Accueil

Samedi 12 juin à 21h à l’Olympia, place aux « Stars » avec un duo exceptionnel entre la soprano Natalie Dessay et le compositeur Michel Legrand. De l’émotion pure en perspective avec le pianiste Nicholas Angelich, la harpiste Catherine Michel, la violoniste Alexandra Soumm et l’Orchestre de Paris dirigé par Adrian Prabava. Un concert Stars inoubliable, présenté par Serge Lama et Olivier Bellamy, avec les plus belles oeuvres du classique par les plus grands interprètes.

Programme (susceptible de modification) :

- Mozart - Symphonie n°25, 1er mouvement
- Mozart - Concerto pour flûte et harpe, 2ème mouvement
- Paganini - Concerto pour violon n°1, finale
- Grieg - Peer Gynt : Au matin et Danse d’Anitra
- Schumann - Concerto pour piano, 1er mouvement
- Legrand - What Are You Doing the Rest of Your Life de “The Happy Ending”
- Legrand - Cake d’Amour
- Legrand - Duo :  “Les Parapluies de Cherbourg”
- Legrand-Nougaro - Mon dernier concert
- Legrand - Thème principal de l’Affaire Thomas Crown

Natalie Dessay

Natalie Dessay - Photo Simon FowlerNée à Lyon, Natalie Dessay grandit à Bordeaux. Elle étudie l’allemand, le théâtre et le chant, catégorie soprano léger. En 1989, la France lance le Concours des Voix nouvelles. Natalie Dessay obtient le deuxième prix et intègre l’Opéra de Paris. En 1992, sur la scène de l‘Opéra Bastille, elle interprète pour la première fois ‘Olympia’ dans Les Contes d’Hoffmann de Jacques Offenbach, dans une mise en scène de Roman Polanski. En 1994, Natalie Dessay signe son premier contrat d’exclusivité avec EMI Classics. A travers le monde, le public aime cette chanteuse atypique, la retrouve à travers ses disques, tandis que les professionnels la récompensent (cinq Victoires de la musique). Natalie Dessay enregistre en exclusivité pour Virgin Classics.

Michel Legrand

Michel Legrand - Photo P.GontierMichel Legrand est né à Paris. D’abord compositeur et pianiste de Jazz, Michel Legrand est surtout connu pour sa carrière en tant que compositeur de musiques de films. Il en a écrit plus de 200, pour des réalisateurs tels que Jean-Luc Godard, Richard Brooks, Claude Lelouch, Clint Eastwood et bien d’autres. En 1964, sort le film « Les Parapluies de Cherbourg” de Jacques Demy, où tous les dialogues sont chantés, et dont la musique composée par Michel Legrand, est sélectionnée aux Oscars. En 1969, il est de nouveau nommé aux Oscars, pour « Les Demoiselles de Rochefort ». Il le remportera avec « L’Affaire Thomas Crown » de Norman Jewison. De 1966 à 1985, Michel Legrand sera sélectionné près de 20 fois lors de cérémonies prestigieuses pour de nombreux autres films.

Catherine Michel

Catherine MichelNée à Amiens, Catherine Michel a obtenu un Premier Prix de harpe au CNSM de Paris dans la classe de Pierre Jamet avec qui elle a préparé les Concours internationaux d’Hartford (USA), d’Israël et de Paris. Elle a reçu deux Grands Prix et une Médaille d’or. Engagée par l’Orchestre Philharmonique de Radio France en 1970, elle a entrepris une carrière internationale de soliste et joué avec des orchestres de chambre réputés. En 1978, Catherine Michel est nommée première harpe-solo à l’Orchestre de l’Opéra de Paris. En duo avec Michel Legrand, elle s’est produite dans des salles prestigieuses (Carnegie Hall à New York, Royal Albert Hall à Londres, Concertgebouw d’Amsterdam, Palais des Congrès à Paris…).

Alexandra Soumm

Alexandra SoummAlexandra Soumm est née en 1989 dans une famille de musiciens. Elle commence l’étude du violon à l’âge de cinq ans avec son père et donne son premier concert en Ukraine deux ans plus tard. En 2002, elle remporte le Grand Prix au Vienna Conservatory Competition, ce qui lui vaut d’être invitée à venir jouer en soliste au Konzerthaus de Vienne. En 2004, Alexandra Soumm remporte le Premier Prix du Concours Eurovision pour jeunes musiciens à Lucerne et donne des concerts en Autriche et en Allemagne. En 2006, elle fait ses débuts au Festival Martha Argerich à Lugano. En août 2007, Alexandra Soumm fait ses débuts à l’Orchestre National de Lyon avec Michel Plasson dans le concerto de Beethoven.

Nicholas Angelich

Nicholas Angelich - Stéphane de BourgiesNé aux Etats-Unis, Nicholas Angelich donne son premier concert à cinq ans, entre à treize ans au Conservatoire National Supérieur de Paris et étudie avec les pianistes Aldo Ciccolini, Yvonne Loriod et Michel Beroff. Il  remporte à Cleveland le deuxième prix du Concours International R.Casadesus et le premier prix du Concours International Gina Bachauer. Sous le parrainage de Leon Fleischer, il reçoit en Allemagne le prix des jeunes talents du « Klavierfestival Ruhr ». Grand interprète du répertoire classique et romantique, il fait ses débuts en mai 2003 avec le New York Philharmonic et le chef d’orchestre Kurt Masur, en jouant le concerto n°5 de Beethoven. Il se produit avec les plus grands orchestres du monde, en récital et en musique de chambre. Vient de paraître chez Virgin Classics dont il est artiste exclusif : le Concerto n°2 de Brahms avec l’Orchestre de la Radio de Francfort et Paavo Järvi.

L’Orchestre de Paris

Orchestre de ParisCréé en 1967, l’Orchestre de Paris est l’héritier de la Société des concerts du Conservatoire, première formation symphonique française. Après Charles Munch, Herbert von Karajan, Sir Georg Solti, Daniel Barenboim, Semyon Bychkov, Christoph von Dohnányi se sont succédés à la tête de l’Orchestre jusqu’à Christoph Eschenbach. A partir de septembre 2010, Paavo Järvi sera son prochain directeur musical. Fidèle à son histoire, l’Orchestre de Paris, composé de 119 musiciens permanents, propose un vaste répertoire qui s’étend des œuvres symphoniques à l’opéra et à la création contemporaine. Depuis septembre 2006, il est en résidence à la Salle Pleyel. Il participe régulièrement à des productions lyriques et accorde également une place importante aux compositeurs contemporains. Ambassadeur de la culture française à l’étranger, il est applaudi en Europe, aux États-Unis où il est l’invité régulier du Carnegie Hall.

Adrian Prabava

Adrian PrabavaNé à Djakarta en Indonésie, Adrian Prabava a commencé très jeune le violon puis il étudie la direction d’orchestre au Conservatoire de Hanovre d’où il ressort diplômé en janvier 2005. En mai 2006, il devient l’assistant de Kurt Masur à l’Orchestre National de France pour l’exécution en concert du Deuxième Acte de Tristan et Isolde de Richard Wagner. En décembre 2006, il assiste Bernard Haitink et l’Orchestre National de France pour un programme Chostakovitch. Chef dynamique et aux talents variés, capable de diriger le répertoire classique, romantique ou contemporain, aussi bien dans le domaine symphonique que lyrique, Adrian Prabava a dirigé de nombreux orchestres  européens. En décembre 2009, il fait ses débuts à l’Opéra de Bonn en dirigeant « Hänsel et Gretel » d’Engelbert Humperdinck et, en avril 2010, il dirigera l’Orchestre National de France à Paris dans un concert gala pour Amnesty International.

Réservez dès maintenant vos billets pour le concert Stars.

Catégorie : Festival Radio Classique
Tags : , , , , ,
Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

ombre