Accueil

La flûte au sommet.
Voici son programme :
Pour les madeleines
chanson napolitaine chantée par Massimo Ranieri :
O’Zampugnaro’ nnamurato

Take 6
Gold Mine

west side story
somewhere

Pour les extraits
Cd de Sumi Jo
Vorrei Spiegarvi Aria de Mozart
Plage 1

Cd du quatuor Anton dans le quatuor de Borodine n 1

Menuhin Furtwangler concerto de violon Beethoven
Larghetto plage 2

Cd Symphonie Pathetique Mravinsky

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Comme la plume au vent.
Les morceaux classiques :
 
-Mozart, le deuxième air de “l’air de la reine de la nuit”, « La flûte enchantée” par Natalie Dessay .
 
-Stabat Mater de Pergolèse, “Cuando Corpus Morietur”, l’avant dernier numéro (n°12), avec Jaroussky si possible.
 
-Prokofiev Martha Argerich
 
-Beethoven, 7 ème symphonie, chef d’orchestre : Furtwangler, et uniquement lui.
 
Les madeleines :
 
-MOP de Ante UP (Si trop rap : “Tainted Love », Soft cell)
 
-”While my guitar gently wheeps” OU “Rocky Raccoon” des Beatles
 
-« Eye of the Tiger »  de Survivor, pour Emmanuèle B, qui adorait le film Rocky et tout ce qui touche à Stallone,

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Une volonté de fer dans une émission de velours. Merveilleuse Maurane, avec dans sa voix parlée quelque chose d’aux-aguets, d’à-vif, de constamment blessée.
A propos, la polémique qui entoure les récents propos de Françoise Hardy rendant hommage à Maurane avec la mesure et le discernement qui sont sa marque me paraît bien fabriquée et théâtralement sur-jouée. C’est à croire que les journalistes vont recueillir son témoignage avec la joie mauvaise des esprits bas qui espèrent la chute d’une âme droite aux propos directs, ainsi que les horribles soeurs de Napoléon provoquaient Madame Sans-Gêne pour que son franc-parler l’éloigne des faveurs de l’Empereur. Et les coeurs brisés de sauter au plafond et de cracher sur “la méchante”, au lieu de ne pas céder à la colère qu’on cherche à attiser en eux, au lieu de maintenir l’intégrité d’une estime réciproque dont la plus belle illustration demeure la rigueur de la vivante à ignorer l’hypocrisie larmoyante qui entoure le souvenir de la défunte. Françoise Hardy a juste dit qu’avec un autre physique et plus de charisme Maurane aurait probablement fait une plus grande carrière. Ce n’est pas insulter la dépouille de l’artiste que de le dire, c’est reconnaître les limites du système et dire la réalité de l’humaine condition. Et puis il n’est pas inutile de rappeler que les mots les plus durs et les sentences les plus sévères, Françoise Hardy se les réserve toujours à elle-même, ce qui devrait permettre de remettre ses propos dans une juste perspective que déforme l’émotion du moment. Enfin, doit-on exclusivement se contenter d’un choeur de pleureuses médiatiques, distribuant du miel à la louche, et acceptant la couronne de laurier qu’un sanglot bien éclairé permet d’obtenir au moment de secouer ostensiblement l’encensoir ?

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Son énergie souriante cache une douleur surmontée. Sa générosité n’est pas un vain mot et sa popularité est intacte.
Voici son programme :
BERLIOZ
Beatrice et Benedict .Acte 1.
« Vous soupirez Madame »
London Symphony Orchestra,John Alldis Choir.( Baker,Eda-Pierre,Watts,Tear, Allen,Lloyd,Barton )

DEBUSSY.Suite Bergamesque.
L75:3 Clair de Lune
Vanessa Bonelli Mosell

SCHUBERT Notturno E-Flat Major. Pour violon,Cello et Piano. D 897 Adagio.

« For the God who Sings »
Andreas Scholl
Nisi Dolinus :IV
« Cum Dederit Dilectis Suis Somnum Largo »

« Nothing Else Matters »
Apolyptica .Inquisition Symphony

3 Madeleines

LHASA,La Liorana-Remastered Version
« De Cara a la Pared »

Compay Segundo- Las Flores de La Vida
« La Negra Tomasa »

Jamie Cullum (Spécial Édition )
« What a difference a day Makes »

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

yannick-haendel.jpg

Musique sacrée et sacré écrivain.
Voici son programme :
Ses 3 madeleines :

- Black is the color of my true love’s hair (anonyme) - chanté par Alfred Deller sur l’album Folksongs
- Joy Division : Atmosphere
- Suicide : Cheree
Ses 4 classiques :

- Thomas Tallis : Spem in Alium
- Schoenberg : Pierrot lunaire, Part. 1, 1, dirigé par Pierre Boulez, chanté par Christine Schäfer
- John Coltrane, Alabama
- Bach, Adagiosissimo tiré du Caprice sur le départ de son frère aimé (interprêté par Anne Queffelec)

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

denisot-300.jpg

Le “demi” de l’interview : des passes, toujours des passes, rapides, percutantes, efficaces, et rien pour le dribble auto-complaisant.

Voici son programme :
Tsigane de Ravel par David Oïstrakh
Nocturnes de Chopin par Rubinstein
Concerto pour piano n3 Rachmaninov par Martha Argerich
Mozart concerto n 23 Horowitz

PRINCE – DANCE 4 ME

DAHO – WEEK-END A ROME

CLARA LUCIANI - LA BAIE

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

jean-paul-gasparian-300.jpg

Et doigts en joie.
Voici son programme :
3 madeleines :

- Arno Babadjanian, Trio pour violon, violoncelle et piano / Oïstrakh, Knushevitsky, Babadjanian. Dernier mouvement.

- Erroll Garner / Concert by the sea : “It’s all right with me”.

- The Doors / L.A. Woman (chanson au sein de l’album éponyme)

S’il reste du temps, pour le générique de fin…peut-être le thème de Huit et demi (Nino Rota)…? Ou celui de Taxi Driver (Bernard Herrmann)…

4 extraits classiques :

- Scriabine : Vers la flamme / Vladimir Sofronitsky. Préférence pour la version de 1946.

- Schumann : Kreisleriana / Radu Lupu. VI (Sehr langsam) et VII (Sehr rasch).

- Brahms : Symphonie n.4 / Furtwängler, Berlin, 1943. Dernier mouvement.

- Bruckner : Symphonie n.9 / Furtwängler, Berlin, 1944. Probablement le Scherzo.

Et s’il y avait un 5ème extrait… :

- Mahler : Symphonie n.9 / Otto Klemperer, New Philharmonia, 1967. Adagio (Final).

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

philippe-courroye-300.jpg

Ou comment savoir qui a raison quand chacun a ses raisons.
Voici son programme :
Le générique du feuilleton “la dame de Montsoreau” ,musique de Bernard Fossard .1971.
Barbara:”Septembre”.
L’adagietto de la 5 eme symphonie de Mahler ( thème du film” Mort à Venise” de Visconti si possible dirigé par Raphael Kubelik )

Pour les musiques:
Bach.La passion selon saint Jean ,  Choeur” Ruht Wohl ” (repose en paix dépouille sacrée) .Si possible dirigée par Nicholaus Harnoncourt.
Mozart .Cosi fan tutte .acte 1 “Soave sia il vento ” (tiro Fiordiligi/Dorabella/Alfonso .Si possible version EMI 1962 dirigée par Karl Böhm avec E Schwarzkopf,C Ludwig etc…si bonne qualité sonore).
Chopin . Nocturne no 20 ,si possible par Baremboim.
Puccini . Tosca .Acte 3 air de Caravadossi “E lucevan le stelle”.

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

guillaume-musso-300.jpg

Un point c’est tout.
Voici son programme :
Schubert : Mélodie hongroise D. 817
- Phililppe bernold, mozart concerto pour harpe et flute andantino mozart
-Philip Glass, the orphe suite for piano , player by Paul Barnes
- Benny Anderson: The Day before you came

- Françoise Hardy : partir quand même
- The Cure : close to me
- Elvis Costello : still

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

hugo-horiot-300.jpg

Un hymne à la diversité et une mise en garde contre la volonté de tout normaliser.
Voici son programme :
Rachmaninov: Vocalise - Dimitri Maslennikov / OCNE / N. Krauze

https://www.youtube.com/watch?v=QfmrO86BWek

L’esprit envouteur ouverture :

https://www.youtube.com/watch?v=-TsFXNi-_k4

Glenn gould :

https://www.youtube.com/watch?v=qB76jxBq_gQ

Quintet Joséphine : (cf pièce jointe) Tango argentin Piazzolla.

http://www.smokingjosephine.com/

Madeleine de Proust :

Le petit Prince début :

https://www.youtube.com/watch?v=2s-3PsYYiAU

Le roi et l’oiseau :

https://www.youtube.com/watch?v=Fov7DpFzFdw

Période collège :

https://www.youtube.com/watch?v=CCql9JInTBc

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

ombre