quatre invités aixois :

Pablo Heras Casado :

- Entrée d’Orfeo (« Rose del Ciel »), première intervention d’Orfeo dans l’Orfeo de Monteverdi
- Un Répons de Tomas Luis de Victoria
- Mahler, premier mouvement de la 2ème Symphonie
- Un extrait de Rigoletto

Madeleines :

- Esperanza Spalding : “I know you know”
- José Merce : “Aire”
- Queen : “Bohemiam Rhapsody”

Sandrine Piau :

Madeleines :

- Début du Te deum de Charpentier (peu importe l’interprétation)
- Adagio du Concerto n°23 K 488 de Mozart, par Murray Perahia avec l’English Chamber Orchestra
- ‘Ruhe sanft’ de Mozart chanté par Kiri te Kanawa, avec Sir Colin Davis

Morceaux classiques :

- Ausgewählte Lieder de Schubert chez Orfeo, Romance (Margaret Price / Wolfgang Sawallisch)
- Jane Birkin : “Elisa” (album Arabesque)
- Adagio du quintette en ut majeur D 956 par l’Alban Berg Quartet
- Un extrait de la Leçon de Ténèbres de Couperin à deux voix

Sophie Joissains :

- Pergolese : Stabat Mater
- Prokofiev : Ivan le terrible, la chanson du Castor, la chanson de Fedor Basmanov avec les Opritchnicks
- Britten : Le tour d’écrou, Malo
- Fauré : Requiem

- Hugues Aufray : “Santiano”
- Joan Jett : “I love Rock’n'roll”
- Eurythmics : “Sweet Dreams”

Stanislas de Barbeyrac :

Morceaux classiques :

- Symphonie n°3 pour orgue de St Saëns, le final
- Dichterliebe de Schumann avec Fritz Wunderlich
- Eugene Oneguine, air de Lensky ‘Kuda kuda’ (par Sergueï Lemeshev)
- Arvo Pärt, De profundis

Madeleines :

- Les Doubles six : “Tickle toe”
- Melody Gardot : “Baby I’m a fool”
- Irma : “I know

BONNES VACANCES (ou BON COURAGE pour ceux qui travaillent) A TOUTES ET A TOUS !!!

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Jeune et Julie

Le 11 juillet 2014 à 10:27 par Olivier Bellamy

040714-julie-deurope-1-2.JPG

Quarante ans qu’elle est la voix d’Europe 1, allegro moderato. Julie a conservé un esprit jeune, baskets et sac à dos. Elle est la bonne copine des stars du micro à fort ego. Dans sa besace musicale : quelques refrains, des larmes et un boléro. Longtemps encore, elle se couchera et se lèvera tôt.

Voici son programme :

- Mozart : Requiem, Lacrimosa

- Bach : Prélude n°1

- Ravel : Boléro

- Boccherini : Menuet

Madeleines :

- Elvis Presley : “Good luck charm”

- Michel Fugain : “Je n’aurai pas le temps”

- Alain Chamfort : “A la droite de Dior” (album Une vie Saint Laurent)

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

030714-valerie-lemercier2.JPG

Sur scène, on l’adore. Elle est incroyable. Dans la vie, elle est paradoxale et attachante. Valérie Lemercier est une artiste unique : on ne voit pas comment elle fonctionne, mais on la comprend tout de même. Ça doit être ça le talent.

Voici son programme :

- Le Livre de la Jungle
- Julio Iglesias : “Aimer la vie”
- Colette Magny : “Melocoton”

Et

- Verdi : Un bal masqué, air du gibet
- Prokofiev : Pierre et le Loup, Sokhiev
- Saint-Saëns : Le Carnaval des animaux, ‘L’éléphant’
- Offenbach : La Belle Hélène, Jessye Norman

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

020714-sami-bouajila2.JPG

Lorsqu’il parle de musique, Sami Bouajila est intense et passionnant. Parce qu’il ne sépare pas le vivant du sacré et qu’il sait relier des univers différents avec une intelligence sensible. Un programme musical épatant qui est aussi le reflet d’un artiste profond.

Voici son programme :

- Schubert : La jeune fille et la mort, 2e mvt

- Bach : Les variations Goldberg (par Nicholas Angelich)

- Mozart : Requiem

Voici les madeleines :

- Le live de Camaron au Cirque d’Hiver en 1987 avec Tomatito

- Ani DiFranco : Living in clip

- Chavela Vargas live au Carnagie Hall

- Le dernier live de Brel à l’Olympia

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

ombre